08/07 14:40

Les profs scandalisés que Emmanuel Macron parle de "prise d’otages" à propos des copies du bac: "Les enseignants ne sont pas des terroristes!" - Vidéo

Les propos tenus dimanche 7 juillet par Emmanuel Macron, à propos des enseignants qui ont refusé de rendre des copies du bac, sont loin d’avoir apaisé la situation. Alors que le chef de l’Etat a qualifié ce mouvement de « prise d’otages », Frédérique Rolet, secrétaire générale du Snes-FSU (Syndicat national des Enseignants du Second Degré), a vivement réagi, estimant que de telles déclarations étaient « déplacées ».

Indigné également, le premier secrétaire du Parti socialiste a réagi sur Europe 1. "Ça veut dire quoi ’pris en otage’ ? Ça veut dire que des enseignants sont des terroristes ? C’est ça qu’on pense ?", a-t-il accusé. Pour Olivier Faure, ces enseignants se sont occupés des jeunes, jour après jour. "(...) Comment peut-on (...) accuser aujourd’hui les enseignants d’être des terroristes ? Ça me paraît complètement hors de propos", a-t-il déploré.

« Monsieur Macron, Je suis un des rescapés de l’attentat du Bataclan et j’ai été parmi les profs grévistes qui ont retenu notes et copies. Votre emploi de l’élément de langage “prise d’otages” pour cette grève me scandalise et me blesse. On attend vos excuses», écrit également un enseignant sur Twitter. « En utilisant le terme “prise d’otages” pour les profs grévistes qui ont retenu notes et copies, non seulement vous associez les fonctionnaires de l’Éducation nationale à des terroristes mais en plus vous insultez les victimes.»

Emmanuel Macron a assuré ce dimanche  que toutes les copies du bac seront corrigées lundi, et que la grève de certains enseignants-correcteurs s'apparentait à «une prise en otages de nos jeunes et leur famille».

« Les choses sont sous contrôle, je respecte chacun, mais à la fin des fins on peut pas prendre nos enfants en otage, quand on est professeur, on a des devoirs, quand on a un examen de fin d'année, notre devoir c'est d'être au rendez-vous, il peut y avoir des désaccords, mais en aucun cas ces désaccords ne peuvent se faire en prenant nos jeunes et leur famille en otage», a dit Emmanuel Macron sur France info.

Les 743.000 candidats au baccalauréat ont découvert leurs résultats vendredi 5 juillet, provisoires pour certains, en raison d'une grève inédite de correcteurs opposés à la refonte de l'examen bicentenaire. Pour contraindre le gouvernement à rouvrir des négociations sur les réformes du lycée et du bac qu'ils dénoncent, des professeurs ont refusé cette semaine de saisir les notes des candidats mais aussi, pour certains, de rendre les copies.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ella marmotte ...
11/juillet/2019 - 01h53
Oui-oui... a écrit :

Mouais..... les jaunes va falloir arrêter de vous prendre pour les héros et sauveur de la nation .... ah au fait, sur les 5 semaines de congés payés, 2 semaines en 36 suite à des grèves, c’est vrai. Mais pour les 3 autres semaines il n’y a pas eu de lutte acharnée dans la rue, désolé.

Bien essayé mais à côté pour le côté jaune. Je ne cautionne pas la grève de manière générale et encore moins les dégradations en tout genre. Je préfère et de loin le système des pays nordiques :négocier en amont. Mais force est de constater qu'en France la grève est un fort levier et elle amène toujours  un petit quelque chose à la fin. Presque 50 %  de plus sur les congés en 36 c'est pas mal non ? Vous crachez dessus ? Pas moi, désolé. Une augmentation de la prime d'activité pour vos fameux jaunes ... ça n'incite pas à ne pas manifester c'est même tout le contraire. Ces droits auraient pu être obtenu comme les 3 premières semaines de congés mais ce n'est pas ce que retient l'histoire. Gouverner c'est légiférer mais c'est aussi anticiper ces situations.  Si vous imposez vos idées aussi frontalement quant bien même elles seraient efficaces vous n'obtiendrez rien. Demandez donc aux routiers

Portrait de videofred
10/juillet/2019 - 09h33

Les profs ont raison. 75% de grévistes ont retenu les notes sur le lycée de mon enfant qui passait le bac cette année et 100% des profs sont contre cette loi. Ils l'ont dit publiquement aux parents. 

Nous sommes face à un ministre qui refuse le dialogue avec les enseignants et les parents d'élèves de la FCPE (par exemple) au sujet de cette loi pour une école de la confiance qui est tout le contraire de son titre.

Les parents qui n'ont pas étudié le texte adopté en seconde lecture à l'Assemblée des députés il y a quelques jours, vont découvrir à la rentrée de septembre le côté néfaste de cette loi pour les élèves et les parents.

cette Loi = faire des économies sur le dos des familles, nivèlement vers le bas, mise en concurrence des lycées , fin d'un bac National, fin de la co-education parents-profs, dialogue parents profs rompu, les familles des villes seront privilégiées par rapport aux foyers de campagne, début d'une privatisation de l'ecole publique sur l'exemple de l'ecole publique américaine, un désastre annoncé !

il faut absolument obtenir un MORATOIRE contre la Loi Blanquer et le plus rapidement possible!

signé: un parent d'élèves averti !

Portrait de ange ou démon
9/juillet/2019 - 14h57

Et certains  automobilistes   n'ont-ils pas été pris en otages  avec les gilets jaunes????????????

Portrait de L-ancien-voyageur
9/juillet/2019 - 08h57

Otage: Personne dont on s'empare et qu'on utilise comme moyen de pression contre quelqu'un, un État, pour l'amener à céder à des exigences. oui, les élèves ont donc bien été otages des syndicats

Portrait de francaz33
9/juillet/2019 - 01h29

j'espére que les profs qui ont volé les copies des éléves seront virés  

Portrait de Oui-oui...
9/juillet/2019 - 00h59
Reine-Claude qui ne compte pas pour des prunes a écrit :

 

A ce niveau, 300 euros de moins par mois juste pour la CSG, c'est totalement impossible. Vous devez oublier  le prélèvement à la source de vos impôts (que vous payiez sous une autre forme auparavant).

Eh oui! Beaucoup sont persuadés de gagner moins avec le prélèvement à la source. C’est consternant.

Portrait de Oui-oui...
9/juillet/2019 - 00h52
Ella marmotte ... a écrit :

En voilà une réaction qu'elle est bonne. N'oubliez pas de bien profiter de vos 5 semaines de congés payés. Vous les devez aux grèves des politiciens. Ah bah non en fait ce n'était pas eux ... encore des trous du cul sans doute ... 

Mouais..... les jaunes va falloir arrêter de vous prendre pour les héros et sauveur de la nation .... ah au fait, sur les 5 semaines de congés payés, 2 semaines en 36 suite à des grèves, c’est vrai. Mais pour les 3 autres semaines il n’y a pas eu de lutte acharnée dans la rue, désolé.

Portrait de Ella marmotte ...
8/juillet/2019 - 21h55
Pierma a écrit :
Exactement, des profs irresponsables qui prennent des gosses et l’avenir de certains d’entre eux en otage. Il y a bien qu’en France où l’on a autant d’enmerdeurs au m2. Dés que l’on veut changer quelque chose il y a toujours une bande de rabougris mal ba-sés qui sont contre (tout)- Continuez votre grève pendant vos vacances !!! Imbéciles.

Vous pensiez sincèrement que tout le monde allait être d'accord ? Vous êtes un peu naïf.

Portrait de Ella marmotte ...
8/juillet/2019 - 21h36
LaRépubliqueC'estMoi a écrit :

L'injustice???   Vous parlez de qui?  Des profs grévistes probablement... Seuls eux sont responsable d'injustice.

Je commence à en avoir marre que dans ce pays une minorité remette en cause sans arrête la démocratie.

ça suffit!!!

Laisser les gouvernants gouverner.

si encore il y avait au pouvoir un gouvernement d'extrême gauche et de droite et que celui-ci essayer d'imposer de graves atteintes à nos libertés, ben, là d'accord.

Mais c'est loin d'être le cas.

On a déjà perdu 6 mois à cause de quelques trou du cul en jaune.

alors, STOOOOP!!

