09/07 15:05

Promis par la Mairie de Paris pour en finir avec l'anarchie, les trois premiers parkings de trottinettes électriques ont été inaugurés

Alors que depuis le 1er juillet et l'entrée en vigueur d'un arrêté de la préfecture de police, il est interdit de stationner une trottinette sur le trottoir, les trois premières zones test ont été tracées.

Elles sont situées dans le 4e arrondissement de Paris : sur le quai aux fleurs, rue du Temple et rue Malher. Elles devraient bientôt figurer dans les applications des opérateurs.

«Auparavant, il y avait des emplacements génériques dédiées au free-floating, communes aux vélos et aux trottinettes. Désormais, c'est le début de quelque chose de beaucoup plus massif», a assuré en marge du conseil de Paris Christophe Najdovski, adjoint aux déplacements et à l'espace public. L'adjoint a également précisé que, depuis le début du printemps, 1.200 engins ont été enlevés par les fourrières. 

En lançant les travaux depuis le centre de la ville, la municipalité a en effet pour objectif de réaliser au total 2.500 emplacements de ce type d'ici à la fin de l'année. Prévus pour contenir 6 trottinettes, cela représente ainsi 15.000 places.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nono75
11/juillet/2019 - 14h14
C'ptain What12 a écrit :

Toujours dans mode excuses.  Sérieux !  C'est combien la fraude à la carte bancaire pour louer des trottinettes ? 0,00001% ?  Et ce pendant que des milliers se retrouvaient sur les trottoirs en pagaille. Ne mélanger pas les causes car vous passez pour plus ridicule que vous semblez  déjà l'être. 

Quel mode excuses ? L'autre il est en mode agressif yakafokon et ça vient donner des leçons sur le ridicule ! Poutre paille œil voisin.

As tu au moins compris ce que je voulais dire au lieu de partir dans un délire total qui n'a rien à voir ?

Le seul moyen de faire rentrer les choses dans l'ordre avec ces trottinettes à la noix c'est de taper ces abrutis d'utilisateurs au portefeuille parce que ces ânes n'en ont rien à battre des autres.

C'est à dire leur faire payer les amendes. Et à coup de 135 € pour un stationnement pourri tu peux être sûr que les opérateurs vite se débrouiller pour les mettre là où il faut leurs trottinettes.

Excepté que 1) c'est compliqué de verbaliser les trottinettes car il n'y a pas de plaques comme à Londres et 2) c'est compliqué de remonter aux conducteurs tout simplement parce qu'il n'y a aucune vérification lors de la prise d'abonnement.

Ce que démontrait mon allusion aux fraudes à la CB qui n'étaient pas une excuse comme tu as cru.

Portrait de th93100
9/juillet/2019 - 22h03

Comment un(e) élu(e) peut etre aussi stupide et autant dans la com' ?

A quand les parkings pour rollers ? pour gyropodes ? pour velo classique ? pour VTT ? pour vélo électrique ?

Il y a des tas d'endroits dans Paris où il est impossible de garer pour le pékin moyen... et l'autre dinde restreint encore les places.... une Maire bobo qui, je l'espère, ne sera pas ré élue !

Portrait de LEPETITXXème
9/juillet/2019 - 20h25

Ils vont respecter les parkings alors qu'ils ne respectent pas les trottoirs et les feux rouges ? Je demande à voir.

Portrait de Nono75
9/juillet/2019 - 18h12
C'ptain What12 a écrit :

Wouaw! Vive la réactivité de notre drame de Paris. + d'un an pour comprendre et résoudre simplement un problème niveau CP. 

Genre comme si tout était aussi simple et facile que Yakafokon.

Vu le nombre d'abrutis sans gêne en trottinette cela ne changera pas grand chose. Il y a peu de chance qu'ils s'embêtent à chercher une place s'ils n'y sont pas contraints par une amende à l'opérateur qui la fera payer au mauvais rouleur.

Mais comme c'est d'une facilité déconcertante de prendre un abonnement, je doute que les identités soient facile à collecter...

Je vous invite en effet à rechercher "Les cartes bancaires volées, le nouvel eldorado des collégiens en trottinettes" sur votre moteur favori, vous verrez comme c'est édifiant.