26/11/2017 13:30

Facebook compte aider ses usagers à détecter s'ils ont été exposés à la propagande russe

Comme l'a annoncé le réseau social, Facebook compte aider ses abonnés à découvrir s'ils ont été exposés à la propagande russe qui a sévi lors des élections présidentielles américaines de 2016.
Pour se faire, le réseau social a créé un outil qui sera disponible à la fin de l'année et qui notifiera à l'utilisateur s'il a aimé ou suivi des pages reliés à l'Internet Research Agency entre janvier 2015 et août 2016. Cette organisation, liée au service de renseignement russe, utilisait de faux comptes sur les réseaux sociaux pour propager de fausses informations concernant les brutalités policières, l'Islam, les armes, l'immigration et le racisme. Le but était d’influencer la campagne de 2016 en faveur de Donald Trump
Sur son blog, le géant d'internet explique qu'il "est important que les gens comprennent comment des intervenants étrangers ont tenté de semer la division et la méfiance en utilisant Facebook avant et après l'élection américaine de 2016". 

L'ingérence russe sur le réseau social a touché 150 millions d'utilisateurs selon le directeur juridique de Facebook, Colin Stretch.
.

Ailleurs sur le web

Vos réactions