02/01 13:10

Affaire Benalla: Emmanuel Macron révèle avoir échangé à 2 reprises, "de manière laconique", depuis l'été avec Alexandre Benalla

13h07: Emmanuel Macron a indiqué à ses conseillers avoir échangé à deux reprises, "de manière laconique", depuis l'été avec Alexandre Benalla, a confirmé mercredi l'Elysée après des informations du Canard Enchaîné. Le chef de l'Etat français a fait cette mise au point à des proches lundi, quelques heures après que l'ex-chargé de mission a affirmé à Mediapart avoir continué à échanger régulièrement avec lui, via la messagerie Telegram, depuis son licenciement de l'Elysée. Emmanuel Macron a reconnu avoir reçu une multitude de messages, souvent "lunaires" d'Alexandre Benalla, auxquels il n'a pas répondu, "sauf deux fois, de manière laconique", selon ses propos rapportés au Canard enchaîné et confirmés par l'Elysée. "Deux messages un point c'est tout", a-t-il ajouté.

"En juillet, au moment de l'affaire, j'étais inquiet de son état: je lui ai donc demandé comment il allait", a rapporté le président. Puis, il a répondu à un message d'Alexandre Benalla lui disant que "quelqu'un" disait du mal de lui dans des dîners en ville. "Qui?", lui a-t-il demandé, sans obtenir de réponse, selon l'hebdomadaire.

Pour Emmanuel Macron, "Benalla essaie de monnayer une prétendue proximité avec moi et il trouve preneur auprès de réseaux que j'ai toujours combattus et qui m'attaquent sans limite. Benalla n'est que leur idiot utile", relate le Canard enchaîné. Alexandre Benalla a affirmé à Mediapart avoir conservé la preuve de ces échanges sur son téléphone portable.

Si ce dernier et Mediapart "ont des échanges, qu'ils les produisent!", a lancé Emmanuel Macron devant ses conseillers, selon le journal. La présidence avait assuré ne plus entretenir aucun contact avec l'ancien chargé de mission après son licenciement le 19 juillet après sa mise en cause pour des violences le 1er mai. C

es derniers jours, la presse a révélé qu'Alexandre Benalla disposait toujours de passeports diplomatiques, et qu'il effectuait des voyages d'affaires auprès de dirigeants africains, suscitant une nouvelle controverse.

11h58: La commission des lois du Sénat a annoncé aujourd'hui avoir demandé des explications à l'Elysée et au gouvernement le 28 décembre sur "les conditions dans lesquelles M. Alexandre Benalla a pu faire usage de passeports diplomatiques" après son licenciement en juillet.

Alexandre Benalla a reconnu s'être servi de ses passeports diplomatiques, "par confort personnel", et compte les rendre "dans les jours qui viennent", a-t-il déclaré il y a quelques jours au Journal du Dimanche, alors que le parquet de Paris a ouvert une enquête.

"J'ai peut-être eu tort de me servir de ces passeports", a expliqué samedi Alexandre Benalla au JDD, par téléphone depuis l'étranger. "Mais je ne l'ai fait que par confort personnel, pour faciliter mon passage dans les aéroports. En aucun cas je ne les ai utilisés pour mes affaires. Je ne vois d'ailleurs pas à quoi ils auraient pu me servir".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Capri
2/janvier/2019 - 23h55

Il me semble qu'on en sait assez à présent sur l'"affaire A. Benalla". Je vous renvoie notamment vers un excellent reportage de "Complément d'Enquête : Benalla, l'homme pressé" avec de très bonnes interventions des journalistes qui ont passé beaucoup de temps sur ce cas :

- un père absent qui donne un jeune très bien élevé par sa mère prof de maths, à la recherche d'un "cadre", qui rêvait d'entrer dans la Police ou la Gendarmerie,

- une personne arriviste qui a parfaitement identifié comment atteindre le plus haut niveau "par le biais du Politique", entré au service d'ordre du PS sous Aubry / Hollande, toujours à la recherche d'une proximité avec des VIP (garde du corps depuis qu'il a 16 ans...),

- quelqu'un d'impulsif qui peut péter un cable dans des situations particulières, qui aime manifestement la baston (Cf. place de la Contrescarpe), viré par A. Montebourg lorsqu'il était ministre, alors qu'A. Benalla était son chauffeur et qu'il a fait un délit de fuite,

