28/07/2017 10:23

Incendies dans le Sud-Est: Deux adolescents et un adulte présentés à un juge en vue d'une mise en examen

10h23: Une centaine de foyers sont toujours privés d'électricité à Bormes les Mimosas. Les équipes d'Enedis sont mobilisées

10h18: Trois hommes vont être présentés à un juge vendredi matin en vue d'une mise en examen dans l'enquête sur des incendies destructeurs dans les Bouches-du-Rhône, a annoncé une source judiciaire à l'AFP.

La justice soupçonne deux jeunes de 16 et 17 ans d'être à l'origine d'un incendie à Carro (163 hectares brûlés), et pourraient les mettre en examen pour "destruction volontaire par incendie".

Au cours de leurs investigations, les enquêteurs ont retrouvé dans le sac à dos des deux jeunes gens "des allumettes et un briquet", a précisé la source judiciaire.

Trois hommes vont être présentés à un juge vendredi matin en vue d'une mise en examen dans l'enquête sur des incendies destructeurs dans les Bouches-du-Rhône, a annoncé une source judiciaire à l'AFP.

La justice soupçonne deux jeunes de 16 et 17 ans d'être à l'origine d'un incendie à Carro (163 hectares brûlés), et pourraient les mettre en examen pour "destruction volontaire par incendie".

Au cours de leurs investigations, les enquêteurs ont retrouvé dans le sac à dos des deux jeunes gens "des allumettes et un briquet", a précisé la source judiciaire.

01h07: Cette nuit, le seul foyer qui restait préoccupant était celui d'Artigues, dans le Haut-Var. Ni fixé, ni maîtrisé, il a connu dans la soirée une "reprise importante à l'avant gauche", selon un dernier communiqué de presse de la préfecture.

480 pompiers restaient alors mobilisés dans cette zone.

Dans les Bouches-du-Rhône, ainsi que du côté de Bormes-les-Mimosas et à La Croix-Valmer, les incendies sont maitrisés voire en passe d'être éteints. Des personnes évacuées ont été autorisées à rentrer chez elles, par vagues successives pour ne pas bloquer le trafic, car les pompiers s'activent encore sur les routes.

"Depuis 19h00 (...), il est possible des réintégrer tous les sites qui avaient été évacués à Bormes", selon la préfecture du Var. Des "départs échelonnés", depuis les 6 centres d'accueil (gymnase, salle des fêtes, collège, etc) hébergeant des habitants et touristes évacués de Bormes-les-Mimosas et La Londe-les-Maures avaient eu lieu dans l'après-midi dès 16h30. Les flammes restent partout "sous surveillance active".

Trois personnes soupçonnées d'être à l'origine des incendies de Carro et Peynier, dans les Bouches-du-Rhône, ont été interpellées. L'une d'elles était toujours en garde à vue jeudi. Sur l'île méditerranéenne de Corse, le feu de Biguglia a connu une "activité sur les lisières, mais ne progresse plus", indiquent les pompiers.

.

Jeudi 27 juillet

17h13: François Arizzi, maire de Bormes-les-Mimosas, explique sur LCI: "Nous avons pris la décision après un ultime tour avec les deux commandants et l'adjoint du SDIS de rendre la vie normale à tous nos vacanciers qui ont été pris en otage par ce sinistre".

Et d'ajouter : "d'ici 17h ou 18h, je pense que tout le monde pourra regagner son domicile."

16h30: Malgré les mots rassurants du maire de Bormes-les-Mimosas, le vent aurait ravivé les flammes.

14h25:  France Bleu rapporte que le président de l'exécutif corse, Gilles Simeoni, a demandé des moyens supplémentaires pour lutter contre l'incendie en cours vers Olmeta-di-Tuda et Biguglia. Un Canadair est en route.

13h17: Les deux mineurs âgés de 16 ans placés en garde à vue avaient des allumettes, des briquets et des jumelles dans leur sac à dos, rapporte France Bleu Provence.

