30/11/2018 12:44

EXCLU - Michel Drucker sur les Gilets Jaunes: "On ne peut pas rester insensible à cette détresse" - VIDEO

Après Gilbert Montagné hier, c'est une autre personnalité qui a évoqué le mouvement des Gilets Jaunes en direct sur le plateau de "Morandini Live". Ce matin, Michel Drucker était l'invité de Jean-Marc Morandini sur CNews et Non Stop People. L'animateur est revenu, en exclusivité, sur le mouvement qui fait la une des médias depuis plusieurs semaines.

"C'est très nouveau. J'ai connu Mai-68. Là j'ai du mal à saisir. On sent que c'est quand même une vague qui monte, qui monte", a-t-il déclaré en indiquant "bavarder avec beaucoup de Gilets Jaunes en province". "Il y a tellement de revendications différentes, souvent contradictoires. (...) C'est très compliqué. J'ai du mal à comprendre. Pour la première fois, les politiques sont bien embarrassés", a continué Michel Drucker.

Jean-Marc Morandini lui a alors demandé s'il soutenait les Gilets Jaunes. "On ne peut pas être insensible à la précarité et à ceux qui sont dans des situations très difficiles. (...) Globalement, je suis plutôt du côté des faibles et de ceux qui souffrent", a répondu l'animateur en révélant "ne pas avoir encore tout compris".

"C'est vrai que ça me touche d'entendre les gens. La France qui souffre, ce n'est pas seulement la France des banlieues", a conclu Michel Drucker.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nina0669
30/novembre/2018 - 17h25 - depuis l'application mobile

Quel suffisance ce drucker !!! Je ne peux plus le supporter il n arrête pas de sortir des livres il n a pas assez de pognon ?

Portrait de nina0669
30/novembre/2018 - 17h25 - depuis l'application mobile

Quel suffisance ce drucker !!! Je ne peux plus le supporter il n arrête pas de sortir des livres il n a pas assez de pognon ?

Portrait de soly
30/novembre/2018 - 15h11
poyaso a écrit :

de belles paroles drucker mais ou sont les actes?

Il ne veut pas froisser 75 % des français (une partie c'est aussi son auditoire du dimanche) mais en réalité il n'en a rien à faire des problèmes des français. Dans sa tour d'ivoire, il se fiche pas mal des Gilets Jaunes.

Portrait de Marie 3903
30/novembre/2018 - 13h54

Cela me rappelle mai 1968, les peoples suivent le mouvement, ça fait bien. 

Portrait de lomir
30/novembre/2018 - 13h20

c'est sûr qu'il ne peut pas tout comprendre, faut qu'il vive quelques jours dans la précarité, il comprendrait vite

Portrait de Macroute
30/novembre/2018 - 12h56

Il pleure sur jonny pas sur les misérables !