15/03 08:20

Lea Salame va annoncer qu'elle quitte provisoirement Inter et France 2 avant la candidature de son compagnon Raphaël Glucksmann aux européennes

Léa Salamé doit annoncer dans les prochaines heures son retrait de France Inter et de France 2 le temps des élections à la suite de l'officialisation de la candidature de son compagnon Raphaël Glucksmann aux européennes.

Selon les informations du Parisien, elle annoncera dans un communiqué son retrait temporaire de France Inter, où elle présente avec Nicolas Demorand les interviews de la matinale, ainsi que de France 2 où elle présente « l’Émission politique. »

Raphaël Glucksmann, fondateur du mouvement Place Publique, continue de négocier avec le PS, mais aussi avec Cap 21 de Corinne Lepage et Nouvelle Donne de Pierre Larrouturou pour les élections européennes.

Léa Salamé a déclaré jeudi dans Gala :

« Je le soutiens, je l’accompagne dans ses réflexions, mais ce qui compte le plus à mes yeux, depuis quinze ans, c’est ma neutralité politique : personne ne sait pour qui je vote » et a ajouté que « si je juge à un moment qu’il y a conflit d’intérêts, j’arrêterai ! ».

Ce matin, peu avant 10h, la patronne de France Inter, Laurence Bloch, s'est exprimée via le site Internet de la station.

« Dans quelques jours toutes les têtes de liste des partis les plus représentatifs pour les élections européennes seront connues et la campagne électorale sera ainsi lancée.

Pour éviter tout soupçon de conflit d’intérêt qui pourrait affecter l’image de France Inter et troubler ses auditeurs, la direction et Léa Salamé, en plein accord, ont pris la décision d’acter le retrait de la journaliste de l’antenne dès la fin du mois de mars au regard de sa situation personnelle, son compagnon Raphaël Glucksmann ayant annoncé, ce matin même, prendre la tête de la liste « Place Publique » avec Claire Nouvian.

La direction tient à saluer la volonté de Léa Salamé de protéger l’intégrité de son métier de journaliste en renonçant à couvrir les élections européennes, cœur de son métier de journaliste politique.

En s’éloignant de l’antenne plusieurs semaines avant même le début de la campagne officielle, elle crée une jurisprudence qui l’honore.

Dès le lundi 27 mai,  elle retrouvera l’antenne pour co-animer le 7/9 de France Inter avec Nicolas Demorand. Alexandra Bensaid assurera son remplacement. »

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de yves137483
18/mars/2019 - 12h48

Casse toi vite et longtemps

Portrait de gégé
15/mars/2019 - 14h06

Même pas capable de la faire fermer a cette espèce de maire venue se montrer a la t v.

Si Marine s'etait comportée ainsi ça ne se serait pas passé ainsi ,alors dégage,tu seras vite remplacée; des nunuches il y en a plein les placards de la tv !!!

Portrait de pierralain
15/mars/2019 - 11h27

Pourquoi "provisoirement" ? Elle ne croit donc pas à l'élection de son conjoint ? Il est exclus qu'elle reste journaliste politique sur les antennes du service public lorsqu'il sera élu, le cas échéant ! Nous avons donc quelque espoir de ne plus la revoir et d'échapper à sa hargne envers tout candidat de droite.

Portrait de MICMAH458
15/mars/2019 - 11h11

Bonnes vacances à elle, et à nous aussi.  Rien que pour ça, j'aimerais que son compagnon soit élu. 

Portrait de minou75
15/mars/2019 - 08h54 - depuis l'application mobile

C'est pas une grande perte ...!!!

Portrait de Anthodigi
15/mars/2019 - 08h51 - depuis l'application mobile

Non personne ne sait pour qui vous votez... Rien qu’à regarder votre émission on sait pour qui vous votez.

Les plus vus