13h10: Le maire de Bormes-les-Mimosas s'exprime : "Un feu ne se déclare pas comme ça par l'opération du Saint-Esprit ! Il faut trouver les coupables et les punir pour qu'ils ne recommencent pas"

"C'est lamentable (...) Toute une vie d'efforts a été anéantie" 

"Il ne faut pas se voiler la face. Il y a des personnes qui sont néfastes"

"Nous statuerons vers 14 heures" sur le sort des évacués, précise le maire de la commune touchée par les incendies. 

12h53: Plusieurs internautes annoncent la reprise du feu à Carros, près de Nice.

 

 

11h40: Dans le Vaucluse, le risque d'incendie est jugé "très sévère" : "Chaleur, sécheresse, vent : toutes les (mauvaises) conditions sont réunies pour augmenter le risque d'incendie dans le Vaucluse" affirme France Bleu

11h14: La commune de Bormes-les-Mimosas demande une aide citoyenne pour des kits d'hygiène.

10h19: "Les deux jeunes de 16 ans interpellés hier à Martigues  sont toujours entendus par la police ce matin. Leur garde à vue a été prolongée" affirme franceinfo. Les deux mineurs ont été placés en garde à vue hier. 

09h43: Deux mineurs âgés de 16 ans ont été interpellés et placés en garde à vue hier dans le cadre de l'incendie qui a parcouru les environs de Carro-Martigues. Selon LCI, les deux adolescents "avaient été repérés par les pompiers en train de "rôder" autour des incendies, dans un périmètre censé être inaccessible.", peut-on lire.

09h27: Au total, "plus de 6.000 femmes et hommes" ont lutté depuis le début de la semaine contre les différents feux qui ont brûlé environ 7.000 hectares de végétation dans le Sud et provoqué l'évacuation de plus de 10.000 personnes.

La France a sollicité deux avions Canadair dans le cadre de l'aide européenne. Mardi soir, un premier avion prêté par l'Italie est arrivé en Corse.

08h56: Selon LCI, les enquêteurs chargés de découvrir les origines de l'incendie de Carro privilégient la piste "humaine". Nos confrères précisent que "cela ne signifie pas qu'il s'agisse forcément d'un acte prémédité ou criminel, mais que c'est bien la main de l'homme qui se trouve derrière cet incendie."

08h37: Les foyers d'incendie ont été "maîtrisés" dans les Bouches-du-Rhône et la situation est "plutôt favorable" à Bormes-les-Mimosas (Var), indiquent les secours, qui craignent néanmoins quelques"reprises" de feu dans le Sud-Est en raison de la sécheresse et du vent. 

 

MERCREDI 26 JUILLET

 

20h19: A proximité de Bormes-les-Mimosas (Var), "le feu n'est pas encore fixé", annonce le lieutenant colonel Lambert dans le "20 heures" de France 2.

Répondre

20h19:Un début d'incendie est signalé à Brignoles (Var) par les pompiers.

19h44: Renaud Muselier, président LR de la région Provence-Alpes-Côtes-d'Azur, a dénoncé sur BFMTV un "départ criminel" à Bormes-les-Mimosas

"Les gendarmes diront ce qu’il en est, en attendant l’enquête a débuté, j’ai vu les gendarmes, j’ai vu le maire, c’est parti à un endroit où vous n'êtes pas sur le bord de la route, il est 23h, en plein vent, vous n'avez pas de parking, donc forcément c’est un départ criminel".

19h41: Il y a eu plus de 100 départs de feux aujourd'hui dans la région PACA

18h05: Une évacuation est en cours à la Croix-Valmer (Var), où l’incendie a redémarré cette nuit. La situation pourrait empirer à cause du vent. 

17h57: Quatre Canadair sont arrivés en renfort pour lutter contre l'incendie qui progresse encore à Bormes-les-Mimosas dans le Var, selon BFMV

17h42:  À Artigues, le feu est circonscrit. Ce sont près de 1700 hectares qui ont été brûlés. "La végétation, principalement composée de chênes verts, a rendu plus difficile la tâche des pompiers qui craignent des reprises de feux en raison des conditions climatiques. ", selon BFM TV

17h10: "Nous n'avons pas les moyens aériens nécessaires", estime le président de la région PACA. Et d'ajouter: "Nous avons 12 Canadair, dont 4 qui sont en panne, et qui sont presque tous obsolètes. Alors que l'on doit défendre la totalité du littoral méditerranéen, Corse comprise."

