02/06 21:53

Laurent Wauquiez annonce sur TF1 qu'il démissionne des Républicains une semaine après la défaite historique de son parti: "Les victoires sont collectives, les défaites sont solitaires"

21h50 : Daniel Fasquelle - Trésorier national des Républicains:

"Laurent Wauquiez a pris ce soir une décision courageuse. En deux ans avec l’équipe dirigeante nous avons remis sur pied un parti convalescent. Désormais notre mouvement est désendetté nous allons pouvons commencer à entreprendre la nécessaire refondation"

21h31: Nicolas Dupont Aignan:

"Laurent #Wauquiez paie son incapacité à avoir choisi une ligne claire pour @lesRepublicains, tiraillé entre son discours empreint de fermeté et ses alliés centristes. Les gaullistes patriotes de #LR qui refusent toute dérive macroniste sont les bienvenus à Debout La France !"

21h24: L’interim à la présidence des Républicains sera assurée par le vice-président Jean Leonetti

21h16: Gilbert Collard:

Demission de #Wauquiez : les électeurs, militants et cadres de LR qui ont la France au cœur doivent désormais nous rejoindre ! Nous sommes maintenant les seuls à pouvoir les défendre face à Macron.

21h03: Roger Karoutchi:

"Dans un tweet précédent j’affirmais que Wauquiez assumerait pleinement ses responsabilités..Sa démission met tout le monde au pied du mur: sommes nous capables de refonder un parti de droite rassembleur et populaire.L’espace politique existe t-il encore? Réponse trés vite.."

20h59: Christian Estrosi déclare sur Twitter:

"Tout le monde sait que je ne partageais pas toutes les positions de @laurentwauquiez mais je salue cette décision. Il faut désormais créer les conditions d’une droite ouverte et tolérante et d’une ligne politique de rassemblement fondée sur le gaullisme et sur des valeurs républicaines que j’ai toujours défendues au RPR puis à l’UMP. Une ligne qui tourne enfin le dos à cette période de sectarisme catastrophique pour la droite et le centre. Nous sommes prêts à apporter une contribution pour faire avancer la droite des territoires avec mes amis maires de @La_F_Audacieuse. #TF1 #LaFranceAudacieuse"

20h55: Sur Twitter, Eric Ciotti déclare:

"Je salue la réaction digne, courageuse et malheureusement logique de @laurentwauquiez qui appelle à l’unité et au rassemblement. Je lui dis ma fierté d’avoir travaillé avec lui et mon amitié. Chacun doit participer à la reconstruction des #Républicains sans arrière-pensée."

20h47: Après la démission des Républicains qui est nommé à la tête du parti pendant la vacance du pouvoir ?

Selon les statuts des Républicains, en cas de vacance, la présidence du mouvement est assurée par le vice-président délégué, Jean Leonetti.

20h44: Vendredi, le maire LR de Quimper, Ludovic Jolivet, a annoncé qu'il quittait le parti, estimant que Laurent Wauquiez s'était placé "dans le sillage des populistes", et qu'il rejoignait la formation de centre droit Agir. Un départ suivi par celui du maire de Saint-Cloud, Eric Berdoati, président du groupe Les Républicains au conseil départemental des Hauts-de-Sein

20h40: Marine Le Pen ne perd pas de temps et souhaite déjà récupérer les membres du parti Républicain: 

20h31: Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes confie avoir entamé une introspection, à la suite de la défaite électorale : "Quand vous traversez une épreuve comme ça évidemment que vous vous remettez en question. Pourquoi cet écart entre ce que je suis et l’image qui est donnée ? Sans doute je suis trop dur (...) mais au fond de moi, ce n'est pas de la dureté mais de la détermination".

20h23: Laurent Wauquiez, président du parti Les Républicains annonce ce dimanche soir sur le plateau de TF1 qu'il démissionne de la direction du parti: "Les victoires sont collectives, les défaites sont solitaires. Il faut que je prenne mes responsabilités. Je vais prendre du recul. Je me retire de mes fonctions de président des Républicains", a-t-il déclaré.

20h10: Une semaine après la défaite électorale historique des Républicains aux élections européennes, Laurent Wauquiez a annoncé, ce dimanche en direct sur TF1, sa démission. Un an et demi, après avoir succédé à Nicolas Sarkozy à la tête du parti de droite, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, met ainsi fin à une semaine de secousses.

Dès le lendemain des élections européennes, Laurent Wauquiez a du faire face aux nombreuses critiques émanant de son propre parti.

Gérard Larcher, Valérie Pécresse, mais aussi Guillaume Peltier ont multiplié les critiques et les appels à la refondation des Républicains, avant les élections municipales de 2020.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Guaranna
3/juin/2019 - 08h27

Et Dupont-3,51%-Aignan qui s'imagine attirer des LR dans son micro-parti dont quasi tout le monde se fout...

Portrait de Ophélie Summer
2/juin/2019 - 23h58

La meilleure nouvelle du weekend.

Portrait de Harriet
2/juin/2019 - 21h09
colin33 a écrit :
Bonne initiative ! la suite ça donne quoi ?

Rien .... smiley

La majorité de l'électorat LR ayant été absorbée par le parti Macroniste ...

Les "Primaires" au sein d'un parti  ont tué à la fois la gauche et la droite .... smiley

Portrait de LedZeppGirl
2/juin/2019 - 20h51

Personne n'est étonné de cette démission je pense ! en tout cas pas moi smiley 

Portrait de laurent28320

Enfin une bonne nouvelle