En voilà une réaction qu'elle est bonne. N'oubliez pas de bien profiter de vos 5 semaines de congés payés. Vous les devez aux grèves des politiciens. Ah bah non en fait ce n'était pas eux ... encore des trous du cul sans doute ... 

Portrait de biscoto
8/juillet/2019 - 21h06 - depuis l'application mobile

trou du cul toi même!!!!! si tu as un salaire confortable tant mieux pour toi, moi je suis passée de 1500 à 1200 balles de pension retraite avec Macron le raboteur de CSG avec 44 ans d'activité........

Portrait de LaRépubliqueC'estMoi
8/juillet/2019 - 20h49
seb2746 a écrit :

Juste 2...

Mais faut surtout pas gêner les Macronistes, le peuple Français n'est là que pour subir jusqu'a la mort directe ou indirecte.

Désolé si l'injustice vous dérange tant que ça, excusez les.

L'injustice???   Vous parlez de qui?  Des profs grévistes probablement... Seuls eux sont responsable d'injustice.

Je commence à en avoir marre que dans ce pays une minorité remette en cause sans arrête la démocratie.

ça suffit!!!

Laisser les gouvernants gouverner.

si encore il y avait au pouvoir un gouvernement d'extrême gauche et de droite et que celui-ci essayer d'imposer de graves atteintes à nos libertés, ben, là d'accord.

Mais c'est loin d'être le cas.

On a déjà perdu 6 mois à cause de quelques trou du cul en jaune.

alors, STOOOOP!!

Portrait de seb2746
8/juillet/2019 - 18h56
moije a écrit :

Vous n'avez certainement pas de gosse qui passait son bac !

Juste 2...

Mais faut surtout pas gêner les Macronistes, le peuple Français n'est là que pour subir jusqu'a la mort directe ou indirecte.

Désolé si l'injustice vous dérange tant que ça, excusez les.

Portrait de moije
8/juillet/2019 - 16h42
seb2746 a écrit :

De toute façon, qui dit : gréve/manifs = Terrorisme pour Castagner et la macronie.

Il faut donc tuer et faire de la violence policière une arme anti-peuple Français.

Les grévistes d'abord, les GJ, le personnel médical il y a -2 mois et c'était pas loin pour les profs.

Vous n'avez certainement pas de gosse qui passait son bac !

Portrait de moije
8/juillet/2019 - 16h41
ciboul a écrit :

En droit pénal, retenir un bien  confié qui ne vous appartient pas (des copies du bac) c'est un abus de confiance, puni de 5 ans de prison, donc au minimum ce sont des délinquants à l'instar des preneurs d'otages.

Ces profs doivent être poursuivi pénalement et révoqués de la fonction publique où ils n'ont rien à y faire !! 

Tout à fait d'accord ,  si ils ne se considèrent pas comme des terroristes , c'est au moins des voleurs !

Portrait de seb2746
8/juillet/2019 - 16h36

De toute façon, qui dit : gréve/manifs = Terrorisme pour Castagner et la macronie.

Il faut donc tuer et faire de la violence policière une arme anti-peuple Français.

Les grévistes d'abord, les GJ, le personnel médical il y a -2 mois et c'était pas loin pour les profs.

Portrait de bib
8/juillet/2019 - 16h30

Ces personnes ne sont apparemment pas rendus compte de la portée de leur action. Et pourtant ils sont rémunérés avec notre argent pour enseigner.

Donc oui, vous avez sciemment accepté le travail de corriger des copies pour après vous autorisez le droit de ne donner les notes qu'après avoir obtenu quelque chose. C'est une prise d'otage.

Quant aux victimes de cette grève, vous pouvez constater l'énervement causé de subir le jusqu'au boutisme de quelques uns pour un sujet dont vous n'êtes pas fautif. Cela se retrouve avec les dégradations, les blocages des au choix : gilets jaunes, étudiants, sncf etc etc (la liste est malheureusement longue). 

Portrait de dom84
8/juillet/2019 - 15h50

Ces profs y en a pas 1 pour rattraper  l autre,toujours à se plaindre ,plus de 3 mois de vacances par an sans compter les jours de grèves,les arrêts maladie bidon et voilà que maintenant ils font du chantage