17h09: Le président de la région Paca demande au président Macron de mobiliser l'Europe, pour renouveler les canadair.

16h52: Le feu progresse à Bormes-les-Mimosas. Une plage a été évacuée et près de 500 pompiers sont mobilisés sur le lieu de l'incendie.

15h30: Deux personnes ont été placées en garde à vue par les gendarmes, affirme France Bleu. "Elles sont soupçonnées d'avoir allumé un feu sur leur terrain à l'occasion de travaux en extérieur".

L'hypothèse accidentelle semble être privilégiée par les forces de l'ordre.

15h25: Le maire d'Olmeta-di-Tuda (Haute-Corse) a annoncé qu'il avait déposé plainte contre X après l'incendie qui a détruit près de 2 000 hectares dans sa commune et sa voisine Biguglia (France Bleu) 

15h10: Feu de Peynier : la route départementale D12 a été fermée entre Trets et Saint-Zacharie 

14h48: Sur Twitter, les pompiers relaient les consignes à respecter afin de faciliter le travail des secours. 

14h44: Emmanuel Macron apporte son soutien aux soldats du feu et aux Français touchés par les incendies.

13h30: Le Premier ministre Édouard Philippe va se rendre dans le Var, département le plus touché par les incendies. 

12h59: Aucune victime n'est à déplorer pour le moment. Le feu gagne du terrain et à cette heure, 1300 hectares ont été brûlés. 2 maisons n'ont pas résisté aux flammes. 560 pompiers sont actuellement mobilisés.

11h50:  Renaud Muselier, le président de la région Paca, a qualifié l'incendie de Bormes-les-Mimosas de "désastre pour le département et pour la région Paca."

"L'incendie est sans doute d'origine criminelle. On va tout faire pour retrouver les auteurs de ce feu, a-t-il ajouté auprès de Nice-Matin.

Le maire de Bormes, François Arizzi, a quant à lui confirmé la thèse et affirme penser à « un acte criminel ».

11h30: La Provence rapporte qu'un autre incendie s'est déclaré dans le massif de Regagnas à Peynier dans les Bouches-du-Rhône. Les pompiers craignent que des milliers d'hectares soient brûlés. « On envoie tout ce qu'on peut », indique le Sdis 13.

10h42: La commune de Bormes-les-Mimosas demande d'éviter les déplacements

10h18: Les pompiers des Bouches-du-Rhône indiquent que le feu de Martigues est maîtrisé depuis 9h35 ce matin.

07h19: Un nouveau feu signalé dans le Var - Au moins 10.000 personnes évacuées à Bormes-les-Mimosas

01h20: Près de 4.000 hectares partis en fumée, une vingtaine de secouristes blessés: les pompiers ont lutté mardi pour la deuxième journée consécutive contre des incendies, toujours attisés par des vents violents, en Corse et dans le sud-est de la France, le Var étant particulièrement affecté.

La plupart de ces incendies étaient contenus mais celui d'Artigues dans l'ouest du Var menaçait encore des habitations mardi en fin de journée à Seillons-Source-d'Argens, et des évacuations ont eu lieu. Pour venir à bout de ces feux destructeurs depuis deux jours, la France a sollicité deux avions Canadair dans le cadre de l'aide européenne.

En fin de journée, un premier avion prêté par l'Italie est arrivé en Corse en provenance de Gênes, a indiqué le préfet de Haute-Corse sur Twitter.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui s'est rendu mardi soir en Haute-Corse, a annoncé la commande de six bombardiers d'eau de type Dash 8 supplémentaires pour lutter contre les incendies de forêt.

La flotte "est aujourd'hui suffisante en France", mais doit "faire l'objet à chaque fois d'un entretien quand elle revient à terre", a déclaré le ministre. Un syndicat de pilotes de Canadair a interpellé dans la journée la Sécurité civile au sujet du "manque d'avions bombardiers d'eau".

16h52:  le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, annonce qu'il se rendra ce soir en Corse-du-Sud pour rencontrer les pompiers qui luttent sur place contre les flammes.

