24/01/2019 14:27

Le maire de Lyon et ex-ministre de l'Intérieur Gérard Collomb au sujet des gilets jaunes: "Le dialogue était possible, on aurait pu le faire avant" - VIDEO

Emmanuel Macron est arrivé jeudi dans la Drôme pour une rencontre inédite avec le patron des Républicains Laurent Wauquiez avant d’échanger avec des élus pour une nouvelle réunion du grand débat national né de la crise des «gilets jaunes».

Avant le déjeuner, l'ex-ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, l'actuel maire de Lyon, s'est exprimé devant les caméras. "Emmanuel Macron fait ce qu’il faut faire, c’est-à-dire rencontrer les maires dans les départements", a dit l'homme politique.

Et d'ajouter : "Mais il faut le faire aussi avec la population. Il pourrait parler directement avec les Gilets jaunes, avec ceux qui ont une attitude responsable". Pour l'ex-ministre, personne ne pouvait prévoir la crise des Gilets jaunes. "Voir qu'il y avait une rupture avec les collectivités locales. Le dialogue était possible, donc on aurait pu le faire avant", a-t-il continué.

Gérard Collomb a indiqué "ne pas avoir conseillé Emmanuel Macron pendant cette crise" et ne pas l'avoir rencontré depuis son départ du gouvernement. "Aujourd’hui, il a repris les choses en main, mais il faut aller plus à fond dans le dialogue", a-t-il dit en estimant, à propos des rendez-vous avec les maires, que "s’il les avait rencontrés plus tôt, ça aurait été mieux."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Capri
25/janvier/2019 - 04h39

On sent qu’il en a « gros sur la patate »... il était contre la limitation de vitesse à 80km/h, un élément fort de declenchement de la colère de la ruralité et l’avait dit aux quarantenaires E. Macron et E. Philippe, sourds sur le sujet et ne voyant pas que ça allait contribuer à mettre le feu aux poudres...