06/08 11:21

Un rappeur américain de gospel, qui accusait la chanteuse Katy Perry de plagiat, dédommagé à hauteur de 2,7 millions de dollars par un jury fédéral

Un rappeur américain de gospel, qui accusait la chanteuse Katy Perry de plagiat, s’est vu adjuger 2,7 millions de dollars de dommages et intérêts par un jury fédéral, dernier bras de fer en date sur les droits d’auteur à secouer l’industrie musicale.

La chanteuse pop a été elle même contrainte à payer un peu plus de 550.000 dollars à Marcus Gray - Flame de son nom d’artiste - après que le jury a déterminé qu’un «beat» utilisé dans sa chanson «Dark Horse» en 2013 constituait une violation du droit d’auteur.

Cette décision survient après plusieurs jours de procès à Los Angeles au cours duquel Katy Perry a affirmé n’avoir jamais entendu le morceau de rap de 2009 de Marcus Gray intitulé «Joyful Noise».

Les représentants de la chanteuse ont immédiatement indiqué vouloir faire appel. «Les auteurs de +Dark Horse+ considèrent ça comme une parodie de justice», a déclaré Christine Lepera, l’avocate de Katy Perry. Les avocats de M. Gray avaient demandé un dédommagement bien plus élevé, autour de 20 millions de dollars. «Ces accusés ont gagné des millions et des millions de dollars par cette violation de la chanson du plaignant», a dit à la Cour son avocat, Michael Kahn.

Ailleurs sur le web

Vos réactions