01/01/2019 11:15

Audiences Voeux d'Emmanuel Macron: France 2 devant TF1 avec 4 millions de téléspectateurs à 20h

Emmanuel Macron a adopté un ton pugnace et offensif lundi pour ses voeux 2019 en appelant à «l’unité retrouvée» des Français après la crise des «gilets jaunes», qui démontre que la France n’est «pas résignée».

Le chef de l’Etat a également utilisé des termes forts pour dénoncer «les porte-voix d’une foule haineuse» et affirmer, dans une allusion aux débordements des dernières semaines, que «l’ordre républicain sera assuré sans complaisance».

«Je suis au travail (...) Je crois en nous», a conclu le président qui a présenté durant un quart d’heure ses voeux debout, sans pupitre, en agitant beaucoup ses mains.

Ces deuxièmes voeux du quinquennat étaient très attendus au terme d’une année 2018 très difficile pour le président et l’exécutif, au plus bas dans les sondages après une succession d’épreuves, de l’affaire Benalla au conflit social des «gilets jaunes», en passant par les démissions de ministres de premier plan.

Au niveau des audiences, les voeux du chef de l'Etat ont été suivis par 4 millions de téléspectateurs sur France 2, par 3,8 millions de personnes sur TF1 et par près de 1,4 million de téléspectateurs sur M6. A l'heure actuelle, nous ne connaissons pas les audiences réalisées par les chaînes info.

Voeux d'Emmanuel Macron 24.5 % de part de marché
4 040 000 téléspectateurs
Voeux d'Emmanuel Macron 23.2 % de part de marché
3 820 000 téléspectateurs
Voeux d'Emmanuel Macron 8.4 % de part de marché
1 380 000 téléspectateurs

Le Top des parts de marché

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de B612
1/janvier/2019 - 20h30

Etant donné le contexte où sa parole était attendue, et à comparer avec les 23 millions de son allocution du 10 décembre, c'est pas beaucoup.

Portrait de David1959
1/janvier/2019 - 18h30
C'ptain What a écrit :

Avez vous aussi remarqué qu'il portait deux anneaux? Un à chaque main.

Un anneau pour Brigitte, l'autre pour son Alexandre ???smiley

Portrait de David1959
1/janvier/2019 - 18h29

Une allocution enregistrée à la bourre !

Resultat: à la 12eme minute  de son allocution, il se crache tout seul sur son menton en prononçant "nous sommes un état de Droit" , obligé de retirer le mollard présidentiel d'un coup de main.

Une nouvelle fois, amateurisme à l'image de ce piteux quinquennat ! smiley