19/05 11:06

Spéciale Eurovision - Le chroniqueur de France 2 Pierre-Jean Chalençon brise le politiquement correct autour de Bilal Hassani: "C'est une débâcle, un plan foireux... C'était à prévoir"

C'est ce qui s'appelle ne pas avoir sa langue dans sa poche ! Alors que Bilal Hassani affirme ce matin ne pas être déçu par sa 14e place et même être ravi, Pierre-Jean Chalençon le chroniqueur de France 2 d'Affaire conclue, n'a pas hésité à tacler tout d'abord un tweet de Delphine Ernotte, l'actuelle patronne de France Télévisions qui affirmait que Bilal Hassani avait "bien défendu les couleurs de la France à l'Eurovision".

Le collectionneur lui a répondu :

"14ème place, c'est pas vraiment défendre nos couleurs".

Dans un second tweet reprenant cette fois l'annonce du résultat par jeanmarcmorandini.com, Pierre-Jean Chalençon brise le politiquement correct autour du résultat de Bilal Hassani et affirme:

"C'est une débâcle plus qu'une victoire" : "Lol encore un plan foireux (...) C'était quand même à prévoir".

A noter que Pierre-Jean Chalençon sera demain en direct dans Morandini Live sur Cnews et Non Stop People à partir de 10h35.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tobian
20/mai/2019 - 13h42

" Bilal Hassani avait "bien défendu les couleurs de la France à l'Eurovision".

    Je n'ai pas vu les couleurs de la France. J'ai vu les couleurs de l'immigration, les couleurs de l'homosexualité, les couleurs de l'obésité, les couleurs de la surdité.

   C'est cela, la France?

Portrait de tobian
20/mai/2019 - 13h41

" Bilal Hassani avait "bien défendu les couleurs de la France à l'Eurovision".

    Je n'ai pas vu les couleurs de la France. J'ai vu les couleurs de l'immigration, les couleurs de l'homosexualité, les couleurs de l'obésité, les couleurs de la surdité.

   C'est cela, la France?

Portrait de .Kazindrah.
20/mai/2019 - 00h11
Jilou1994 a écrit :

La très bonne nouvelle c'est que comme la France n'a pas gagné, il n'y aura pas 60 millions d'euros et plus à dépenser pour l'organisation de l'Eurovision... 

C'est vrai que c'est une bonne consolation.  smiley

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 22h33

Une idée : que les sélectionneurs de Destination Eurovision écartent les YouTubers dont les « followers » peuvent modifier le résultat du vote. Exemple : Bilal Hassani a une chaîne avec plus d’un Million d’audience (followers). Et il a un bon copain, avec qui il fait des vidéos aussi, Sandy Jules, qui a 1,3 million de followers. Pour ne citer que celui-là. Au total, c’etait Seemone qui arrivait en tête du jury pro international et des votes du public avant que les followers de Billal-Jules & Co. fassent basculer le score en remontant « Roi » à la 1ere place. Je pense que l’erreur de base est celle-ci. À la limite, les autres concurrents sans tous ces « followers », n’avaient presque aucune chance.

Portrait de glomlesc
19/mai/2019 - 21h02
Capri a écrit :

Les professionnels étrangers de Destination Eurovision avaient massivement voté pour Seemone : chanson « typiquement française ». Elle avait une chance d’être bien placée à l’Eurovision.

Mais la mobilisation autour de Bilal (il a une chaîne YouTube avec 1 million d’abonnés...) a fait la différence.

La Suisse est arrivée 4ème. Bonne chanson avec des rythmes orientaux. Beau gosse souriant aussi, oui.

