11/07 19:31

Vincent Lambert - Une enquête ouverte non pas pour meurtre mais pour connaître les causes de la mort. Une autopsie ne sera pas réalisée à Reims mais à Paris. Aucune enquête contre le Dr Sanchez

19h30: Le pape François a souligné jeudi que "chaque vie a de la valeur, toujours" en faisant référence dans un tweet à la mort du Français Vincent Lambert.

"Que Dieu le Père accueille dans ses bras Vincent Lambert. Ne construisons pas une civilisation qui élimine les personnes dont nous considérons que la vie n'est plus digne d'être vécue: chaque vie a de la valeur, toujours", a écrit le souverain pontife.

"Nous avons appris avec douleur la nouvelle de la mort de Vincent Lambert", avait déjà réagi plus tôt le Vatican dans un communiqué. "Nous exprimons notre proximité avec ses proches et avec tous ceux qui, jusqu'au bout, l'ont assisté avec amour et dévouement".

Sur les réseaux sociaux, l'Académie pontificale pour la vie a jugé pour sa part que "la mort de Vincent Lambert et son histoire sont une défaite pour notre humanité".

Ancien infirmier de 42 ans dans un état végétatif depuis un accident de la route en septembre 2008, Vincent Lambert est décédé jeudi au CHU de Reims (nord-est de la France), un peu plus d'une semaine après l'arrêt de ses traitements. Son cas, qui a déchiré sa famille, était devenu le symbole du débat sur la fin de vie en France.

16h01: Le Procureur tient une conférence de presse:

"L'enquête qui est ouverte n'est pas une enquête pour meurtre. Mais, il est important de  fournir à la famille les causes exactes de la mort de Vincent Lambert. Et chacun décidera ensuite dans la famille de ce qu'ils souhaitent faire y compris sur le plan judiciaire. Il est indispensable de fournir les éléments médicaux et judiciaires permettant à tous les membres de la famille de connaître les causes exactes de la mort, afin que chacun prenne ses responsabilités. C’est la raison pour laquelle j'ai d’ailleurs rencontré, dès ce jeudi matin, les parents, les frères et sœurs et l’épouse de Vincent Lambert pour leur annoncer ma décision.

Ne pas ouvrir d'enquête aurait pu être interprété comme un soutien apporté au personnel soignant . Ouvrir une enquête du chef de meurtre aurait également pu être interprété comme la condamnation a priori du processus déclenché dans le cadre de la loi Leonetti. L'enquête en recherche des causes de la mort est à la fois la plus neutre qui existe dans notre arsenal procédural pénal et celle qui permet de procéder aux investigations utiles et de parvenir à la manifestation de la vérité judiciaire

Je n'ai ouvert aucune enquête contre le docteur Sanchez du chef de tentative de meurtre.

J'ai décidé d'une autopsie qui ne sera pas réalisée à Reims mais à Paris dans un soucis d'objectivité car des plaintes ont été déposées contre le CHU et afin d'être le plus neutre possible. A l'issue de l'autopsie, le corps de Vincent Lambert rendu à sa femme qui est sa tutrice légale."

12h40:  Dans un communiqué de presse, les parents de Vincent Lambert déclarent: "Vincent est mort, tué par raison d’État et par un médecin qui a renoncé à son serment d’Hippocrate". Et d'ajouter: "L’heure est au deuil et au recueillement. Il est aussi à la méditation de ce crime d’État."

"Cette cathédrale d’humanité qui brûlait depuis une semaine sous nos yeux impuissants s’est effondrée. Il n’aura été tenu aucun compte de la dignité de cet homme handicapé, condamné parce que handicapé. Car la première dignité, c’est le respect de la vie d’une personne. C’est un peu de notre humanité à tous qui s’en est allée aujourd’hui, tant cette faute ignoble qui ébranle les fondements de notre droit et de notre civilisation rejaillit sur nous tous.", ont-ils également écrit.

11h03: François Lambert, le neveu de Vincent Lambert, depuis la Place de la République à Paris: "C'est un soulagement, ce n'est pas triste. Ca remet les choses dans l'ordre, on était prêts depuis des années. On revient dans quelque chose de rationnel. Par respect pour lui, il fallait arrêter de le maintenir en vie dans cet état. J'espère qu'il repose en paix. Je l'ai appris par les médias, qui m'ont fait part d'une rumeur et on m'a confirmé. Pour moi, l'affaire Vincent Lambert se termine aujourd'hui. Il va y avoir les obsèques, et la suite, ça serait bien que ça reste intime."

"Le conflit familial nous a beaucoup fait souffrir. Ce qui s'est passé là, est une rupture irréversible" 

"Les parents de Vincent sont dans un mouvement très fort. Ils ont des relais partout, dans les tribunaux, les hôpitaux... Ils ont créé des réseaux. Il y a un conflit familial aussi, avec un combat médiatique."

"Ca m'a beaucoup affecté cette affaire, j'étais proche de Vincent même si je n'étais que son neveu".

10h56: Joint par l'AFP, Jean Paillot, l'un des avocats des parents Viviane et Pierre Lambert, indique que "l'heure était désormais au recueillement" et que les parents s'exprimeraient plus tard "s'ils le souhaitent".

10h54: Francis Fossier, l'avocat de Rachel Lambert, sa femme, annonce sur franceinfo que le procureur de la République a demandé une autopsie sur le corps du patient décédé ce matin. Une enquête préliminaire avait été ouverte pour "tentative d'homicide en bande organisée" après le dépôt d'une plainte par les parents la semaine dernière.

10h35: Valérie Boyer sur Twitter:

"#VincentLambert est décédé ce matin. Au delà des débats sur la fin de vie, cela reste et restera un drame humain pour sa famille. J'ai ce matin une pensée pour lui et pour ses proches."

10h31: Nicolas Dupont-Aignan sur Twitter: "Vincent Lambert est décédé.

Je tiens à adresser mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches, qui ont vécu depuis plus d'une dizaine d'années des épreuves tragiques et humainement insoutenables."

10h20: Jean-Luc Romero déclare: "Un long calvaire de 11 ans s’achève pour #VincentLambert. Toutes mes pensées vont vers lui, son épouse Rachel, toute sa famille et ses proches. Le législateur doit enfin prendre ses responsabilités pour que plus jamais une famille ne vive un tel drame."

10h14: Dans une interview accordée à BFMTV, l'avocate des parents de Vincent Lambert, Me Claire Le Bret-Desaché estime que c'est: "Un immense gâchis"

09h45: François Lambert, le neveu de Vincent Lambert, fait part à l'AFP de son "soulagement après des années de souffrance pour tout le monde"

09h39: Gérard Chemla, l'avocat de François Lambert, son neveu, déclare sur France Info: "On a malheureusement très vite oublié la personne pour se retrouver en face d'un clivage entre ceux qui voulaient le maintien du fonctionnement du corps à tout prix et ceux qui considéraient qu'il fallait savoir laisser partir quelqu'un qui était arrivé au bout de ce que la science pouvait faire pour lui, dans un état de conscience disparu.". Et d'ajouter: "Vincent Lambert est maintenant parti et on arrive au bout d'une douloureuse époque".

09h24: Vincent Lambert s'est éteint à 8h24 ce matin, précise son neveu sur France Télévisions

09h16: Le Français Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis presque 11 ans et dont les traitements ont été interrompus la semaine dernière, est décédé jeudi matin, ont annoncé à l'AFP plusieurs membres de sa famille.

"Vincent est décédé à 8H24 ce matin" au centre hospitalier de Reims (nord-est de la France), a précisé son neveu François. Le cas de Vincent Lambert, ancien infirmier de 42 ans, victime d'un accident de la route en 2008, est devenu le symbole du débat sur la fin de vie en France.

Le 2 juillet dernier, le médecin de Vincent Lambert avait engagé un nouvel arrêt des traitements. Une décision qui avait déclenché la colère de ses parents qui avaient déposé plainte au commissariat de Reims contre le docteur Vincent Sanchez du Centre Hospitalier Universitaire de Reims pour homicide volontaire.

Puis quelques jours plus tard, l'avocat des parents de Vincent Lambert avait annoncé sur FranceInfo qu'ils ne déposeront plus aucun recours pour le maintien en vie de leur fils. 

Jean Paillot avait expliqué: "On ne peut plus imaginer aujourd'hui arrêter le processus mortel, si on arrêtait aujourd'hui, il s'agirait d'obstination déraisonnable, ce qui n'était pas le cas mardi dernier, mais la situation de Vincent s'est dégradée depuis mardi avec des complications du fait de la sédation."Et d'ajouter que "le jour venu, nous demanderons des comptes, mais [que] pour le moment, l'heure n'est plus qu'au recueillement".

