24/05 11:40

Le rappeur Nick Conrad entendu par les enquêteurs à propos de son nouveau clip polémique, "Doux Pays"

Selon LCI, le rappeur Nick Conrad est entendu actuellement par les enquêteurs à propos de son nouveau clip polémique, "Doux Pays".

Le jeune homme est questionné librement par les enquêteurs de la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne, expliquent nos confrères.

Les enquêteurs interrogent Nick Conrad suite à une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris pour "apologie de crime d’atteintes volontaires à la vie aggravées", après un signalement reçu dimanche dernier du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner.

Dans ce clip intitulé « Doux pays », ce rappeur à l’audience confidentielle multiplie les propos provocateurs --« J’ai baisé la France jusqu’à l’agonie » -- et s’en prend à ceux qui avaient fustigé son précédent clip « Pendez les Blancs », à l’origine d’une polémique cet automne lui ayant valu d’être condamné par la justice.

Dans cette première affaire, Nick Conrad -un pseudonyme- a écopé le 19 mars de 5.000 euros d’amende avec sursis pour provocation au crime.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lilou.St.Bo
25/mai/2019 - 16h34

Cette crevure a raison puisqu'il sait qu'il ne risque pas grand chose par (l'in)justice française qui ne l'a condamné qu'à 5.000 € d'amende AVEC SURSIS une 1ère fois après des propos infâmes sur notre belle France qui accueille si généreusement lui et d'autres individus qui lui ressemblent smiley

Portrait de Wouhpinaise
24/mai/2019 - 17h45

Personne haineuse et probablement raciste. A fuir !

Portrait de Verydix
24/mai/2019 - 15h28

L'ensauvagement de la société créera une société violente et destructurée, tout le monde y perdra au final, d'ailleurs dans certains lycées faire un cours est compliqué, dans certains coins être une femme c'est raser les murs et ne parlons pas de la situation des homosexuels.

On ne peut pas nous asséner qu'il n'y'a pas de races et fermer les yeux sur du racisme qui serait justifié au nom du colonialisme ou de l'esclavage des "blancs".

Au passage il y'a 40 ans j'ai connu des familles campagnardes très pauvres où les enfants manquaient lors des vendanges ou la récolte des concombres, le travail à la mine était très dur, dans les usines c'était "Charlot dans les Temps Modernes"...on est très loin des "blancs" avec les poches remplies de billets qui mettaient en esclavage la planète entière (ce qui n'est pas vrai historiquement d'ailleurs)....

Portrait de Martha Smith
24/mai/2019 - 14h53

Quelle vulgarité cette Rockaya Diallo avec son balais de chiotte sur la tête !

Portrait de medo2511
24/mai/2019 - 12h49

Vous faites de la pub à ce gros nullos en publiant cet article !!! Ce mec n'a aucune culture tout simplement, il ne connait que l'insulte, un imbécile de premier ordre !!!