29/10/2017 07:31

Facebook lance sa toute nouvelle plateforme vidéo Facebook Watch avec la série norvégienne à succès, "Skam"

Le réseau social Facebook a annoncé mercredi à Cannes qu'il allait diffuser l'adaptation en anglais inédite de la série norvégienne pour ados "Skam", sur sa toute nouvelle plateforme vidéo Facebook Watch, poursuivant ainsi son offensive dans les contenus audiovisuels.
"Nous allons apporter l'adaptation en anglais de Skam à un public mondial sur Facebook Watch", a annoncé Ricky Van Veen, responsable de la stratégie créative chez Facebook, lors du Mipcom (Marché international des contenus audiovisuels) qui se déroule jusqu'à jeudi sur la Croisette. "C'est l'émission parfaite pour Facebook et pour Watch", sa nouvelle plateforme lancée il y a six semaines aux Etats-Unis et que Facebook espère
étendre à terme à d'autres pays, a-t-il estimé. Diffusé sur la télévision publique norvégienne NRK, "Skam" (honte), raconte les aventures d'ados et jeunes adultes en s'appuyant fortement sur les réseaux sociaux (les personnages ont des comptes sur Instagram ou Twitter, qui sont alimentés constamment pour entretenir l'attention des fans). La série a connu un énorme succès en Norvège et suscite beaucoup d'intérêt à l'étranger.
Fin 2016, la NRK avait annoncé avoir conclu un accord avec Simon Fuller (le créateur britannique du télé-crochet "American Idol", et qui avait lancé les Spice Girls), en vue de créer une adaptation de "Skam" pour les pays anglophones, sous le nom de "Shame". Aucun diffuseur n'avait été jusqu'ici annoncé pour cette adaptation en anglais.
Son arrivée sur Facebook va se faire "en partenariat avec Simon Fuller et la créatrice de l'émission norvégienne Julie Andem va diriger la série", a précisé Ricky Van Veen, sans donner plus de détails sur l'accord.
L'achat de cette série pour alimenter la plateforme Facebook Watch, déjà forte d'un millier d'émissions selon le groupe, confirme la stratégie du réseau social visant à accélérer son développement dans la vidéo, y compris en investissant dans ses propres contenus exclusifs, tout comme ses rivaux Amazon ou Apple.
Facebook Watch, pour l'instant disponible uniquement aux Etats-Unis, propose des contenus originaux, en direct ou en différé. Le réseau social a financé lui-même certaines émissions pour aider à lancer la plateforme et illustrer ses fonctionnalités notamment en matière d'interactivité avec les spectateurs, comme "Make or break up", dans laquelle les membres d'un couple décident de continuer ou pas leur relation en fonction du vote du public.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions