12/05/2019 16:01

Le groupe de médias et services américano-canadien Thomson Reuters est repassé dans le vert au premier trimestre 2019

Le groupe de médias et services américano-canadien Thomson Reuters est repassé dans le vert au premier trimestre, en raison d'une nette demande pour les informations vendues aux professions juridiques et d'une solide performance pour l'agence de presse Reuters News, a-t-il annoncé.

La société a dégagé un bénéfice net de 116 millions de dollars, contre une perte de 311 millions à la même période il y a un an, selon un communiqué. Le chiffre d'affaires a augmenté de 7,8% à 1,49 milliard. Ces résultats tiennent compte d'un changement de périmètre des activités: en effet, depuis le 1er octobre, Thomson Reuters n'intègre plus les résultats de sa division de données et de terminaux financiers disponibles dans les salles de marchés (Financial and Risk ou F&R). Environ 55% du capital de cette dernière division ont été cédés l'an dernier au fonds d'investissement américain Blackstone, une transaction ayant valorisé l'entité à environ 20 milliards de dollars. Thomson Reuters s'était à l'époque engagé à utiliser 2 des 17 milliards déboursés par Blackstone pour développer sa division d'informations et de données juridiques et légales afin d'en faire son moteur de croissance.

Ce pari semble marcher puisque les recettes générées par cette activité (40% du chiffre d'affaires) ont augmenté de 1,5% à 594 millions de dollars pour un bénéfice opérationnel de 227 millions (+18,8%) Reuters News, l'agence de presse détenue par le groupe et concurrente de l'AFP, a elle vu ses revenus plus que doubler à 155 millions de dollars contre 72 millions à la même période plus tôt. Son bénéfice opérationnel a été doublé à 16 millions de dollars. L'agence d'informations planche sur sa nouvelle stratégie et devrait en officialiser les grandes lignes cet été. Thomson Reuters a par ailleurs confirmé son objectif financier d'une hausse de son chiffre d'affaires compris entre 7 et 8,5% à périmètre et taux de change constants en 2019. L'augmentation était de 10% au premier trimestre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions