07/08/2018 11:31

Que pense Denzel Washington de Donald Trump? L'acteur répond avec beaucoup de prudence dans le 20h de France 2! - VIDEO

 

Hier soir, Julian Bugier recevait Denzel Washington dans le 20h de France 2 et a interrogé l'acteur sur la politique américaine.

Alors que beaucoup d'acteurs prennent position contre Donald Trump, dont Robert de Niro qui n'a pas hésité à insulter ouvertement le Président américain, Denzel Washington s'est montré plus prudent.
Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Didg
8/août/2018 - 09h58

Bien fait pour le journaleux qui attendait une autre réponse 

Portrait de Mosquitox.
7/août/2018 - 14h02
Monkey 68 a écrit :

la vache, vous avez fumé quoi?  Dieu met en place des dirigeants pour nous mettre bien profonds, si j'ai bien compris!? Vous en avez pas marre de croire à tous ces contes de fées! c'est le peuple qui a élu trump pas une volonté divine! De plus, çà m'étonnerait que Dieu et jésus voudrait d'un mur entre la frontière du mexique et des states, sachant que Dieu a fait tous les humains à son image! Dieu ne choisi pas tel ou tel peuple. Même le soit disant peuple élu qu'est israel.Tous les humains sont ses enfants comme jésus l'a dit:bigsmile:

Adressez vous à Denzel Washington !!!, pas à moi ! smiley

Portrait de Mosquitox.
7/août/2018 - 12h18
EsQuiSSe a écrit :

Encore une langue de bois 

Je trouve que c'est plutot des paroles sages dans le respect de la démocratie.

C'est sur qu'en France, il ne pouvait pas répondre la meme chose qu'aux Etats Unis, c'est à dire que Trump avait été mis en place par Dieu en personne !!! smiley

 

 

Lors d'un entretien au Christian Post quand on lui a posé une question sur Donald Trump et la violence de l'actuelle société. Sa réponse a surpris plus d'un : il s'en est pris à la méchanceté ambiante des réseaux sociaux, affirmant qu'il était choqué par la violence des commentaires. "Vous ne pouvez pas blamer qui que ce soit en la matière, y compris le Président." Et de commenter en citant la Bible (Daniel 10. ) : "Dieu met en place les dirigeants pour une raison et une saison.", ajoutant que la présidence du magnat républicain était dans le plan du "boss".