12/06 13:39

Portrait du couple de fuyards qui a renversé 2 enfants à Lorient, en direct tout de suite sur NRJ12 dans "Crimes"

Le profil de Killian s'est affiné depuis dimanche et on en sait un peu plus sur lui. La police nationale a diffusé un appel à témoin ce mardi à la mi-journée en décrivant un homme d'1m80, à la corpulence normale et de type eurasien. Une amie de la passagère, qu'elle dit innocente, parle de Killian comme quelqu'un de "dangereux" et évoque une relation tumultueuse avec sa passagère au moment du drame, apparemment son ex-petite amie. "Il était violent avec elle, il a déjà levé la main sur elle", a-t-elle expliqué anonymement au Télégramme.

Killian, qui était au volant de la voiture qui a percuté les deux enfants ce dimanche à Lorient, est donc âgé de 20 ans. Il est décrit dans le Parisien comme un jeune délinquant originaire du quartier du Petit-Paradis. Sans emploi et sans permis, il avait emprunté la voiture de sa mère ce dimanche. Déjà condamné pour conduite sans permis, il était également connu des services de police pour des affaires de stupéfiants.

Il y a deux ans jour pour jour, le 12 juin 2017, Alan, se rend chez son beau-père, François, à Montigny-lès-Metz. C’est Maëva, 20 ans, la petite fille de François, qui lui ouvre la porte. L’homme est armé d’un couteau. La jeune fille pressent immédiatement le danger et tente de s’opposer à son oncle Alan. Mais ce dernier la menace avec le couteau et la pousse dans l’escalier. Maëva appelle alors son père au secours et se précipite pour aller chercher de l’aide. Mais il est trop tard. Alan se jette sur François et lui assène une trentaine de coups de couteau.

Malgré son solide gabarit, le vieil homme ne peut se protéger des coups portés. Il succombe à ses blessures. Mis en examen pour assassinat, Alan avait déjà été entendu dans le cadre de violences à l’encontre de sa femme et de son beau-père. Il entretenait une haine tenace envers sa beau-père depuis des années. Maëva, hantée par cette scène d’horreur familiale et sa soeur Fleur seront avec nous en direct.

En banlieue nantaise,, Sophie, 23 ans, travaille comme vendeuse dans un grand centre commercial. Ce samedi 7 avril, il est près de 22h quand la jeune femme termine sa journée de travail et retourne à sa voiture. Sophie sera aperçue pour la dernière fois sur le parking. Le lendemain, Régis, le compagnon de Sophie, s’inquiète de ne pas avoir de nouvelles. Il se rend donc au commissariat de Nantes avec ses beaux-parents, pour signaler la disparition de la jeune femme. Et stupeur, au même moment, une voiture calcinée est retrouvée sur le parking.

A l’intérieur, des restes de vêtements appartenant à Sophie. Il s’agit bien de la voiture de la jeune femme, mais cette dernière reste introuvable. Les enquêteurs décident alors de consulter les relevés bancaires et téléphoniques de Sophie. A 1h30 du matin cette nuit-là, un homme a payé de l’essence avec la carte bleue de Sophie. Il a aussi éteint le portable de la jeune femme pour y introduire sa propre carte SIM.

Ailleurs sur le web

Vos réactions