18/02 11:31

Dans une lettre, Brigitte Bardot interpelle Emmanuel Macron concernant les abattages sans étourdissement: "Limiter la souffrance des animaux est un minimum"

Ce matin, la Fondation Brigitte Bardot a publié des images chocs sur l'abattage sans étourdissement tournée en décembre dernier dans un abattoir de l'Aveyron. D’après le rapport d’expertise Douleurs animales de l’INRA, un animal abattu sans étourdissement peut rester conscient jusqu’à 11 minutes.

Dans une lettre, Brigitte Bardot interpelle le Président de la République pour qu'il mettre fin à l'abattage sans étourdissement. "Nous avons le devoir de limiter autant que possible et sans délai la souffrance, l’épouvante, l’agonie des animaux égorgés à vif", déclare-t-elle.

Et d'ajouter : "Je vous demande, Monsieur le Président, de faire que la France rejoigne les pays qui imposent l’étourdissement des bêtes en toute circonstance lors de leur abattage. C’est une question de dignité, de devoir aussi, limiter la souffrance des animaux lors de leur abattage est un minimum".

Jeanmarcmorandini.com vous propose de découvrir la lettre envoyée par Brigitte Bardot au Président de la République.

.

Monsieur le Président,
Sept mois après notre entretien à l’Elysée, qui m’avait paru positif et encourageant, je suis plus que déçue par votre immobilisme face aux urgences que je vous ai présentées, vous qui n’avez pas perdu une seconde pour dégainer en faveur des chasseurs… Aujourd’hui, je vous demande de vous mettre En Marche pour les animaux ! L’attente sociétale n’a jamais été aussi forte et les Français ne comprennent pas votre inaction.
Ma Fondation dévoile aujourd’hui même des images inédites, tournées à l’abattoir de Rodez, qui soulèvent le cœur et montrent toute l’horreur de l’abattage sans étourdissement. L’abattoir ne sera jamais un lieu de « bien-être » animal, c’est une évidence, mais nous avons le devoir de limiter autant que possible et sans délai la souffrance, l’épouvante, l’agonie des animaux égorgés à vif.
Sur ces images, tournées il y a deux mois à Rodez, nous ne dénonçons pas d’infraction particulière, juste l’horreur quotidienne et la souffrance des bêtes égorgées en pleine conscience. Nous avons demandé à un vétérinaire de commenter ces images, son témoignage est sans appel :
« Ces enregistrements laissent apparaître des signes de souffrances multiples, à savoir l’abattage lui-même, qui consiste à trancher la trachée, les veines jugulaires et les carotides alors que l’animal est conscient, source de douleur ; puis le flot de sang s’écoulant des artères vers l’appareil respiratoire, occasionnant un étouffement de l’animal qui cherche désespérément sa respiration. De plus comme le montrent les vidéos, l’agonie dure plusieurs minutes occasionnant ainsi pour l’animal un stress supplémentaire. »
Tous les témoignages scientifiques vont dans ce sens, de la Fédération Vétérinaire Européenne : « du point de vue de la protection des animaux et par respect pour l’animal en tant qu’être sensible, la pratique consistant à abattre les animaux sans étourdissement préalable est inacceptable, quelles que soient les circonstances » ; à l’EFSA : « des coups destinés à provoquer une saignée rapide engendrent d’importantes destructions de tissus dans des zones fortement innervées. La baisse de tension rapide qui suit l’hémorragie est nettement ressentie par l’animal conscient et entraîne terreur et panique. L’animal conscient, souffre aussi quand son sang se répand dans sa trachée ».

L’INRA relève la longue agonie des bêtes abattues sans étourdissement : « chez les veaux et les bovins adultes, on observe une grande variabilité dans la perte de conscience des animaux, avec des extrêmes de 8 secondes à 11 minutes ». L’abattage sans étourdissement est aujourd’hui interdit en Autriche, en Suisse, en Norvège (2009), en Slovénie (2012), en Islande (2013), au Danemark (2014), en Belgique, dans les régions wallonne et flamande (2019)… Qu’attend la France ? La réglementation, européenne et nationale, exige l’étourdissement des bêtes avant leur abattage. La dérogation prise en France par décret, pour l’abattage halal et kasher, doit être abrogée… vous en avez le pouvoir !
Monsieur le Président, il n’est plus temps de tergiverser sur la question, de se renvoyer la balle indéfiniment, regardez les images que nous dévoilons aujourd’hui, elles sont scandaleuses, choquantes, indignes et inacceptables d’un pays comme la France qui se prétend civilisé. Vous avez abandonné votre engagement d’équiper les abattoirs de caméras de contrôle, cela ne vous honore pas, mais vous ne pouvez plus tolérer que l’intolérable se produise, chaque jour en France, dans ces lieux de souffrance et de mort. Je vous demande, Monsieur le Président, de faire que la France rejoigne les pays qui imposent l’étourdissement des bêtes en toute circonstance lors de leur abattage. C’est une question de dignité, de devoir aussi, limiter la souffrance des animaux lors de leur abattage est un minimum.
Vous avez tout accordé aux chasseurs, rééquilibrez la donne en appliquant, sans dérogation et sans délai, la réglementation européenne qui exige l’étourdissement des animaux au moment de leur mise à mort… Puis-je encore compter sur vous ?

