26/06/2019 14:31

Le député Sébastien Chenu: "On ne se baigne pas en burkini en France ! Pour des raisons de laïcité, il s'agit d'un infranchissable" - VIDEO

Ce matin, Sébastien Chenu était l'invité de la matinale de Sud Radio. Le député du Nord et porte-parole du Rassemblement National a évoqué le burkini.

"On ne se baigne pas en burkini en France", a-t-il déclaré. Et d'ajouter : "Pour des raisons de laïcité absolue, il s'agit d'un infranchissable. Je pense qu'il y a des maires qui se sont accommodés, pendant des années, de tout cela. Qui sont allés visiter des mosquées radicales, qui ont accepté des drapeaux étrangers lorsqu'ils ont célébré des mariages...".

Pour lui, "il faut bannir tous les accommodements dans notre état". "Ces accommodements sont en train de dissoudre le tissu républicain. Parce que l'Etat est faible, il est grignoté de toute part par les revendications communautaire", a conclu Sébastien Chenu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Adelinette
27/juin/2019 - 00h02

J'ai lu que les touristes russes commencent à déserter la côte d'Azur... Ayant eu l'occasion de parler avec pas mal d'entre eux, tous évoquent la même chose : l'islam de plus en plus visible. Dans beaucoup de ces villes de la côte autrefois pour les retraités, lorsque les parents meurent, les enfants vendent les maisons ou les louent et ne sont pas très regardant sur les potentiels acheteurs / locataires... Résultat : la vieille ville d'Antibes par exemple est méconnaissable : c'est soit Air B&B pour les touristes ou soit des apparts de femmes voilées et hommes barbus... Il suffit de se promener sur la place centrale de la ville en fin de journée pour mieux comprendre : que des hommes barbus. Si vous êtes une jeune et jolie fille, mieux vaut faire un détour. Pareil à Cannes & Nice. Ne parlons même pas de Grasse. 

Maintenant ce sont les russes qui partent, mais bientôt ? Les américains ? Les anglais ? Les allemands ? Le tourisme est l'économie principale de la côte d'Azur et il risque de souffrir lors des prochaines décennies...

Portrait de B612
26/juin/2019 - 20h59

Suite à ces incidents de burkini, le Maire de Grenoble s'est fendu d'un communiqué dans lequel il explique que le règlement ne changera pas, mais que seul le débat apaisé fera avancer les choses, et qu'il a saisi le Ministère des Sports afin de lever toute ambiguïté sur ce problème.

Il est à craindre qu'il n'y ait pas de dialogue possible puisqu'en face ils ne transigeront pas. Donc en cas de non respect du règlement, si elles ne peuvent pas faire en sorte de le respecter (pas d'autre vêtement de bain conforme) on leur demande de quitter les lieux, et si elles n'entendent pas raison : on appelle les forces de l'ordre pour qu'elles se chargent de les leur faire quitter. Comme on le ferait avec tout le monde. C'est ça l'égalité.

Après, peut-etre qu'il serait nécessaire effectivement que  l'Etat y mette le hola! si ces incidents se multiplient à plus grande échelle, parce que chaque été ça va être ça. Et on a autre chose à penser dans ce pays que les préoccupations religieuses de cette sorte de certains.

Portrait de biscoto
26/juin/2019 - 19h05 - depuis l'application mobile

le parti à Macron peut être que pour le burkini les municipales de l'année prochaines arrivent il gratte dans tous les fonds de tiroir l'élu par défaut!!!!!!

Portrait de th93100
26/juin/2019 - 15h15

Sur l'ensemble de sa pensée /son euvre, je doute... mais sur ce point là, je suis d'accord avec lui !

Portrait de GIGI
26/juin/2019 - 14h52

Je ne vote pas FN mais je suis d'accord sur ce sujet.