28/01/2018 17:30

Les plus riches, soit 1% de la population mondiale, ont accaparé 82% de la richesse mondiale créée en 2017

82 % de la richesse créée l'an dernier dans le monde a terminé entre les mains du 1 % le plus riche de la population de la planète, les femmes payant le prix fort de ces inégalités, a dénoncé lundi l'ONG Oxfam.

Pour la directrice d'Oxfam Winnie Byanyima, "le boom des milliardaires n'est pas le signe d'une économie prospère, mais un symptôme de l'échec du système économique". "On exploite les personnes qui fabriquent nos vêtements, qui assemblent nos téléphones portables et cultivent les aliments que nous mangeons, afin de garantir un approvisionnement constant en produits pas chers, mais aussi pour grossir les profits des entreprises et leurs riches investisseurs", s'est-elle insurgée, citée dans un communiqué.

L'organisation Oxfam affirme que la moitié de la population mondiale, soit 3,7 millions de personnes, n'a reçu aucun bénéfice de la croissance mondiale en 2017. Seulement 1% de la population mondiale, qui sont les personnes les plus riches, ont touché 82% des richesses mondiales. La richesse de cette infime partie de la population augmente constamment de 13% par an en moyenne depuis la crise de 2008. 
Oxfam souligne aussi qu'entre mars 2016 et mars 2017 s'est produit "la plus grande augmentation de l'histoire en nombre de personnes dont la fortune dépasse le milliard de dollars, au rythme d'un nouveau milliardaire tous les deux jours".
.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stepha30
29/janvier/2018 - 00h38 - depuis l'application mobile

les riches s'enrichissent et les pauvres s'appauvrissent . Éternel recommencement.

Portrait de bertrand85
28/janvier/2018 - 19h42

Avec la complicité de tous les hommes et femmes politiques du monde, merci de ne pas l'oublier.

Quand on vous dit que nos politiciens ne servent pas nos intérêts mais ceux des plus riches....