"Cette fois c'est terminé", avaient écrit les parents de Vincent Lambert dans une lettre ouverte diffusée sur le site du comité de soutien que voici : 

"Chers amis qui nous avez tant soutenus tout au long de ces 6 ans,

Cette fois, c’est terminé. Nos avocats ont multiplié ces derniers jours encore les recours et mené d’ultimes actions pour faire respecter le recours suspensif devant l’ONU qui bénéficiait à Vincent. En vain.
La mort de Vincent est désormais inéluctable. Elle lui a été imposée à lui comme à nous. Si nous ne l’acceptons pas, nous ne pouvons que nous résigner dans la douleur, l’incompréhension, mais aussi dans l’Espérance.
Nous voulions tous vous remercier de votre amitié, de votre amour, de votre soutien, de vos prières pendant toutes ces années. Il n’y a plus rien à faire sinon prier et accompagner notre cher Vincent, dans la dignité et le recueillement. Vous êtes avec nous tous par la pensée et la prière auprès de Vincent.

Nous demandons aux journalistes présents devant le CHU d’avoir la décence de respecter notre intimité familiale dans ces moments si douloureux.

Pierre, Viviane, David et Anne."

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Aftereight31
14/juillet/2019 - 11h12
Je croyais la peine de mort abolie en France mais je constate que depuis le mardi 2 juillet 2019 elle a été rétablie pour Vincent Lambert. A mon avis le docteur Sanchez ne devrait plus exercer et être radié de l'ordre des médecins. Combien de victimes innocentes seront encore à son actif après Vincent Lambert ?Si c'était possible il vaudrait mieux éviter d'être handicapé ou accidenté de la route avec perte d'autonomie parce que votre sort sera vite réglé. Combien encore de Vincent Lambert en puissance ? Pierre et Viviane je suis de tout coeur avec vous qui avez tenté l'impossible coûte que coûte contre vents et marées de garder votre fils en vie alors que d'autres souhaitaient le plus rapidement sa fin. Vincent Lambert n'avait pas de maladie incurable et était encore moins en fin de vie, il avait encore le droit d'exister mais son euthanasie était malheureusement déjà programmée depuis longtemps. Il aurait pu dans un établissement spécialisé vivre autrement que de le maintenir dans son état végétatif sans doute pour pouvoir mieux mettre fin à ses jours et qu'il soit séquestré dans cette chambre sans pouvoir le faire sortir et contraint de regarder continuellement le plafond son unique horizon. Pourquoi le corps médical a refusé obstinément son transfert dans un établissement spécialisé pour son bien être ? Il n'y a pas de considération pour les personnes vulnérables. Vincent, j'aurai chaque jour une pensée pour toi.
Portrait de 59
11/juillet/2019 - 18h08
phil78610 a écrit :
Faut encore dans ce pays de merde, qu on aille encore massacrer le corps de cet homme par une autopsie inutile. On ne va jamais lui foutre la paix. Même décédé on continue à l emmerder.

je suis en accord avec vous 

Portrait de 59
11/juillet/2019 - 18h07
dominique34 a écrit :

soyez poli,pays de merde,allez vivre ailleurs,pas content la porte est grande ouverte,

je suis entièrement en accord avec  phil78610

Portrait de FRAMBOISE
11/juillet/2019 - 18h04

Comment peut on dire autant de choses aussi méchantes  !!! Vincent était infirmier, il a lors de sa carrière professionnelle rencontré des parents, des conjoints qui se sont retrouvés dans la même situation à savoir une personne que l'on aime est dans le coma et il faut décider si on débranche ou si on continue à l'alimenter, il avait précisé que dans ce cas, pour lui, il souhaitait que l'on débranche, il ne voulait pas être un légume, il ne voulait pas que l'on le laisse dans le coma et perdre sa dignité petit à petit, il est resté dans le coma 11 ans... il faut lui donner la possibilité maintenant d'être en paix, chacun doit laisser son souhait par écrit, à son médecin,  à son notaire, et son souhait doit être respecté... pour moi si je suis dans le coma, que les médecins déclarent que il n'y a plus d'espoir, je veux que l'on me débranche, 11 ans dans un lit d'hôpital... c'est cela la VIE ?????    

Portrait de Valentina18390
11/juillet/2019 - 17h49

Ca fait 10 ans qu ils s acharnent sur lui... Alors quelques jours et quelques  coups de bistouri de plus.... Enfin bon... Bientot, tu reposeras en paix.... Vincent....................  

Portrait de Philou-02.
11/juillet/2019 - 17h43

Quand on y repense c’est vraiment c.. une vie ? A quoi ça tient ? Vincent avait tout pour être heureux, plutôt bel homme jeune , marié , un enfant, un travail des amis une famille et tout bascule... la suite on la connaît. 

