30/05 16:46

Une soixantaine de militantes du mouvement Femen ont brièvement investi ce matin la cour du Palais-Royal, en plein coeur de Paris - VIDEO

Une soixantaine de militantes du mouvement Femen ont brièvement investi jeudi matin la cour du Palais-Royal, en plein coeur de Paris, pour "rendre hommage" aux quelque 60 femmes "assassinées" depuis le début de l'année et dénoncer "l'indifférence du gouvernement", a constaté un journaliste de l'AFP.

Arrivées sur place à 11H00 précises, les activistes aux seins nus sont restées juchées dix minutes sur les célèbres colonnes de Buren, d'abord silencieuses et poings levés, puis craquant des fumigènes roses avant de scander: "Aux femmes assassinées, la patrie indifférente", "Pas une de plus!" et "Stop féminicide!".

Des slogans ensuite repris pendant leur rapide sortie jusqu'à la place du Palais-Royal, face au Louvre, où les militantes se sont rapidement dispersées sous l'oeil interloqué de rares touristes en cette fin de matinée nuageuse.

Sur leurs poitrines, elles avaient peint en noir les noms des femmes tuées en France depuis le 1er janvier: "Gaëlle poignardée enceinte de 6 mois", "Josette tuée par balle", "Chantal battue à mort, "Céline défenestrée avec son bébé de 3 mois"...

Une action symbolique, censée "créer un Panthéon à ciel ouvert pour leur rendre hommage", a expliqué à l'AFP l'Ukrainienne Inna Shevchenko, figure de proue du mouvement Femen.

"Tous les deux jours, on compte une nouvelle victime" et "nous ne voyons toujours pas l'action qu'on attend", a-t-elle ajouté, dénonçant "l'indifférence du gouvernement" sur ce sujet.

Ce coup d'éclat avait aussi pour but de "sensibiliser la société" au phénomène des "féminicides". "S'il y avait 60 victimes masculines, imaginez quelle serait la réaction", a-t-elle lancé.

Regardez:

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Verydix
31/mai/2019 - 20h14
B612 a écrit :

Il faut avoir du courage pour aller perturber le salon de la femme musulmane. Il en faut aussi pour débouler lors d'un congrès de l'UOIF et frapper Tariq Ramadan avec un voile intégral. Ainsi que pour un baiser lesbien devant la mosquée Hassan au Maroc.

Je n'ai pas souvenir que d'autres aient eu le même courage qu'elles.

On pourrait aussi évoquer l'exemple de la Femen tunisienne Amina Sboui (Amina Tyler), qui a tagué le muret d'un cimetière à Kairouan, juste avant le congrès d'un groupe salafiste devant se tenir dans la même ville et qu'elle voulait perturber (mais celui-ci a été annulé par la suite). Elle a en outre (en outre parce que être Femen dans le monde arabe c'est pas évident au quotidien) été menacée de mort par les salafistes, enlevée et séquestrée durant trois semaines. Elle vit toujours en Tunisie et elle est toujours active.

Elles sont lâches car elles n'ont pas été profané une mosquée comme elles font fait pour des églises et cathédrales......Fiche le bazard dans un salon même musulman est facile, il y'a des gardes du corps partout dans ce genre de salon..... qu'elles aillent faire cela dans une mosquée et là on verra leur courage, mais elles ne le feront pas....

Portrait de B612
31/mai/2019 - 15h07
Sibony a écrit :

Si ces femmes avaient un vrai courage : elles iraient dans une Mosquée réclamer le droit des femmes de ne pas se soumettre à l'homme en voilant leur visage... et même en Arabie Saoudite ou au Qatar et exhiber leurs superbes seins devant l'émir... Mais non, en France on joue les playmate... Courage, fuyons ! 

Il faut avoir du courage pour aller perturber le salon de la femme musulmane. Il en faut aussi pour débouler lors d'un congrès de l'UOIF et frapper Tariq Ramadan avec un voile intégral. Ainsi que pour un baiser lesbien devant la mosquée Hassan au Maroc.

Je n'ai pas souvenir que d'autres aient eu le même courage qu'elles.

On pourrait aussi évoquer l'exemple de la Femen tunisienne Amina Sboui (Amina Tyler), qui a tagué le muret d'un cimetière à Kairouan, juste avant le congrès d'un groupe salafiste devant se tenir dans la même ville et qu'elle voulait perturber (mais celui-ci a été annulé par la suite). Elle a en outre (en outre parce que être Femen dans le monde arabe c'est pas évident au quotidien) été menacée de mort par les salafistes, enlevée et séquestrée durant trois semaines. Elle vit toujours en Tunisie et elle est toujours active.

Portrait de Le Campanier
31/mai/2019 - 08h25
Mikah2307 a écrit :

le pseudo Elraval3, m'a pas l'air très net: déjà son pseudo: Elraval3, qui, il ne faut pas sortir de science po, pour voir que c'est la contraction de elle ravale!(il a voulu en attachant cette contraction faire espagnol) ensuite, regarder l'avatar qu'il a mis: c'est assez équivoque!

Vu...c'est un grand pervers,peut être même dangereux pour la société !

Portrait de Verydix
30/mai/2019 - 20h37

On les attend toujours dans une mosquée.....un peu lâche et au final peu crédibles leurs coups d'éclats....

Portrait de A.Thomas
30/mai/2019 - 18h18
philetjuliasmaquent a écrit :

Non. Toi c'est le gros beauf qui ne comprend rien à l'art et qui pique les blagues de Chirac vieilles de 30 ans.

Réplique que Chirac a piquée à Edmond Rostand dans Cyrano.

Le vicomte : butor de pied plat ridicule.

Ah ? Et moi Cyrano Hercule ..de Bergerac (tout en le saluant d'un geste du  chapeau)

Portrait de hummerH2
30/mai/2019 - 18h10

Quand un gouvernement se décidera t'il à dissoudre cette association qui enchaine les actions illégales depuis des années ???

Manifestement, toujours pas celui qui est en place de nos jours !