02/03/2018 10:31

Une campagne de publicité qui veut surfer sur la guerre d'héritage autour de Johnny Hallyday fait scandale et retirée par les annonceurs

Alors que l'héritage de Johnny Hallyday, dont sont exclus deux de ses enfants, est plus que jamais au cœur de l'actualité, certains tentent d'en tirer profit, pas toujours avec succès. C'est le cas des thermes d'Amnéville, appelées Thermapolis, qui y ont vu l'occasion de mettre en avant leurs services.
Sur Facebook, l'entreprise a publié sa nouvelle campagne publicitaire qui n'a pas manqué de choquer leurs clients et les fans du rockeur. "Exclusif ! Affaire Hallyday, Thermapolis prend position", a publié le compte Facebook de l'entreprise mosellane, accompagné de l'affiche polémique. Y est indiqué que "chez nous, tous les enfants ont le même droit au plaisir de l'eau thermale".
Pour un internaute, "c'est n'importe quoi" tandis qu'une autre personne affirme que le post est "nul" et que "l'auteur doit se remettre en question". "C'est une blague ? Il faut être "con" pour faire une pub pareille", a commenté un utilisateur sur le réseau social.
Devant la vague d'indignation des internautes, Thermapolis a rapidement retiré la publication. La directrice de l'établissement, Anne Bello, a affirmé à "France Bleu" qu'elle ne voulait pas "ternir l'image de Johnny Hallyday" ou "atteindre sa mémoire". "L'idée était de réagir à une actualité sur laquelle tout le monde prend position. C'était une façon un peu décalée et humoristique de le faire", a-t-elle plaidé. Et d'ajouter, assumant d'avoir utilisé ce drame familial : "Vous connaissez la formule: qu'importe que l'on dise du bien ou du mal, l'important est que l'on parle de moi. C'est une volonté de faire le buzz. C'est totalement assumé".
.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions