11/11/2017 07:46

Blagnac: Qui est l'homme qui a foncé hier après-midi sur un groupe d'étudiants ? Il était suivi pour de lourds antécédents psychiatriques

07h41: Les faits se sont déroulés devant le campus de l'Institut de gestion sociale, route de Grenade, dans un quartier résidentiel de Blagnac. "Ce qui compte dans cette affaire, c'est le profil psychiatrique de la personne", a indiqué le procureur, ajoutant que le jeune homme faisait l'objet de deux sursis avec mise à l'épreuve et obligation de soins.

Cet homme, célibataire et sans enfant, qui vivait chez sa mère à Blagnac, était suivi pour de lourds antécédents psychiatriques et avait été hospitalisé d'office jusqu'en décembre 2016, a précisé le parquet.

"L'individu interpellé immédiatement après les faits a indiqué avoir projeté ce passage à l?acte depuis un mois", a ensuite précisé le procureur dans un communiqué. Interrogé sur d'éventuelles motivations terroristes, M. Couilleau a répondu qu'"il n'y avait rien de cet ordre-là".

L'automobiliste, qui s'est arrêté spontanément après les faits, a été placé en garde à vue dans les locaux du SRPJ de Toulouse, chargé de l'enquête de flagrance du chef de "tentative d?assassinat".

Parmi les blessés, étudiants chinois en échange à l'ICD Toulouse-International Business School, une jeune fille de 23 ans a été plus grièvement atteinte sans que son pronostic vital ne soit engagé. Les deux autres, un jeune homme et une jeune fille, respectivement âgés de 22 et 23 ans, ont été plus légèrement touchés. L'un d'eux est ressorti de l'hôpital en fin de journée, a précisé le procureur. Une autre victime de nationalité française, "choquée", est également à déplorer, a-t-il dit.

Il s'agit d'un témoin de l'agression, selon la police. Le service d?aide aux victimes saisi par le parquet a d'ores et déjà pris attache avec certains blessés.

S'agissant des deux victimes restant hospitalisées, l'une souffre d'un traumatisme thoracique et d'une blessure à une jambe, l'autre d'un traumatisme crânien.

.

Vendredi 10 novembre

.

19h24: Ce que l'on sait ce soir sur l'homme qui a foncé volontairement sur des étudiants en fin d'après-midi

Un homme a "délibérément" foncé vendredi en voiture sur des passants à Blagnac, près de Toulouse, dans le sud-ouest de la France, blessant trois étudiants d'origine chinoise dont un grièvement, a-t-on appris de source policière. Les Services de la police judiciaire, et non pas ceux de l'antiterrorisme, ont été saisis de l'enquête.

L'homme, âgé de 28 ans et qui n'est pas fiché pour radicalisation, a été immédiatement arrêté sur place. Son profil psychiatrique est en cours de vérification, selon la même source.

L'automobiliste faisait l'objet d'une recherche pour des faits de droit commun. Il a renversé peu avant 15H00 GMT trois étudiants d'origine chinoise qui empruntaient un passage piéton dans un quartier résidentiel de la petite ville de Blagnac, où se situe l'aéroport de Toulouse, selon la police.

Une femme de 23 ans a été plus grièvement blessée, un jeune homme et une autre jeune femme, respectivement de 22 et 23 ans, ont été plus légèrement atteints, a-t-on ajouté de source policière. Le pronostic vital de la jeune femme plus grièvement blessée n'est pas engagé.

Le procureur de la République s'est rendu sur place où les nombreux journalistes étaient tenus à distance.

18h21: Recherché pour des affaires de droit commun, l'homme a été arrêté quelques minutes après les faits, à proximité, par une patrouille de la police municipale, d'après le journaliste de franceinfo sur place et un témoin

17h41: Selon les informations de France 3, les victimes sont des étudiants d'origine chinoise scolarisés dans un établissement d'enseignement supérieur. Le véhicule aurait accéléré lors de leur traversée sur un passage piéton.

17h16: Une voiture a fauché trois piétons, au 186 route de Grenade, à Blagnac, en Haute-Garonne. Les trois victimes, deux hommes et une femme, âgés de 22 à 23 ans, sont blessées, deux d'entre elles le sont gravement. Elles ont été transportées en ambulance à l'hôpital de Purpan. Leur pronostic vital ne serait pas engagé.

17h13: Il y a environ une heure, un véhicule a foncé sur un groupe de personnes devant le lycée Saint-Exupéry à Blagnac, en Haute-Garonne près de Toulouse. Trois étudiants chinois ont été blessés dans la collision.

Le conducteur, qui n'est pas fiché S a lui-même dit avoir foncé délibérément sur le groupe.

Il a été interpellé sans difficulté. Le service régional de la police judiciaire de Toulouse a été saisi.

17h10: Un véhicule fonce sur un groupe de personnes devant un lycée de Blagnac - 3 blessés dont 2 graves (BFMTV)

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de legaulois2009
11/novembre/2017 - 16h34

on n'a jamais vu tant de fou qui précipite leurs véhicule vers des piétons, enfin on nous dit que s'est des fous

Portrait de PhilRAI
11/novembre/2017 - 11h32
U Banditu Corsu a écrit :

visiteur95 cette attaque n'a rien à voir avec daesh c'est un partage de plomb comme il y en a toute l'année en France et depuis toujours. Mais votre haine maladive vous fait voir des terroristes partout et toujours des musulmans derrière tous les problèmes du pays.

svp allez exprimer vos névroses ailleurs.

Et pourtant ...

«Je suis en mission», aurait crié aux policiers l'homme qui a foncé sur trois étudiants chinois à Blagnac le 10 novembre, d'après une source policière citée par L'Express, qui précise que l'homme a été identifié comme étant Abdellah B..

Visiblement soit l'islam rend fou, soit les fous sont manipulés. Ou les deux en même temps. 

Il est de plus en plus évident que l'islam est un grand danger pour notre société.

Portrait de sch8868
10/novembre/2017 - 18h01

Ce sont des chinois les victimes, par vraiment certain que ce soit un règlement de compte