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 20h17
bibilababiole a écrit :



Alors. Mes 20 ans sont fort fort loin, je suis 100 % hétéro et très clairement, c'était ma chanson française préférée de la sélection. L'argument "il fallait prendre en compte le vote du jury" me rend fou : suffit encore de voir les votes géopolitiques d'hier soir par des jurys qu'on disait professionnels ; suffit de voir qu'hier, les fameux jurys ont placé la Norvège 15e… quand le public a placé la chanson 1ere. Vous voyez donc une vérité absolue dans l'échantillon minimaliste des "pros" étrangers qui ont participé à destination Eurovision ? Là où vous avez raison, c'est que l'italie, depuis 10 ans se place super bien, avec souvent de bonnes chansons (hier, je n'y étais pas sensible mais pourquoi pas). Mais on peut peut-être en contre-partie parler du Royaume-Uni qui sur les 10 dernières années a fini 6 fois sur 10 après la 24e place ! Et leurs autres classements ne sont guère réjouissants. Pour la France, après les années pitoyables ( Twin Twin, Fatals picards, etc…), on a redressé la barre puisque cela fait 4 ans qu'on finit dans la première partie du tableau (oui, Bilal a fini 13e ex-aequo et non 14e). Donc non, hier soir ce n'est pas une débâcle (une nouvelle fois, parlez-en aux anglais), juste une déception pour ceux qui pensaient que la chanson pouvait rentrer dans le top 5. Ce qui m'ennuie, c'est tout ce qui se dit autour de l'interprète, du texte : on peut ne pas aimer musicalement la chanson, penser que c'est une "daube"… mais tout autre commentaire reste nauséabond. Si la victoire des Pays-bas est plutôt méritée, je reste encore pantois devant le 3e place de la Suisse : aucune mélodie, texte insipide, juste une belle énergie (et peut-être une belle gueule aussi ?)…  tout ça pour dire que nos goûts n'ont pas de valeur universelle. Perso, ma chanson préférée de cet Eurovision était celle de l'Arménie… et elle n'a pas franchi les demie-finales ;-) 

Les professionnels étrangers de Destination Eurovision avaient massivement voté pour Seemone : chanson « typiquement française ». Elle avait une chance d’être bien placée à l’Eurovision.

Mais la mobilisation autour de Bilal (il a une chaîne YouTube avec 1 million d’abonnés...) a fait la différence.

La Suisse est arrivée 4ème. Bonne chanson avec des rythmes orientaux. Beau gosse souriant aussi, oui.

Portrait de Jilou1994
19/mai/2019 - 19h16

La très bonne nouvelle c'est que comme la France n'a pas gagné, il n'y aura pas 60 millions d'euros et plus à dépenser pour l'organisation de l'Eurovision... 

Portrait de LOL
19/mai/2019 - 18h47

Je trouve dommage que l'eurovision sous prétexte de tolérance fasse d'année en année une sur-enchère d'exentricitée. Pourquoi pas des nudistes l'année prochaine? Eux aussi ont droit à notre tolérance non?

Je respecte tout le monde mais je dois avouer que j'ai été très éttonné par la tenue de Conchita Wurst hier (je n'ai pourtant regardé que 15 minutes).

Plus personne n'ose rien dire sous prétexte d'être accuser d'homophobie et du coup on est dans la caricature.

Portrait de letarsier
19/mai/2019 - 18h20

Pas méchant le gamin, mais pas trop la niaque non plus. Et effectivement, quand on se fait cornaquer par les losers bien pensants madame monsieur, ça ne peut finir qu'en vrille.

Gaspillage d'argent public et dramatique manque d'ambition : c'est en étant suivi plutôt que suiveur que l'on s'impose.

 

Portrait de letarsier
19/mai/2019 - 18h18

Pa

Portrait de Verydix
19/mai/2019 - 17h30

Pour la tolerance, contre la transphobie ou pour défendre la cause des migrants depuis 2 ans on a des chanteurs médiocres, des mises en scènes nulles, des mélodies plates, bref a ce rythme on est loin de gagner l'Eurovision....le néerlandais avait une voix puissante, sa chanson était sobre, une mise en scène sans chichis, lui a parlé de tolérance sans tomber dans cet espèce de politiquement correct dégoulinant et nul.

Portrait de mestoutou
19/mai/2019 - 17h30
ale35 a écrit :

ben oui , c'était prévisible cette énième bérézina 

Pas mal trouvé le mot "bérézina" en relation avec Pierre-Jean adorateur de l'empereur !!smiley

 
Portrait de nina0669
19/mai/2019 - 16h15 - depuis l'application mobile
mediumlaurentdimitri a écrit :

Ce n'est que mon avis et vous?
Ok la défaite est bien la mais que peut-on reprocher è #Bilalhassani, pas grand chose...Je pense que le problème est bien plus profond dans notre pays. Tout comme la politique, il y a des personnes bien pensantes qui gouverne le monde des médias. Des personnes incompétentes, des directeurs de casting véreux avec un égo surdimensionné. Qui fait le média aujourd'hui? Qui fait le cinéma? Bien sur que la France regorge de talents mais pour certains ca dérange! Le paf est composé de monarque aux portefeuilles bien remplis et de petit rubriqueur aux salaires de minable qui espère un jour devenir #Drucker, #Nagui ou #Hanouna. tout est bien verrouillé et c'est pour ca que l'on nous fait bouffer sans cesse les mêmes bêtises depuis des années. Comme en politique, la place est bonne et tous ces personnages ont peur de leurs ombres. Encore une fois bravo Bilal, et honte à cette élite qui t'as mis dans une situation peu confortable. Je comprends tous ces #giletsjaunes dans la rue le samedi, tout est à refaire dans ce pays!!!! et c'est pour ca que Samedi prochain je porterai un #Giletjaune et ce pour la première fois afin d'apporter un vrai message!

@mediumlaurentdimitri bravo à vous ! Très bien raisonné

Portrait de oxdee
19/mai/2019 - 15h05
Tnecniv a écrit :

Il a perdu une occasion de se taire , il est bien meilleur dans affaire conclue . Merci a Bilal une chanson sympa et un chanteur qui montre beaucoup de caractère , ça restera un souvenir positif . . Quant à moi j aurais voté Royaume Uni .

à l'époque on appelait ça du narcissisme en macronie c'est du caractère, remplacer le cerveau par de la bouillis et vous obtiendrez ce genre de commentaires

Portrait de bibilababiole
19/mai/2019 - 15h04
glomlesc a écrit :

C’était effectivement un plan foireux depuis janvier 2019 et l’émission destination Eurovision ou on a envoyé une chanson qui ne plaisait pas aux jurys étrangers de cette émission de sélection (a fini 6ième sur 8 candidats) et qui n'a obtenu son salut que par un vote massif d'une catégorie de spectateurs spécifique ultra mobilisée pour une cause. Chimène BADI ou Seemone ou Silvan AREG étaient plus fédérateurs. Seemone était dans le même registre sobre que le vainqueur néérlandais...Pourquoi avoir voulu faire du réchauffé en envoyant un candidat dans le même registre que Conchita WURST en moins bien en plus ? Envoyer des gays à l'eurovision ce n'est plus un exploit depuis longtemps. Dés 1961, Jean-Claude Pascal chantait nous les amoureux chanson explicite.Des candidats gays il y en a tous les ans. Par ailleurs, je pense qu'il faut arrêter d'envoyer les chansons purement moralisatrices de Madame Monsieur qui évoquent la France donneuse de leçons que nos voisins étrangers détestent par dessus tout. Se recentrer sur l'essentiel, la qualité serait une bonne idée. L'Italie depuis 10 ans figure systématiquement à un bon classement ou presque. On devrait s'inspirer de ce pays qui n'a pourtant pas plus d'amis de votes que nous...Il ne s'agit en aucun d'une position homophobe de ma part. Simplement, je pense que la cause homosexuelle est bien mieux servie par des chanteurs comme Emmanuel MOIRE, qui tend à montrer qu'un gay est un être humain comme un autre plutôt que de militer par une différenciation outrancière et du coup inefficace y compris pour la cause qu'on pense défendre.

Alors. Mes 20 ans sont fort fort loin, je suis 100 % hétéro et très clairement, c'était ma chanson française préférée de la sélection. L'argument "il fallait prendre en compte le vote du jury" me rend fou : suffit encore de voir les votes géopolitiques d'hier soir par des jurys qu'on disait professionnels ; suffit de voir qu'hier, les fameux jurys ont placé la Norvège 15e… quand le public a placé la chanson 1ere. Vous voyez donc une vérité absolue dans l'échantillon minimaliste des "pros" étrangers qui ont participé à destination Eurovision ? Là où vous avez raison, c'est que l'italie, depuis 10 ans se place super bien, avec souvent de bonnes chansons (hier, je n'y étais pas sensible mais pourquoi pas). Mais on peut peut-être en contre-partie parler du Royaume-Uni qui sur les 10 dernières années a fini 6 fois sur 10 après la 24e place ! Et leurs autres classements ne sont guère réjouissants. Pour la France, après les années pitoyables ( Twin Twin, Fatals picards, etc…), on a redressé la barre puisque cela fait 4 ans qu'on finit dans la première partie du tableau (oui, Bilal a fini 13e ex-aequo et non 14e). Donc non, hier soir ce n'est pas une débâcle (une nouvelle fois, parlez-en aux anglais), juste une déception pour ceux qui pensaient que la chanson pouvait rentrer dans le top 5. Ce qui m'ennuie, c'est tout ce qui se dit autour de l'interprète, du texte : on peut ne pas aimer musicalement la chanson, penser que c'est une "daube"… mais tout autre commentaire reste nauséabond. Si la victoire des Pays-bas est plutôt méritée, je reste encore pantois devant le 3e place de la Suisse : aucune mélodie, texte insipide, juste une belle énergie (et peut-être une belle gueule aussi ?)…  tout ça pour dire que nos goûts n'ont pas de valeur universelle. Perso, ma chanson préférée de cet Eurovision était celle de l'Arménie… et elle n'a pas franchi les demie-finales smiley 

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 15h02
hummerH2 a écrit :

Vous y croyez vraiment aux "vote des téléspectateurs" ??? :~

On sait très bien que dans le passé, dans d'autres émissions, plusieurs techniques différentes ont permis de déclarer vainqueur le choix de la production, pas le vote réel des téléspectateurs.

Parmi les différentes techniques utilisées, on sait par exemple que celle qui consiste à attendre le moment précis ou le candidat choisi par la production est en tête pour arrêter net le comptage des votes  à déjà été utilisé .

 

Une solution : en rester au choix du jury international lors de Destination Eurovision. Au moins ça sera clair comme ça.

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 14h54
Polska a écrit :
@Capri « le public français ». Je trouverais intéressant de connaître la moyenne d’âge des votants. Je ne vois pas qui, à part des adolescents a pu valider ce choix.

Oui, je suis d’accord. Mais comment faire pour que ce ne soit pas « une tranche d’age » ou une « catégorie » de la population qui s’empare du vote ? C’est pareil pour The Voice. Pareil pour le vote du public de l’Eurovision.

Portrait de hummerH2
19/mai/2019 - 14h43
Capri a écrit :

Je rebondis sur le mot « décideurs » : c’est le public français, par son vote, qui a envoyé B. Hassani à l’Eurovision, pas les « decideurs » auxquels vous pensez.

Maintenant, si vous penchez pour que les « décideurs » ne tiennent pas compte, l’année prochaine, dans le règlement, des votes du public mais seulement du jury étranger de Destination Eurovisions, je suis d’accord avec vous (même si ça fait moins d’audience pour F2).

Vous y croyez vraiment aux "vote des téléspectateurs" ??? smiley

On sait très bien que dans le passé, dans d'autres émissions, plusieurs techniques différentes ont permis de déclarer vainqueur le choix de la production, pas le vote réel des téléspectateurs.

Parmi les différentes techniques utilisées, on sait par exemple que celle qui consiste à attendre le moment précis ou le candidat choisi par la production est en tête pour arrêter net le comptage des votes  à déjà été utilisé .

 

Portrait de Pingdong
19/mai/2019 - 14h10

1er 14 ème ou dernier qu importe c est enfin fini,par dessus la tête de Bilal Hassani au même titre que le duo Madame Monsieur tous les ans c est la même chose on nous gave jusqu à l écoeurement.

 

Portrait de dzeus
19/mai/2019 - 13h55
hummerH2 a écrit :

Merci, tout est dit !

bah du coup , il n'y a rien a ajouter !!!

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 13h52
abel1945 a écrit :

comment ne pas être d'accord avec votre analyse, dans ce domaine comme d'autres nous avons des décideurs qui ont des oeillères et se singularité on voit le résultat J) 

 

Je rebondis sur le mot « décideurs » : c’est le public français, par son vote, qui a envoyé B. Hassani à l’Eurovision, pas les « decideurs » auxquels vous pensez.

Maintenant, si vous penchez pour que les « décideurs » ne tiennent pas compte, l’année prochaine, dans le règlement, des votes du public mais seulement du jury étranger de Destination Eurovisions, je suis d’accord avec vous (même si ça fait moins d’audience pour F2).

Portrait de hummerH2
19/mai/2019 - 13h49
glomlesc a écrit :

C’était effectivement un plan foireux depuis janvier 2019 et l’émission destination Eurovision ou on a envoyé une chanson qui ne plaisait pas aux jurys étrangers de cette émission de sélection (a fini 6ième sur 8 candidats) et qui n'a obtenu son salut que par un vote massif d'une catégorie de spectateurs spécifique ultra mobilisée pour une cause. Chimène BADI ou Seemone ou Silvan AREG étaient plus fédérateurs. Seemone était dans le même registre sobre que le vainqueur néérlandais...Pourquoi avoir voulu faire du réchauffé en envoyant un candidat dans le même registre que Conchita WURST en moins bien en plus ? Envoyer des gays à l'eurovision ce n'est plus un exploit depuis longtemps. Dés 1961, Jean-Claude Pascal chantait nous les amoureux chanson explicite.Des candidats gays il y en a tous les ans. Par ailleurs, je pense qu'il faut arrêter d'envoyer les chansons purement moralisatrices de Madame Monsieur qui évoquent la France donneuse de leçons que nos voisins étrangers détestent par dessus tout. Se recentrer sur l'essentiel, la qualité serait une bonne idée. L'Italie depuis 10 ans figure systématiquement à un bon classement ou presque. On devrait s'inspirer de ce pays qui n'a pourtant pas plus d'amis de votes que nous...Il ne s'agit en aucun d'une position homophobe de ma part. Simplement, je pense que la cause homosexuelle est bien mieux servie par des chanteurs comme Emmanuel MOIRE, qui tend à montrer qu'un gay est un être humain comme un autre plutôt que de militer par une différenciation outrancière et du coup inefficace y compris pour la cause qu'on pense défendre.

Merci, tout est dit !

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 13h47

Arcadian, Lilian Renaud... qui d’autre voyez-vous pour la prochaine fois ?

Portrait de abel1945
19/mai/2019 - 13h40
glomlesc a écrit :

C’était effectivement un plan foireux depuis janvier 2019 et l’émission destination Eurovision ou on a envoyé une chanson qui ne plaisait pas aux jurys étrangers de cette émission de sélection (a fini 6ième sur 8 candidats) et qui n'a obtenu son salut que par un vote massif d'une catégorie de spectateurs spécifique ultra mobilisée pour une cause. Chimène BADI ou Seemone ou Silvan AREG étaient plus fédérateurs. Seemone était dans le même registre sobre que le vainqueur néérlandais...Pourquoi avoir voulu faire du réchauffé en envoyant un candidat dans le même registre que Conchita WURST en moins bien en plus ? Envoyer des gays à l'eurovision ce n'est plus un exploit depuis longtemps. Dés 1961, Jean-Claude Pascal chantait nous les amoureux chanson explicite.Des candidats gays il y en a tous les ans. Par ailleurs, je pense qu'il faut arrêter d'envoyer les chansons purement moralisatrices de Madame Monsieur qui évoquent la France donneuse de leçons que nos voisins étrangers détestent par dessus tout. Se recentrer sur l'essentiel, la qualité serait une bonne idée. L'Italie depuis 10 ans figure systématiquement à un bon classement ou presque. On devrait s'inspirer de ce pays qui n'a pourtant pas plus d'amis de votes que nous...Il ne s'agit en aucun d'une position homophobe de ma part. Simplement, je pense que la cause homosexuelle est bien mieux servie par des chanteurs comme Emmanuel MOIRE, qui tend à montrer qu'un gay est un être humain comme un autre plutôt que de militer par une différenciation outrancière et du coup inefficace y compris pour la cause qu'on pense défendre.