- une personne qui a énormément rendu de services rendus à En Marche (24/24 - 7/7) donc très précieux, pendant toute la campagne ultra-grisante, qui a su se rendre ultra-utile et indispensable, jusqu'à être celui qui guidait le nouveau président lors de sa marche au Louvre et son arrivée triomphante sur la scène,

- quelqu'un qui était à la recherche de tous les "attributs" possibles et imaginables (port d'arme avec demande présentée 3 fois, carte d'accès à l'assemblée nationale pour la salle de musculation (!), passeport diplomatique, mise à disposition d'une voiture civile avec "pimpons" de Police planqués dans calandre...),

- un jeune Président qui valorise le mérite, l'ascension sociale, qui voit en lui quelqu'un "sorti de nul part" (comme E. Macron), qui s'est fait tour seul.

Tout ça donne ce qu'on a vu. Pas génial pour l'image interne ET pour l'image externe. Le truc totalement incroyable est de ne pas l'avoir viré dès le 02.05 comme dans n'importe quelle boite.

Portrait de gégé
2/janvier/2019 - 17h37

Une belle paire d'enfoirés " ben allah / macron " !!!!!!!

Portrait de oslo44
2/janvier/2019 - 17h24
Graupif a écrit :

et @555

Bravo pour vos analyses. On sent vos compétences de psychologue.

Vous avez tout compris vous. Vous avez pensez à vous installer sur les quelques rond points pour écouter les trou du cul en manquent de reconnaissance? La rechute va être dure et il va il y avoir quelques séances à faire.

Mais bon, vu votre savoir faire, tout va rentrer dans l'ordre.

parce que toi tu est plus fort et plus intelligent que tout le monde c'est sur tant mieux pour toi !

Portrait de BILOU T
2/janvier/2019 - 16h44

si on écrit laconique comme cela "là qu'on nique" cela peut prêter à confusion .....

Portrait de paralelo37
2/janvier/2019 - 15h38

Dans la loi française, les SMS sont considérés comme étant privés

Portrait de paralelo37
2/janvier/2019 - 15h38

Dans la loi française, les SMS sont considérés comme étant privés

Portrait de paralelo37
2/janvier/2019 - 15h38

Dans la loi française, les SMS sont considérés comme étant privés

Portrait de paralelo37
2/janvier/2019 - 15h37

Dans la loi française, les SMS sont considérés comme étant privés

Portrait de oslo44
2/janvier/2019 - 15h20
Voltaire. a écrit :

Vous ne trouvez pas que cela fait un peu cour de récré de maternellle ....

t’es mon copain ! Bin toi t’y es plus ! Y’a qelqu’ Un qui dit du mal de toi ! C ki ??? T’je dirai pas ... etc etc 

tres digne pour un président de la république Française ;-(((   

 

slt, oui mais c'est vrai , il à une tête de petit con, colérique le Mac... , en plus il dois avoir un problème quand même pour se mettre avec une femme aussi âgée, il auras jamais d'enfants à lui comment peut il comprendre ce que vivent les Français enfermé dans sa bulle dorée avec ses joujoux ???

Portrait de dukatrinn
2/janvier/2019 - 15h12

j espère surtout que son quinquennat sera laconique

Portrait de oslo44
2/janvier/2019 - 15h06

ils ontfait des sextos aussi ?  smiley

Portrait de bichon33
2/janvier/2019 - 15h02

Si ça concerne l'armée ,on pourra parler de messages "laconiques troupier"..Fernandel excellait dans le genre.

Portrait de biscoto
2/janvier/2019 - 14h26 - depuis l'application mobile

le baratineur se réveille!!!!!.

Portrait de jarod.26
2/janvier/2019 - 13h51
qui dit vrai va savoir
Portrait de swatss
2/janvier/2019 - 13h31
Live Tv a écrit :
De manière laconique et avec des Petits cœurs brisés! Une nouvelle fois, si on excite jusqu’à faire craquer Benalla, ce sera lui qui fera tomber Macron pas les Gilets Jaunes! En conclusion, il faut faire disjoncter Benalla pour faire sauter Macron!

Wahou , toujours dans l'extrême a ce que je vois , puis en passant le prochain président si il ne plaît pas une personne , il faudra aussi le faire sauter ? et le suivant aussi car il y aura toujours des mécontents...Elle est belle la démocratie vue par les personnes comme vous , mais bien sur si c'est votre poulain à la tête du pays vous serez le premier a clamer haut et fort qu'il faut faire régner la démocratie  etc....Toujours aussi marrant.... smiley