27/02 10:01

Gilets Jaunes: Voici les villes les plus abîmées par les manifestations... et ça coûte des millions d'euros

Depuis le mois de novembre, chaque samedi, les villes françaises sont touchées par la mobilisation des "gilets jaunes". A l'approche de l'acte XVI, RTL s'est intéressé au bilan des villes les plus touchées.

Paris se hisse à la première marche du podium. Entre les poubelles et le mobilier urbain à remplacer et les portions du bitume à refaire, la capitale a estimé les dégâts à plus de 10 millions d'euros, d'après nos confrères.

Toulouse arrive derrière avec une estimation - provisoire - à 3,3 millions d'euros. La façade du Capitole devra notamment être nettoyée après avoir reçu de l'huile de moteur, il y a cinq semaines.

Bordeaux se place à la troisième marche du podium avec 2 millions d'euros de dégâts. Rouen et Dijon arrivent à la 4e et 5e position avec , respectivement, 1,169 million d'euros et 700.000 euros. A noter que des factures ont été estimées à plus de 100.000 euros pour d'autres villes françaises, comme Lille, Clermont-Ferrand, et Bourges.

Une question se pose : qui va payer ? RTL indique que "toutes ces dépenses seront en partie supportées par les citoyens". Alors que dans les grandes villes, les maires ne souhaitent pas augmenter les impôts locaux, le gouvernement devrait "engager un plan pour venir en aide aux communes les plus touchées par ces dégradations", d'après nos confrères.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Linoïe
27/février/2019 - 19h05

Ils commencent à exaspérer beaucoup de gens ces moutons jaunes, çà va mal finir......

Portrait de dominique34
27/février/2019 - 10h59
MacTV a écrit :

Voici un titre plus approprié et moins pro-gouvernemental:

Quinquennat Macron : Voici les villes les plus abîmées par les casseurs et les voyous... et ça coûte des millions d'euros! Mais que fait la Police ?

peu importe,qui paie    c est nous,a moins d être ignare,tout le monde sait,que macron est le président,alors quinquennat macron,mdr

Portrait de jarod.26
27/février/2019 - 10h13
qui va payer ... c'est nous smiley