30/03/2019 19:48

Gilets Jaunes: 33.700 personnes ont manifesté dans toute la France, dont 4.000 à Paris selon les chiffres du Ministère de l'Intérieur qui ont été publiés ce soir

19h48: 33.700 personnes ont manifesté dans toute la France, dont 4.000 à Paris selon les chiffres officiels du Ministère de l'Intérieur

18h41: Fin des manifestations partout en France sans incidents notables. A noter que malgré les alertes la situation était plutôt calme à Paris, Bordeaux et Avignon

18h22: Deux policiers ont été légèrement blessés samedi à Montpellier par des jets de projectiles, lors d'une manifestation de "gilets jaunes" qui a rassemblé 1650 personnes, selon la préfecture, 2500 selon les organisateurs. L'un des policiers a été blessé à la jambe et pris en charge par les pompiers, l'autre a été atteint au visage, a précisé la préfecture. Huit personnes "visant à créer des troubles à l'ordre public ont été interpellées", selon la préfecture. Trois ont été relâchées.

Les manifestants ont défilé dans l'après-midi dans les rues du centre-ville, passant devant la préfecture de l'Hérault et le palais de justice. D'autres "gilets jaunes" étaient aussi rassemblés aux rond-points d'accès à la ville sans perturber la circulation.

18h07: Le point de la situation à 17h dans le cadre du 20e samedi des «gilets jaunes», est de 32 interpellations, 21 verbalisations sur le périmètre interdit et 11945 contrôles préventifs à Paris.

17h51: Quelques dizaines de black-blocs sont arrivés au Trocadéro et affrontent les policiers qui utilisent des lacrymogènes pour les disperser

.

.

16h48: Si la manifestation se passe globalement dans le calme dans la capitale, quelques tensions ont été constatées en milieu de journée aux alentours de la rue de Rivoli, selon Le Parisien. "Les CRS ont lancé des tirs de gaz lacrymogène. Un Gilet jaune blessé a été évacué par les policiers", précise le site du quotidien. Par ailleurs, selon une source prefectorale, les forces de l'ordre ont procédé à 8.053 contrôles préventifs dans la capitale, ainsi qu'à 25 interpellations.

16h41: Dans le centre de Toulouse, plusieurs centaines de personnes étaient présentes au départ de la manifestation. La préfecture de la Haute-Garonne a renouvelé son interdiction de manifester place du Capitole.

16h30: Malgré un début de manifestation dans le calme à Bordeaux, où le maire avait conseillé aux habitants et commerçants de faire de la capitale girondine une "ville morte", des premiers incidents ont éclaté et se poursuivent de façon sporadique depuis une heure environ. Un incendie a même été allumé quelques minutes dans un petit chantier.

.

.

16h23: Pour cette 20e journée de mobilisation des gilets jaunes, 5.600 manifestants ont été recensés dans les rues du pays à 14h par le ministère de l'Intérieur qui précise que 1.800 personnes ont défilé à Paris. Un chiffre en forte baisse par rapport à la semaine dernière où 8300 personnes avaient été comptabilisées en France à la même heure, dont 3100 à Paris.

15h15: A Paris, la plus grande partie du cortège est désormais sur l'esplanade du Trocadéro où plusieurs centaines de personnes sont massées dans la calme. A Paris, quelques milliers de "gilets jaunes" défilaient dans le calme, après avoir rejoint un rassemblement contre la fin de la trêve hivernale des expulsions. Tous devaient rallier la place du Trocadéro dans l'après-midi.

Échaudée par les saccages sur les Champs-Elysées voici deux semaines, la préfecture de police de Paris (PP) a de nouveau interdit les manifestations sur la célèbre avenue, ainsi que dans un périmètre incluant l'Elysée et l'Assemblée nationale. La préfecture craint néanmoins "des déambulations erratiques" ou des "cortèges sauvages" lors de leurs dispersions.

13h39: Eric Drouet a voyagé pendant la nuit pour rejoindre la manifestation bordelaise des Gilets jaunes. La préfecture a d’ailleurs appelé « les commerçants du centre-ville à prendre des mesures de précaution particulières ».

13h23: Selon France Bleu Normandie, des Gilets jaunes ont tenté d’entrer dans un magasin Leclerc à Caen. Une vitre a été dégradée.

13h09; Accrochages en cours en Avignon où la policer est en train de repousser des manifestants réunis malgré l'interdiction

Malgré la décision de la préfecture du Vaucluse, qui a interdit tout rassemblement ou manifestation de 9h à minuit, dans le centre-ville d'Avignon et sur plusieurs axes périphériques, plusieurs manifestants se sont rassemblés en milieu de journée dans une zone interdite. Les forces de l'ordre tentent actuellement de les repousser.

Après quelques échanges tendus, les gendarmes et policiers déployés escortent désormais les manifestants dans le calme en-dehors du périmètre interdit.

12h06: Le dispositif policier mis en place pour l'acte 20 des gilets jaunes est moindre que pour le samedi précédent. Selon les informations de LCI, 113 unités de forces mobiles seront présentes sur le territoire. Cela représente 12 000 policiers et gendarmes mobilisés. À Paris, où il est interdit de manifester sur les Champs-Elysées, 40 unités sont en place près de l'avenue et à des points stratégiques comme l'Assemblée nationale et le palais présidentiel.

11h52:  A Paris comme chaque samedi, plusieurs stations de métro et gares de RER sont fermées pour des « raisons de sécurité » sur ordre de la Préfecture de police de Paris.

En voici la liste : Charles-de-Gaulle – Etoile (RER A, lignes 1, 2 et 6), Vaneau (ligne 10), Miromesnil (9), Concorde (1, 8, 12), Tuileries (1), Georges-V (1), Franklin-D. Roosevelt (1, 9), Champs-Elysées – Clemenceau (1), Invalides (RER C, ligne 8), Assemblée-nationale (12). La ligne 13, quant à elle, est carrément fermée entre Saint-Lazare et Montparnasse – Bienvenüe.

11h25: Des premiers manifestants se réunissent Gare de l'Est à Paris, avant de prendre part à une manifestation déclarée.

11h12: En Normandie, les "gilets jaunes" sont déjà dans les rues. Les manifestants à Rouen viennent de faire la jonction avec le cortège des enseignants et des parents d'élèves.

09h58: Le nouveau maire de Bordeaux, Nicolas Florian, demande aux habitants de "rester chez eux" et aux commerces de "baisser leur rideau" pour créer "une ville morte". "Je suis très inquiet de ce qui pourrait se passer. On nous annonce des centaines de casseurs, de gens qui sont là pour en découdre", a déclaré à la presse le successeur d'Alain Juppé, vendredi.

07h30: Pour ce 20e samedi de mobilisation consécutif, plusieurs rassemblements sont à prévoir à Paris, Bordeaux, ou Lyon, Marseille, Rennes, Strasbourg ou Rouen ainsi que dans des villes plus petites, comme Nice, Saint-Etienne, Agen, Caen ou Montbelliard (Doubs).

.

.

07h11: En plus des interdictions de manifester dans plusieurs grandes villes - Avignon, Rouen et Toulouse - le dispositif policier sera presque aussi important samedi que la semaine dernière, avec 113 unités de forces mobiles déployées sur tout le territoire (environ 12 000 policiers ou gendarmes).

06h52: Le maire de Bordeaux Nicolas Florian a appelé habitants et commerçants à faire de la capitale girondine une "ville morte" samedi, à la veille d'un acte 20 des gilets jaunes avec des "risques avérés de dégradations et de violences", selon la préfecture, et la présence annoncée de "centaines de casseurs".

"Je décrète la ville morte demain à Bordeaux. Je suis très inquiet de ce qui pourrait se passer. On nous annonce des centaines de casseurs, de gens qui sont là pour en découdre. Je demande aux commerçants de baisser leur rideau pour se protéger, et je demande aux Bordelaises et aux Bordelais de rester chez eux afin de permettre aux forces de police de faire leur travail et qu'on ne prenne pas le risque d'un accident", a déclaré à des journalistes le maire qui a succédé à Alain Juppé en début de mois.

06h22: La demande en préfecture de manifester sur les Champs-Élysées du collectif « Décla ta manif » a été refusée, comme l’a annoncé mercredi le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Une première marche, organisée par la figure du mouvement Sophie Tissier, partira donc à 13h30 de la Gare de L’Est pour se diriger vers le Trocadéro.

Autre événement, l’« Acte 20 Paris Dissidence Tous Ensembles ! (sic) ».

