07/11/2017 14:30

EXCLU - Télé-réalité : Magali Berdah (Shauna Events) "On a menacé de mort ma famille et mes enfants" - Vidéo

Magali Berdah, à la tête de Shauna Events qui gère plusieurs personnalités de la télé-réalité, était ce matin l'invitée de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. En exclusivité, Magali Berdah s'est exprimée sur l'univers de la télé-réalité et a tenu à témoigner du harcèlement et des menaces de mort dont elle est la cible depuis plusieurs jours. 
Ainsi, pour elle "ce milieu n'est pas un monde pourri du tout". Le problème est "l'entourage autour de ces jeunes" qui peut s'avérer parfois "mal intentionné".
Elle explique que la société pour laquelle ces stars de la télé-réalité faisaient de la promotion était "une entreprise bidon", démasquée après coup. L'opération "qui devait durer un mois n'a duré que 24 heures". Malgré tout, Shauna Events "remboursera toutes les victimes". 
Pourtant, elle raconte s'être fait "massacrer sur les réseaux sociaux" à cause "d'un emballement sur les réseaux sociaux créé par un concurrent". "Toutes les minutes, je recevais quinze ou vingt tweets de faux comptes sur Twitter, qui me menaçaient, mettaient ma photo, qui ont mis la photo de mon agence, qui ont mis l'adresse de mon agence, qui ont demandé à ce que je sois brûlée vive sur un bûcher", continue-t-elle.
Magali Berdah ajoute que "c'est la première fois que ça m'arrivait, pendant une semaine, je ne comprenais même pas ce qui m'arrivait. J'étais très très mal pour les gens et pour moi-même". Elle explique "qu'une enquête est en cours" mais que "les harcèlements, c'est mon concurrent qui les a reconnu". Elle finit en disant qu'elle "trouve ça tellement dégueulasse et tellement mesquin, j'ai eu peur pour ma famille, qu'on s'en prenne à ma famille [...] J'arrêterai jamais ! J'ai beaucoup pleuré pendant une semaine, c'est aberrant".

.
Regardez
.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de djbaxter
7/novembre/2017 - 14h46

Son interview pour Le Figaro : «Les candidats de téléréalité sont très vendeurs car ils sont très populaires», confiait récemment Magali Berdah dans un entretien accordé à Sam Zirah. «Les chroniqueurs de TPMP ont une très belle image et une carrière derrière eux qui vont plaire à la marque. En mixant les deux, on associe la vente et la belle image.». Je suis convaincu à mort, j'achète tout... MDR

Portrait de stephanevalentino
7/novembre/2017 - 14h40

Le métier existait déjà mais depuis qu'elle est la, tout est fait légalement et sécurisé pour les jeunes de la téléréalité qui pour beaucoup, ont été abusés jusque la. Donc forcement elle gène des gens malhonnête qui profitaient du système...