01/07 15:31

Deux offres pour le journal Nice-Matin sont parvenues aux salariés actionnaires, l'une du propriétaire de Valeurs actuelles et l'autre de Xaviel Niel copropriétaire du Monde

Deux offres pour le journal Nice-Matin sont parvenues aux salariés actionnaires, l'une du propriétaire de Valeurs actuelles, le magnat franco-libanais Iskandar Safa, et l'autre du copropriétaire du Monde Xavier Niel, dont l'offre est peu détaillée, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

"Au mieux, (l'offre de M. Niel) est une ébauche de projet: ce sont beaucoup d'éléments de langage, mais pas de chiffres", a commenté Romain Maksymowycz, délégué SNJ, confirmant l'impression laissée à un autre interlocuteur du quotidien par les six pages sur lesquelles tient l'offre surprise annoncée par M. Niel.

M. Niel monterait à 51% puis dès que possible à 100% au capital d'Avenir Développement, holding qui appartient au groupe belge Nethys, actionnaire à 34% de Nice-Matin depuis 2016, en passe de se désengager.

L'équipe du patron de Free se propose de "renforcer l'activité papier, de mieux valoriser l'outil industriel, d'investir dans le développement numérique et d'intensifier la stratégie de diversification. A leur décharge, ils n'ont eu que quelques jours pour rédiger ça", estime-t-on au SNJ.

En face, l'offre d'Iskandar Safa semble avoir les suffrages du syndicat du Livre CGT mais ne rassure pas tout le monde.

Selon une autre source proche du dossier, elle inclut "la reprise de tous les salariés, environ 850 en comptant les porteurs, un véritable business plan sur quatre ans, un plan de sauvegarde révisé et une offre de rachat des 66% de la SCIC", la coopérative dans laquelle les salariés actionnaires ont investi leur 13e mois en 2014.

Leur part serait rachetée cinq fois plus cher. "Certains journalistes ne cachent pas qu'ils n'ont pas envie que leur nom soit associé aux autres titres de M. Safa, comme Valeurs Actuelles", indique M. Maksymowycz.

De plus, sur le volet social, "dans son offre, il y a des allusions aux possibles éléments convergents entre les titres d'Iskandar Safa et Nice-Matin". Une assemblée générale des quelque 450 salariés actionnaires est prévue le vendredi 12 juillet.

Ailleurs sur le web

Vos réactions