21/06 07:34

Le Président américain Donald Trump aurait autorisé des frappes militaires contre l’Iran cette nuit avant de se rétracter brusquement - Vidéo

L’escalade de tensions entre les Etats-Unis et l’Iran a atteint son comble jeudi. Le « New York Times » révèle que Donald Trump a autorisé des frappes contre l’Iran qui a abattu un drone américain, avant de brusquement se rétracter.

Un revirement inexpliqué, mais le conflit a donc été vité de justesse. La Maison-Blanche n’a pas commenté les informations du quotidien. L’Iran a assuré jeudi avoir retrouvé, dans ses eaux territoriales, des débris d’un drone américain qu’il a abattu, un incident qui a encore fait monter la tension avec les Etats-Unis où Donald Trump a vivement réagi.

« Notre pays n’acceptera pas cela, je peux vous le dire », a lancé, menaçant, le président américain avant d’essayer de faire baisser la température en évoquant la piste d’une erreur du côté iranien faite par quelqu’un de « stupide ».

« J’ai du mal à croire que cela était délibéré », a-t-il affirmé depuis le Bureau ovale. Washington et Téhéran se sont livrés toute la journée à une guerre de communication sur la localisation exacte du drone de l’US Navy au moment de la frappe.

Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif a assuré que des morceaux de l’appareil avaient été retrouvés dans les eaux territoriales iraniennes, « à l’endroit où il a été abattu ».

Le drone « a été touché à 4h05 (23H35 GMT mercredi) par 25°59’43 » de latitude Nord et 57°02’25« (de longitude Est) », a-t-il tweeté.

De son côté, le Pentagone a assuré qu’il se trouvait à 34 km des côtes iraniennes et n’avait « à aucun moment » violé l’espace aérien iranien.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LEPETITXXème
21/juin/2019 - 13h22

Il y a discussion pour savoir où se trouvait exactement le drone, mais LCI a choisi. Curieux !

Portrait de PhilRAI
21/juin/2019 - 10h46

Dans un autre article on apprend que "Selon le New York Times citant des responsables américains, M. Trump n'a pas été mis au courant dans le détail de ces opérations "de crainte de sa réaction,"

Donc il y a des gens qui prennent des décisions sans en référer au Président, ce qui peut expliquer bien des choses. 

Portrait de jarod.26
21/juin/2019 - 08h39

la 3ème guerre mondiale est proche