05/03 14:30

Le PCF suspend un militant accusé de viol par une militante du Mouvement des Jeunes Communistes de France, et demande sa démission

Le PCF a annoncé ce lundi soir qu'il «suspendait» d’un adhérent accusé de viol par une militante du Mouvement des jeunes communistes de France (MJCF), et lui demandait de «démissionner» de son mandat de conseiller municipal de Blois.

Un autre cas similaire mais sans rapport avec le premier «est en cours d’instruction», a indiqué le Parti communiste.

Deux militantes du MJCF ont témoigné à L’Obs, dans un article du 24 février, l’une le viol et l’autre l’agression sexuelle dont elles accusent deux militants. Le PCF a également expliqué que les deux femmes ont saisi «en fin de semaine dernière» le dispositif interne du PCF «Stop violences». Selon L’Obs, une militante a porté plainte pour viol en octobre et l’autre victime doit être entendue mardi par le parti. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de th93100
5/mars/2019 - 15h15

Ils n'arrivent plus à recruter... alors ils tentent de se multiplier naturellement !

 

(HUMOUR, le viol (communiste ou non) reste une horreur que devra etre puni !)

Portrait de jarod.26
5/mars/2019 - 14h52
ça existe encore le PCF !