09/03 10:05

Didier Maïsto, Président de Sud Radio annonce qu'il va saisir le CSA pour que le temps de parole de Bernard-Henri Lévy soit comptabilisé en faveur de "La République En Marche"

Dans une série de tweets publiée ce matin, le Président de Sud Radio, s'en prend à Bernard-Henri Lévy et annonce qu'il va saisir dès lundi le CSA. Dans les messages diffusés ci-dessous, Didier Maïsto se dit révolté par les propos du philosophe et écrit: "Scandale absolu ! #BHL, relayé par certains médias, insulte dans sa « pièce de théâtre » les #GiletsJaunes en les accusant de « casser du flic, du juif et du pédé ». C’est une incitation publique à la haine, passible d’un an de prison et de 45.000 € d’amende."

Dans un deuxième tweet, Didier Maïsto annonce donc son intention de saisir le CSA dès lundi:

"Dès lundi, j’écris au @csaudiovisuel pour que le temps de parole de #BHL soit totalement pris en compte sur le quota @LaREMMajorite, d’autant que le philosophe avoue lui-même être en campagne européenne pour @EmmanuelMacron, en insultant gravement au passage les #GiletsJaunes"

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de B612
11/mars/2019 - 00h16

Il traite aussi Etienne Chouard d'antisémite, et compare Ruffin à Brasillach.

Mais cela ne m'étonne pas venant de celui qui attaque les Gilets Jaunes depuis le début, fait des amalgames, et est dans le point Godwin permanent, loin de la réflexion et de la distance qu'il devrait avoir, se disant philosophe. Lui aussi distille sa haine, et n'est en ce sens pas mieux que ceux qu'il critique. Il n'a que mépris pour quiconque ne pense pas comme lui, tout en fustigeant celui qui ose le critiquer.

C'est à se demander comment et pourquoi un tel énergumène a autant d'importance dans le monde littéraire, médiatique, et même politique.

Portrait de seb2746
9/mars/2019 - 11h59

Est-ce normal que ce soit un gras d'extreme droite qui en parle "seulement" ?

L'autre sioniste diffuse sa haine via les médias Français, invité car il a des amis patron des médias...