.

ATTENTION IMAGES POUVANT HEURTER LES PERSONNES SENSIBLES

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Touvamal
19/février/2019 - 18h04

C'est écœurant ,Et bizarrement on sait a peu prés les bâtards qui s'opposent aux juifs ,mais comme d'habitude pas de vagues , un jour avec une justice  de merde ,trop laxiste , comme il y a en France ,il va y avoir des règlements de comptes et là, la justice et l’état auront des comptes à rendre aux Français !!!

Portrait de veg
19/février/2019 - 11h17
monette66 a écrit :

Je ne suis pas haineuse vous en déplaise je m'inquiète plus des humains que des animaux c'est tout

Vous êtes haineuse et spéciste, vous vous occupez de quels humains, tous ? Pourtant, vous devriez vous occupez des humains français d’abord, de votre ville surtout et particulièrement de votre famille, et ultimement de vous seulement. Spécisme, spécisme, étroitesse d'esprit

Portrait de veg
19/février/2019 - 10h34
Kinyo a écrit :

Normalement c'est la loi, l'étourdissement est obligatoire mais l'Etat a cédé aux religieux juifs et musulmans puisqu'une dérogation a été crée spécialement pour permettre les abatages casher et hallal. Cela me fait rire, d'un coté une crèche dans une mairie de village l'Etat se mettra en branle au nom de la laïcité (et je suis d'accord avec ça) mais de l'autre coté on applique des dérogations à la loi pour ne pas en fâcher d'autres, c'est la laïcité à géométrie variable.

Tout à fait !

Portrait de veg
19/février/2019 - 10h33
paralelo37 a écrit :

C'est une vieille taupe xénophobe

Ne sucez jamais votre plume, vous risquez gros. Savez vous que les insultes telles que les vôtres sont répréhensibles ?

Portrait de veg
19/février/2019 - 10h31
paralelo37 a écrit :

Avec des illettrés comme vous l'orthographe et la conjugaison ne vont pas s'améliorer  

Heureusement vous êtes là car l'orthographe et la conjugaison sont les sciences des ânes, être aussi aigris que vous, quelle misère ! 

Portrait de Kinyo
18/février/2019 - 17h13

Normalement c'est la loi, l'étourdissement est obligatoire mais l'Etat a cédé aux religieux juifs et musulmans puisqu'une dérogation a été crée spécialement pour permettre les abatages casher et hallal. Cela me fait rire, d'un coté une crèche dans une mairie de village l'Etat se mettra en branle au nom de la laïcité (et je suis d'accord avec ça) mais de l'autre coté on applique des dérogations à la loi pour ne pas en fâcher d'autres, c'est la laïcité à géométrie variable.

Portrait de paralelo37
18/février/2019 - 15h48
La Rombière a écrit :

C'est une grande Dame !

C'est une vieille taupe xénophobe

Portrait de paralelo37
18/février/2019 - 15h48
nonnon a écrit :

Avec des haineux dans votre genre ,la cause animal n'est pas prêt d'avancer !

Avec des illettrés comme vous l'orthographe et la conjugaison ne vont pas s'améliorer  

Portrait de monette66
18/février/2019 - 15h40
nonnon a écrit :

Avec des haineux dans votre genre ,la cause animal n'est pas prêt d'avancer !

Je ne suis pas haineuse vous en déplaise je m'inquiète plus des humains que des animaux c'est tout

Portrait de nonnon
18/février/2019 - 12h28
monette66 a écrit :

Qu'elle aille s'occuper de ses petits enfants à défaut de s'être occuper de ses gosses à son âge on joue à la mamie

Avec des haineux dans votre genre ,la cause animal n'est pas prêt d'avancer !

Portrait de monette66
18/février/2019 - 12h01

Qu'elle aille s'occuper de ses petits enfants à défaut de s'être occuper de ses gosses à son âge on joue à la mamie

Portrait de raph
18/février/2019 - 11h57

Elle a tout à fait raison, comment peut-on encore, en 2019, tuer les animaux que nous consommons dans ces conditions ? Il faut de toute urgence interdire l'abattage des animaux sans étourdissement.

Les plus vus