comment ne pas être d'accord avec votre analyse, dans ce domaine comme d'autres nous avons des décideurs qui ont des oeillères et se singularité on voit le résultat smiley 

 

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 13h36
lestat5191 a écrit :

C'est pas très gentil mais c'est clair, que sa défaite était totalement prévisible. Et pourtant, on nous a vendu du rêve avec le dossier Bilal, totalement surcôté. Après on adhère ou pas au personnage mais le message que porte Bilal est fort. Ce qu'il incarne est tout à fait respectable et il est incontestable qu'en France,  niveau tolérance il y a encore du travail. Et pour ça, bravo à lui.

Mais sa 14 ème place est totalement méritée. La prestation de la France était, tellement, en dessous du niveau des autres. Il serait temps de penser à remplacer les personnes responsables de la sélection qui envoient, constamment, au casse pipe, des participants qui ne s'imaginent pas du tout se prendre une grosse claque et qui ne sont, sûrement, même pas préparé psychologiquement à ça. La descente va être dure...

Et c'est si difficile que ça de trouver un représentant de la France qui serait comme le gagnant de cette année, une personne toute lambda (genre notre voisin) qui ne s'est pas sapé comme jamais, naturel (en mode à l'aise sans trop de chichi). Et qui mise tout sur sa voix avec une jolie chanson(car c'est une compétition musicale pour ceux qui auraient oublié).

Mais là je rêve, j'en demande trop, je crois...

Très bon commentaire. J’espère que Bruno Berberes aura le champ libre pour qu’on le laisse faire et trouver, parmi les candidats precedents à The Voice, le futur Duncan de Moor (Duncan Laurence) pour la prochaine fois. Il suffit de taper dans le vivier créé par The Voice (émission elle-même créée par des Neerlandais...)

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 13h31
Hexagone a écrit :

Bilal a juste été un produit marketing. Et ça se saurait si ces gens qui ne pensent qu'à cocher des cases, réussissent systématiquement. 

Le plus flagrant, c'était tout l'emballage autour de ce mec : son histoire atypique, son look, ses bad buzzs... n'oublions pas ses vieux tweets non assumés et sa victimisation à outrance dès qu'on osait le critiquer.

Bref je disais que le marketing puait à 1km avec tout ce tralala à qui on a ajouté à la danse : une sourde et une grosse lol !!

Manquait plus qu'un aveugle, un noir, un chinois, un indien, un paraplégique et j'en passe ... 

Complètement raté ce choix de vouloir cocher les cases du grotesque, la preuve ce sont les Pays bas en toute sobriété, qui ont gagné 

Oui, vous avez totalement raison. Une question que je me pose souvent : les candidats se « bousculent-ils » pour tenter leur chance à l’Eurovision ? Par exemple les anciens candidats de The Voice ? J’ai peur que « non » mais je peux me tromper.

Portrait de glomlesc
19/mai/2019 - 13h27

C’était effectivement un plan foireux depuis janvier 2019 et l’émission destination Eurovision ou on a envoyé une chanson qui ne plaisait pas aux jurys étrangers de cette émission de sélection (a fini 6ième sur 8 candidats) et qui n'a obtenu son salut que par un vote massif d'une catégorie de spectateurs spécifique ultra mobilisée pour une cause. Chimène BADI ou Seemone ou Silvan AREG étaient plus fédérateurs. Seemone était dans le même registre sobre que le vainqueur néérlandais...Pourquoi avoir voulu faire du réchauffé en envoyant un candidat dans le même registre que Conchita WURST en moins bien en plus ? Envoyer des gays à l'eurovision ce n'est plus un exploit depuis longtemps. Dés 1961, Jean-Claude Pascal chantait nous les amoureux chanson explicite.Des candidats gays il y en a tous les ans. Par ailleurs, je pense qu'il faut arrêter d'envoyer les chansons purement moralisatrices de Madame Monsieur qui évoquent la France donneuse de leçons que nos voisins étrangers détestent par dessus tout. Se recentrer sur l'essentiel, la qualité serait une bonne idée. L'Italie depuis 10 ans figure systématiquement à un bon classement ou presque. On devrait s'inspirer de ce pays qui n'a pourtant pas plus d'amis de votes que nous...Il ne s'agit en aucun d'une position homophobe de ma part. Simplement, je pense que la cause homosexuelle est bien mieux servie par des chanteurs comme Emmanuel MOIRE, qui tend à montrer qu'un gay est un être humain comme un autre plutôt que de militer par une différenciation outrancière et du coup inefficace y compris pour la cause qu'on pense défendre.

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 13h27
glomlesc a écrit :

C’était effectivement un plan foireux depuis janvier 2019 et l’émission destination Eurovision ou on a envoyé une chanson qui ne plaisait pas aux jurys étrangers de cette émission de sélection (a fini 6ième sur 8 candidats) et qui n'a obtenu son salut que par un vote massif d'une catégorie de spectateurs spécifique ultra mobilisée pour une cause. Chimène BADI ou Seemone ou Silvan AREG étaient plus fédérateurs. Seemone était dans le même registre sobre que le vainqueur néérlandais...Pourquoi avoir voulu faire du réchauffé en envoyant un candidat dans le même registre que Conchita WURST en moins bien en plus ? Envoyer des gays à l'eurovision ce n'est plus un exploit depuis longtemps. Dés 1961, Jean-Claude Pascal chantait nous les amoureux chanson explicite.Des candidats gays il y en a tous les ans. Par ailleurs, je pense qu'il faut arrêter d'envoyer les chansons purement moralisatrices de Madame Monsieur qui évoquent la France donneuse de leçons que nos voisins étrangers détestent par dessus tout. Se recentrer sur l'essentiel, la qualité serait une bonne idée. L'Italie depuis 10 ans figure systématiquement à un bon classement ou presque. On devrait s'inspirer de ce pays qui n'a pourtant pas plus d'amis de votes que nous...Il ne s'agit en aucun d'une position homophobe de ma part. Simplement, je pense que la cause homosexuelle est bien mieux servie par des chanteurs comme Emmanuel MOIRE, qui tend à montrer qu'un gay est un être humain comme un autre plutôt que de militer par une différenciation outrancière et du coup inefficace y compris pour la cause qu'on pense défendre.

Je suis 100 % d’accord avec vous. Je pense exactement la même chose sur tous les points que vous mentionnez.

Portrait de Hexagone
19/mai/2019 - 13h25

Bilal a juste été un produit marketing. Et ça se saurait si ces gens qui ne pensent qu'à cocher des cases, réussissent systématiquement. 

Le plus flagrant, c'était tout l'emballage autour de ce mec : son histoire atypique, son look, ses bad buzzs... n'oublions pas ses vieux tweets non assumés et sa victimisation à outrance dès qu'on osait le critiquer.

Bref je disais que le marketing puait à 1km avec tout ce tralala à qui on a ajouté à la danse : une sourde et une grosse lol !!

Manquait plus qu'un aveugle, un noir, un chinois, un indien, un paraplégique et j'en passe ... 

Complètement raté ce choix de vouloir cocher les cases du grotesque, la preuve ce sont les Pays bas en toute sobriété, qui ont gagné 

Portrait de Capri
19/mai/2019 - 13h25

Bilal Hassani n’avait pas une assez belle voix (critère numéro 1). L’axe militant de Madame-Monsieur (immigrants, homophobie) est traité de manière trop brute. On peut passer des messages de manière plus subtile, avec de la voix. C’est ce qu’a fait Ducan de Moor (Duncan Laurence). Voyez ses prestations lors de The Voice of Holland en 2014 alors qu’il avait 20 ans. Magnifique. Un artiste très chouette. Qui a d’ailleurs donné un concert intimiste à Tel Aviv ces derniers jours (superbe aussi).