31/05/2019 15:00

Homophobie: Trois étudiants de La Roche-sur-Yon exclus, dont deux de manière définitive, suite à la dégradation d'un stand LGBT et des injures

Trois étudiants de l'Institut catholique d'enseignement supérieur (ICES) de La Roche-sur-Yon ont été exclus, dont deux de manière définitive, suite à la dégradation d'un stand LGBT et des injures homophobes, a annoncé vendredi l'établissement scolaire.

Le conseil de discipline de l'ICES, qui s'est réuni mardi pour auditionner individuellement treize étudiants, a prononcé "l'exclusion définitive à effet immédiat pour deux étudiants" et "l'exclusion immédiate, avec réinscription possible à l'ICES au bout d'un an pour un étudiant", a déclaré la direction dans un communiqué.

Neuf autre étudiants ont écopé d'une exclusion avec des sursis allant de six mois à deux ans, à laquelle s'ajoutent de un à deux mois de travaux d'intérêt général. Le 13e étudiant s'est vu notifier un blâme, a précisé cette source.

"L’ICES rappelle qu’il ne tolère aucun comportement délictueux de ses étudiants, à l’intérieur de l’ICES ou en dehors de l’ICES, comme le prévoient très clairement le contrat de formation, la charte de vie et son règlement intérieur, signés personnellement par chaque étudiant", a-t-elle ajouté.

L'établissement a rappelé qu'il a "condamné fermement et immédiatement" les faits reprochés, sans toutefois les nommer explicitement. L'impact médiatique sur la réputation de la structure, qui compte 1.300 étudiants, est "indéniable", a-t-il aussi déploré.

Outre ces sanctions disciplinaires, douze de ces treize étudiants ont été renvoyés mercredi devant la justice, pour répondre de dégradations sur un stand LGBT, ainsi que d'injures homophobes et de violences présumées, commises le 18 mai sur la place Napoléon de La Roche-sur-Yon, à l'occasion d'une "journée de lutte contre l'homophobie et la transphobie".

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux avaient montré un groupe de jeunes hommes, dont certains portaient un drapeau ou un sweat à l'effigie de La Manif pour tous, en train de commettre des dégradations sur un stand du centre LGBT de Vendée. Certains scandaient "Homo-folie ça suffit !".

Tous sont des étudiants de l'ICES, fondé par Philippe de Villiers en 1985, même si "aucun élément du dossier" ne permet de faire un lien entre l'appartenance à cet établissement et les faits, selon le parquet.

L'audience a été fixée au 18 juillet à 09H00 devant le tribunal correctionnel.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Adelinette
31/mai/2019 - 21h40
XYLITHOL a écrit :

non c'est pas comparable il s'agit pas du fait qu'ils existent mais qu'ils fassent de la propagande communautaire 

Personne ne fait de propagande. Je connais pas mal de personnes/couples Homo dans mon entourage et ils ne font aucune propagande, ne s'embrassent pas dans la rue, ne se tiennent la main, ne sont pas des folles mais sont des monsieurs/madames "tout le monde" qui tentent de mener leur vie comme ils peuvent dans cette société si violente à leur égard.

Par ailleurs, beaucoup (la plupart ?!) d'LGBT ne cautionnent pas les gay pride, les marches, les manifestions, les passages piétons colorés etc etc...

Enfin, ne pas cautionner quelque chose vous pousse-t-il à être violent ? Donc pourquoi vous allez pas casser la gueule aux gilets jaunes dans la rue qui détruisent nos commerces et empêchent les gens de travailler depuis des mois, pourquoi vous tabassez pas les gens qui organisent des manifestations Vegan, contre la consommation de viande et qui s'en prennent à des bouchers ? etc etc....

C'est vrai, c'est plus facile de s'en prendre à des gens pacifiques qui n'ont jamais causé le moindre problème.

Portrait de Adelinette
31/mai/2019 - 18h06
patlim59 a écrit :

les pédé c est comme les étranger sa devrais pas exister

C'est un trolll ou du sérieux ? Comment pouvez-vous dire ça ?  L'homosexualité n'est pas un choix. 

Vous rendez-vous compte de vos propos ?! 

Portrait de Adelinette
31/mai/2019 - 18h04
XYLITHOL a écrit :

ah parcequon est obligé d'aimer les stands de propagande lgbt maintenant?

Donc si j'aime pas Ta gueule (et je pense que ça serait le cas), j'ai le droit de te défoncer ?! 

Portrait de endimion34
31/mai/2019 - 17h30
XYLITHOL a écrit :

ah parcequon est obligé d'aimer les stands de propagande lgbt maintenant?

je n'aime pas le foot, est ce que je vais allé saccager les stades de foot et les boutiques des clubs qui font la propagande de ce sport ?

est ce que je vais mettre le feu à tout les kiosques à journaux parce qu'ils vendent l'équipe, qui fait la propagande du sport ?

est ce que je vais saccager tout les lieux de cultes en france qui font la propagande d'une foi ?

est ce que tu relis parfois avant d'ouvrir ta sale gueule d'homophobe de merde ?

tu es libre de tes choix, libre de tes gouts, libre de ton orientation sexuel, au même titre que les gays sont libre d'être ce qu'ils ont envie d'être sans avoir aucun compte à te rendre

personne te force à devenir gay, personne ne te force à prendre un prospectus lgbt donc ne va pas empêcher les gens d'être libre d'être ceux qui veulent, tu n'es pas en corée du nord ici, ta parole n'est pas une norme qu'on impose à tous

tu oublies qu'en france, on a un truc qui s'appelle le libre arbitre, et il s'applique à tout les citoyens

refuser le libre arbitre à quelqu'un, ça s'appelle la dictature

et en démocratie, ta liberté s'arrête là où commence celle des autres, mes parents m'ont appris ça quand j'étais jeune

je n'aime pas le foot et ce n'est pas pour ça que je dis la même connerie que toi : ah parce qu'on est obligé d'aimer les stands de propagande de foot maintenant ?

tu vois quand on change le mot lgbt  par foot, on se rend à quel point ta phrase est des plus déplacées

Portrait de Tonton85
31/mai/2019 - 16h48
XYLITHOL a écrit :

ah parcequon est obligé d'aimer les stands de propagande lgbt maintenant?

Donc pour vous, quand on aime pas on dégrade ?

Hum, intéressant ... Mais il est quand même plus sociable et intelligent d'ignorer, non ?