Enfin, un sit-in est prévu à partir de 14 heures à Montmartre. Il est organisé par Thierry-Paul Valette, cofondateur des Gilets jaunes citoyens.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cerise1170
31/mars/2019 - 12h07
33000 gugusses qui défilent chaque samedi et qui rêvent de révolution....! C'est pathétique
Portrait de Jilou1994
31/mars/2019 - 06h25

33700 selon le ministère de l'intérieur et 102700 selon le Chiffre Jaune, quasiment 3 fois plus. Pourquoi ce dernier chiffre me semble plus réaliste ? Un oubli peut-être ? 

Portrait de cerise1170
30/mars/2019 - 23h15
Suzie Goto a écrit :

Les chiffres de Castaner seront les first dans le classement des fake news

Ces nazes continuent leur désinformation,  à leur risque et périls , ils savent qu'ils vont plonger les cinglés du LBD , les déments des blindés, les fous qui envoient l'armée contre le peuple !!!!

Qu'ils se replongent du côté de Robespierre pour l'issue finale et avant pour envisager une solution

 

 

selon le cabinet Occurrence qui fait un comptage également, leurs chiffres sont quasiment les mêmes que ceux du Ministère de l'Intérieur, donc les chiffres des GJ, on peut se permettre vraiment d'en douter… (voire d'en rire !) 

Portrait de B612
30/mars/2019 - 22h41

Par rapport aux chiffres des manifestants, je pense qu'ils ne représentent pas le mouvement des Gilets Jaunes. Il n'y a pas que les manifestants du samedi dans les grandes villes. Il y a aussi ceux qui sont sur le terrain, ceux qui œuvrent aussi mais au niveau associatif etc, tout un réseau de réflexion et de débat derrière. Donc à mon avis beaucoup plus de gens, les manifestations n'étant que la face visible de l'iceberg..

Portrait de Suzie Goto
30/mars/2019 - 21h24

Les chiffres de Castaner seront les first dans le classement des fake news

Ces nazes continuent leur désinformation,  à leur risque et périls , ils savent qu'ils vont plonger les cinglés du LBD , les déments des blindés, les fous qui envoient l'armée contre le peuple !!!!

Qu'ils se replongent du côté de Robespierre pour l'issue finale et avant pour envisager une solution

 

 

Portrait de swatss
30/mars/2019 - 21h14
C'ptain What' a écrit :

Vous avez cherché ça où ? Dans le guide des nuls  de LREM. ? Des jeunes de banlieues dans les black-blocs ? Jamais de la vie. On en voit aucun.Les blacks-blocs existaient avant les G.J. Les blacks-blocs sont à Davos etc... Oui se sont des gauchistes anarchistes. 

Vous êtes l'incarnation même de ce que l'on peut appeler, la crédulité....

Par-ce-que vraiment vous pensez que sous le nom Black-blocs , ne s'est pas greffés l'extrême droite des gilets jaunes et des personnes issus de la banlieue....

Faut juste êtres encarté politiquement de droite  et ENCORE pour ne pas le voir  ....

C'est juste risible et encore je pèse mes mots .... vôtre raisonnement....

Portrait de swatss
30/mars/2019 - 20h22
C'ptain What' a écrit :

"très chaud" smiley Faut pas exagérer ! Il fait bon. Ce qui est très chaud c'est les black-blocs qui ne sont que des gaucho-anarchistes alter-mondialistes adeptes du chaos. 

Mais oui bien-sûr , il n'y a que les gaucho-anarchistes qui forment ce regroupement....

D'ailleurs , c'est bien connut que les fils et filles nés de parents de la petite et moyenne bourgeoisie ( qui constituent aussi ce regroupement ) votent à gauche...

Juste pour vous dire que ce regroupent sus nommé Black-blocs par les médias , est juste le fait d'un regroupement des deux extrêmes et aussi de certains Gilets Jaunes  avec  la participation des jeunes co.. de banlieue ....

Pour ne pas admettre ça , il suffit de ne pas avoir une vison simple et idéologique...

Portrait de Harriet
30/mars/2019 - 18h38

Les disperser ?

Je croyais que la consigne était désormais d'aller au contact ...

Quelques dizaines et les forces de l'ordre sont incapables de les intercepter ? smiley

Portrait de nina83
30/mars/2019 - 15h43

J'espère qu'ils ne "poussent" pas trop fort surtout les flics, s'il y a des mémés en première ligne, ils risquent gros ! smiley

Portrait de Mamie ninja
30/mars/2019 - 13h19

Zzzzzzzzzz

Bonne sieste à tout le monde et à samedi prochain 

smiley

Portrait de satine1
30/mars/2019 - 12h02
Ras le bol !!! c 'est fatiguant à la longue....