Portrait de dominique34
11/juillet/2019 - 17h16
phil78610 a écrit :
Faut encore dans ce pays de merde, qu on aille encore massacrer le corps de cet homme par une autopsie inutile. On ne va jamais lui foutre la paix. Même décédé on continue à l emmerder.

soyez poli,pays de merde,allez vivre ailleurs,pas content la porte est grande ouverte,

Portrait de pypatche
11/juillet/2019 - 16h52
Même décédé on ne va pas le laisser tranquille. Ça suffit maintenant. STOP .
Portrait de Spot
11/juillet/2019 - 16h47

On l'a tué comme l'ignoble femme a fait tuer Cheddar !

Portrait de Consolideur
11/juillet/2019 - 16h18

Aurait-il peur que le docteur Vincent Sanchez, dernière cible des innombrables actions des parents qui, eux n'ont pas hésité à l'accuser d'homicide volontaire (meurtre ou assassinat), l'ait tué autrement que par l'arrêt des soins ordonné et maintes fois confirmé par les juridictions de tous les degrés ?

Portrait de Consolideur
11/juillet/2019 - 16h18

Aurait-il peur que le docteur Vincent Sanchez, dernière cible des innombrables actions des parents qui, eux n'ont pas hésité à l'accuser d'homicide volontaire (meurtre ou assassinat), l'ait tué autrement que par l'arrêt des soins ordonné et maintes fois confirmé par les juridictions de tous les degrés ?

Portrait de Lenzo1
11/juillet/2019 - 15h45 - depuis l'application mobile
Lenzo1 a écrit :
Le conflit familial a fait sourire une famille entière honte à cette mère égoïste une femme indigne

@exactement souffrir oups correcteur pffffff excusez moi

Portrait de Lenzo1
11/juillet/2019 - 15h42 - depuis l'application mobile
Kateadams a écrit :

C'est bien de l'épouse que je parlais et non de la mère!!!

@je suis de votre avis cette mère qui fait appel sur les réseaux sociaux et les médias a t’elle un instant pensé à sa femme et sa fille de Vincent qui sont restés dans l’ombre et qui ont vécu des années des conflits et frais d’avocats pour valoriser le vœux de Vincent !!!!!! Non une égoïste cette mère c’est l’incompréhension total enfin Vincent est en paix .

Portrait de A.Thomas
11/juillet/2019 - 15h41
Lenzo1 a écrit :
Le conflit familial a fait sourire une famille entière honte à cette mère égoïste une femme indigne

Je suppose que vous voulez dire souffrir et pas sourire (ah cette écriture automatique )

Portrait de Lenzo1
11/juillet/2019 - 15h35 - depuis l'application mobile

Le conflit familial a fait sourire une famille entière honte à cette mère égoïste une femme indigne

Portrait de titidreamer
11/juillet/2019 - 15h12
laurent120 a écrit :

Qui peut ressentir ce que ressent sa mère ?

Qu'aurais je fait si j'avais été à sa place ?

Je crois bien que j'aurais eu le même comportement, je ne suis ni croyant, ni influençable mais voir disparaître cet être que je chéri depuis sa naissance  est au dessus de mes forces.

Alors les créateurs de ce genre de lois, les bien pensants qui nous expliquent ceci ou cela et à qui je souhaite vivement de se retrouver un jour dans ce genre de situation je leur dit ceci:

                      ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE !!!!!

Il me serait plus supportable de laisser partir l'un de mes enfants, que j'aime par dessus tout, plutôt que d'imaginer qu'il soit conscient de l'état d'enfermement dans son propre corps. Vous imaginez, pendant 10 ans, rester des heures, entre deux visites(parce que nous ne pouvons pas rester 24h/24 avec lui pendant 10 ans) , sans rien faire à fixer un mur blanc d'hôpital. C'est affreux ! S'il est conscient et qu'il a des angoisses ou de la peine et bien on ne le sait pas et donc on ne peut rien faire. Ni le consoler, ni le rassurer. C'est atroce. 

Portrait de Kateadams
11/juillet/2019 - 14h53
Kateadams a écrit :

C'est la seule qui a été d'une discrétion et d'une dignité irréprochables surtout avec tout ce qu'elle a subi de toutes parts.

C'est bien de l'épouse que je parlais et non de la mère!!!

Portrait de Philou-02.
11/juillet/2019 - 14h46

Même décédé ce pauvre Vincent va être encore em.... ! Bon sang qu'ils commencent par faire leurs deuil ! 

Portrait de dominique34
11/juillet/2019 - 14h11
Papouzigrecq a écrit :

Moïse à raison on a tué Lambert pour l'exemple,maintenant c'est plus facile pour se débarrasser de quelqu'un !

moses n as pas raison,nous ne sommes pas 75 millions de catholiques

Portrait de dominique34
11/juillet/2019 - 14h10
A.Thomas a écrit :

Parce que c'est le conseil d'état qui a autorisé l'arrêt des soins ,je pense.

pour faire encore parler d eux,fini les promenades au frais des intégristes

Portrait de dominique34
11/juillet/2019 - 14h09
Kateadams a écrit :

C'est la seule qui a été d'une discrétion et d'une dignité irréprochables surtout avec tout ce qu'elle a subi de toutes parts.

et vous???elle me faisais pas la une des journaux comme la mère,elle avais au moins du respect pour son mari....ELLE

Portrait de dominique34
11/juillet/2019 - 14h09
Kateadams a écrit :

C'est la seule qui a été d'une discrétion et d'une dignité irréprochables surtout avec tout ce qu'elle a subi de toutes parts.

et vous???elle me faisais pas la une des journaux comme la mère,elle avais au moins du respect pour son mari....ELLE

Portrait de A.Thomas
11/juillet/2019 - 14h09
satine1 a écrit :

Pourquoi les parents évoquent un crime d’Etat ?  Je ne comprend plus là....

Parce que c'est le conseil d'état qui a autorisé l'arrêt des soins ,je pense.

Portrait de dominique34
11/juillet/2019 - 14h08
Kateadams a écrit :

RIP

Un peu de dignité et de respect.

STOP les médias maintenant. C'est un problème privé qui n'a été que trop diffusé et commenté.

la faute a qui,qui as fait sans cesse de la pub,demander a la mère

Portrait de satine1
11/juillet/2019 - 14h03

Pourquoi les parents évoquent un crime d’Etat ?  Je ne comprend plus là....

Portrait de Papouzigrecq
11/juillet/2019 - 14h00
Moses a écrit :

Tu ne tueras point !

Moïse à raison on a tué Lambert pour l'exemple,maintenant c'est plus facile pour se débarrasser de quelqu'un !

Portrait de Papouzigrecq
11/juillet/2019 - 14h00
Moses a écrit :

Tu ne tueras point !

Moïse à raison on a tué Lambert pour l'exemple,maintenant c'est plus facile pour se débarrasser de quelqu'un !

Portrait de laurent120
11/juillet/2019 - 13h59
Sally Patou a écrit :
@laurent120 il est dans un état végétatif depuis 2008 il est donc mort depuis cette date. ce qui est criminel cesr la torture infligée par sa mère pendant 10 ans pour assouvir son égoïsme et son intégrisme religieux. car oui la vie de Vincent est fi le depuis 2008 le maintenir en vie juste pour dire il respire encore oui c'est ça le crime. personne ne souhaite vivre comme ça er c'était d'ailleurs sa volonté. Donc oui bravo aux médecins et à la justice d'avoir mis fin à toute cette aberration je ne souhaite pas à mon pire ennemi de finir comme ça et d'avoir une mère pareille.

Sally patou, Il y a des mères qui 20 ans après la mort de leur enfant n'ont toujours pas fait le deuil.

Dans cette histoire on nage en pleine subjectivité, je ne suis pas certain qu'elle fasse référence à une croyance religieuse quelconque pour garder auprès d'elle ce fils qui à l'évidence est et restera une partie d'elle même.

Nous avons chacun notre propre approche de ce genre de fait, il faut juste la respecter car la discuter comme on le fait en ce moment n'est que de la littérature de bas étage.

Portrait de Marie 3903
11/juillet/2019 - 13h43
laurent120 a écrit :

Qui peut ressentir ce que ressent sa mère ?

Qu'aurais je fait si j'avais été à sa place ?

Je crois bien que j'aurais eu le même comportement, je ne suis ni croyant, ni influençable mais voir disparaître cet être que je chéri depuis sa naissance  est au dessus de mes forces.

Alors les créateurs de ce genre de lois, les bien pensants qui nous expliquent ceci ou cela et à qui je souhaite vivement de se retrouver un jour dans ce genre de situation je leur dit ceci:

                      ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE !!!!!

Je suis mère, mais je laisserais toujours prendre la décision à ma belle-fille, parce que c'est elle qui vit maintenant avec mon fils, et, je ne sais pas ce qu'ils se disent entre-eux, et, surtout pour mon fils il y a longtemps que j'aurais demandé d'arrêter les soins.

Portrait de Kateadams
11/juillet/2019 - 13h36
Mikah2307 a écrit :

pourquoi? vous la connaissez personnellement? Si ce n'est pas le cas, fermez là! 

C'est la seule qui a été d'une discrétion et d'une dignité irréprochables surtout avec tout ce qu'elle a subi de toutes parts.