27/10 14:31

Le groupe Microsoft a réalisé des bénéfices sur le premier trimestre 2018 en récoltant les fruits de son recentrage vers le "cloud" informatique

Le groupe Microsoft a fait mieux que prévu au premier trimestre de son exercice décalé, récoltant toujours les fruits de son recentrage vers le "cloud" informatique.

Des résultats qui lui permettaient d'avancer de 2,33% à 104,70 dollars dans les échanges électroniques d'après séance boursière, qui s'était close sur un fort repli, le Nasdaq, à forte coloration technologique, perdant même 4,43%.

Selon les chiffres publiés mercredi, le géant américain a vu son bénéfice net bondir de 34%, à 8,8 milliards de dollars, sur le trimestre clos fin septembre, le premier de son exercice 2019. Rapporté par action et ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du Nord, il ressort à 1,14 dollar, mieux que prévu par les analystes. A 29,1 milliards de dollars (+19%), le chiffre d'affaires est, lui aussi, meilleur que prévu par Wall Street.

Le chiffre d'affaires est également supérieur aux attentes du groupe lui-même, qui tablait au maximum sur 28 milliards de dollars. Une nouvelle fois, le groupe de Satya Nadella a mis en avant ses performances dans le "cloud".

Arrivé aux manettes début 2014, M. Nadella a choisi de recentrer Microsoft sur ce marché porteur, après que le groupe a raté le virage du mobile et sur fond de déclin du marché du PC, même si celui-ci a repris des couleurs au cours de l'année 2018.

Ailleurs sur le web

Vos réactions