26/07/2019 13:03

La chanteuse Angèle a improvisé une chanson sur la canicule hier soir sur Instagram... Vue déjà plus de 2 millions de fois: "On est dans la merde jusqu'au cou" - Vidéo

La chanteuse belge Angèle s'enregistre en train de chanter un début de chanson inspiré par les records de température et le réchauffement climatique:

"J'ai lu un article pas très cool, j'aimerais bien pouvoir l'oublier... Ça m'a foutu tellement les boules, je veux pas le lire jusqu'au bout. On est dans la merde jusqu'au cou, c'est fou comme on a su l'oublier. Le déni, c'est tellement plus cool que ce genre de vérité. Mais quand, mais quand, mais quand, quand on se rendra compte du temps, du temps, du temps qu'il nous reste en fin de compte."

La vidéo de cette chanson a été publiée sur Instagram hier soir et a remporté immédiatement un gros succès. Près de 400000 likes en douze heures. Elle écrit dans son post:

"Ce que la canicule, les 42 degrés, les articles alarmant sur l’état de notre planète et les critiques sur Greta Thunberg m’inspirent.. (J’ai hésité a dire « on sera tous morts » au lieu de « il sera trop tard » mais après j'me suis dis que c’était peut être trop triste comme fin)"

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de hummerH2
26/juillet/2019 - 18h22

L'été 1947 s'inscrit dans cette série d'étés caniculaires qui ont touché l'Europe de l'Ouest dans les années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale (1945, 1947, 1949, 1950 et 1952).

Au cours de l'année 1947, les températures ont été constamment supérieures à la moyenne d'avril à début octobre. L'Europe a connu trois vagues de chaleur notables (21 jours) : du 26 au 28 juin , du 22 juillet au 4 août (force exceptionnelle) et du 14 au 20 août.

Le printemps avait été anormalement chaud, avec des températures hors norme dès le mois d'avril puisqu'en de nombreuses régions de France, les 30°C ont été atteints au cours de la deuxième quinzaine, et même dépassés dans le sud. Le 27 mai, l'air saharien envahit la France avec des températures dépassant les 30°C dans la moitié nord, et approchant les 35°C dans la partie sud. Après un répit à la mi-juin, une première vague de chaleur s'abat sur l'Europe au cours de la dernière décade de juin. En France, entre le 26 et le 28 juin, les 35°C sont dépassés sur une grande partie du territoire.

Après un répit à la mi-juillet, une nouvelle vague de chaleur - inédite et comparable à la canicule d'août 2003 - se produit du 22 juillet au 4 août. Selon Météo-France, elle est « l'épisode caniculaire le plus intense depuis l'après-guerre, après la canicule d'août 2003. » ... et même depuis 1873, date où remontent les données chronologiques de Météo-France. Dans certains endroits comme la région parisienne, des records absolus sont observés : le 28 juillet 1947, les 40,4 °C sont atteints. Ce record ne sera battu que 72 ans plus tard le 25 juillet 2019 avec 42,6 °C .

Portrait de Harriet
26/juillet/2019 - 15h51
Mikah2307 a écrit :

la vache, faire une chanson sur la canicule, çà c'est un hit! sinon, çà peut aller, elle a une belle voix! (faut pas être difficilesmiley

En l'occurrence plutôt un(e) Heat  (wave) !  smiley

Portrait de Gamin.
26/juillet/2019 - 15h45

C'est de la daube !

Portrait de onlyu
26/juillet/2019 - 14h41
hummerH2 a écrit :

+1000 ! smiley

"Cependant, selon plusieurs études, l'augmentation des concentrations en gaz à effet de serre dans l'atmosphère devrait contrarier l'imminence de ce nouvel âge glaciaire et le repousser de plusieurs dizaines de milliers d'années." smiley

Portrait de arakisse37
26/juillet/2019 - 14h22

ces qui ???

Portrait de hummerH2
26/juillet/2019 - 13h43
Umbrella a écrit :

les cassos sont dans la place, il a déjà fait des température comme ça y a plus de 50 ans , à un demi degrés   , et y a 50 ans  il n y avait personne pour dire  des conneries pareil

y a pas 1% des gens qui sont au courant qu'il y a une période glaciaire régulière avec du -40 dans toute l'europe qui arrive tous les 50 000 - 100 000 , et qui arrivera . 

 

+1000 ! smiley