16h38: Une personne a été interpellée à Propriano (Corse-du-Sud), suspectée d'être à l'origine des départs de feu. (franceinfo)

16h15: La France a demandé le soutien de ses voisins européens qui sont eux-mêmes touchés par des incendies. 

15h18: "Plusieurs éléments laissent à penser que l'incendie de Caros est d'origine volontaire" (Procureure de Grasse à France Bleu)

13h18: "Dans l’immédiat, l’aide européenne ne nous parviendra pas cette après-midi", précise Jacques Witkowski, préfet et directeur général de la Sécurité civile.

"Nous avons procédé depuis le début de la campagne de feu à près de 4.500 largages d’eau. D’habitude à cette période de l’année, nous en faisons environ 2.000 (...). Les avions sont sur-utilisés, évidemment des pannes apparaissent.", a-t-il ajouté.

12h39: La préfecture des Alpes-Maritimes a placé les villes de Théoule-sur-Mer et Mandelieu-la-Napoule en risque incendie très sévère.

12h04: La France demande à l'Union européenne "deux avions Canadair" en soutien, annonce la Sécurité civile.

LE POINT A 11h30: Les violents incendies qui se sont déclarés lundi dans le sud-est de la France et en Corse étaient globalement contenus mardi en fin de matinée, à l'exception de plusieurs foyers dans le Var, dont le principal à La Croix-Valmer, près de Saint-Tropez.

Depuis lundi, 650 hectares ont été parcourus par les flammes sur plusieurs foyers d'incendie dans ce secteur, apprend-t-on auprès des pompiers du département.

Plusieurs axes routiers ont été fermés à la circulation. Quatre sapeurs-pompiers ont été blessés, dont un évacué à l'hôpital de Marseille.

Quatre massifs forestiers du département sont classés "risque d'incendie exceptionnel" mardi et interdits à la circulation.

Dans le Vaucluse, l'incendie de forêt qui s'est déclaré lundi dans le massif du Lubéron était lui contenu mardi matin après avoir parcouru 800 hectares, a-t-on appris auprès des secours.

Plus de 600 sapeurs-pompiers du Vaucluse, des Bouches-du-Rhône, du Var et du Gard soutenus par les avions bombardiers d'eau de la sécurité civile ont lutté toute la journée de lundi sur ce feu de forêt probablement causé par la foudre.

L'autoroute A51 fermée lundi dans les deux sens a été rouverte à la circulation. La ligne SNCF Marseille-Briançon restait elle fermée mardi matin.

Une centaine d'habitations situées sur la commune de Mirabeau (Vaucluse) ont été préventivement évacuées lundi soir, annonce la préfecture de Vaucluse.

Le Mistral violent avec des rafales pouvant atteindre jusqu'à 90 km/h et les conditions de sécheresse ont conduit la préfecture des Bouches-du-Rhône à de nouveau interdire mardi l'accès aux 24 massifs du département, classés en risque très sévère d'incendie.

L'incendie de Carros, près de Nice, est lui aussi fixé mardi matin, confirme la préfecture des Alpes-Maritimes.

Le feu qui s'est déclenché lundi après-midi a ravagé 90 hectares de végétation.

En Haute-Corse, les flammes attisées par un vent violent ont ravagé au moins 700 hectares de maquis et de forêt de chêne, dans la secteur d'Olmeta-di-Tuda et Biguglia, au sud de Bastia, mais l'incendie était mardi circonscrit.

Pour la journée de mardi, Météo France a placé le département des Alpes-Maritimes en risque incendie sévère et deux secteurs à Mandelieu et Théoule-sur-Mer en risque incendie très sévère.

11h07: Plus de 500 foyers privés d'électricité sur la zone de Biguglia selon EDF en Corse

10h45: Les incendies ont touché 400 hectares à la Croix Valmer et 5 à Saint-Tropez

10h15: Des vents violents vont continuer de souffler sur la Provence-Alpes-Côte-d'Azur jusqu'à mercredi avec des rafales pouvant atteindre les 80 km/h dans le Var. 

09h49: Dans le Var, un feu de forêt près du port touristique de Saint-Tropez restait mardi "extrêmement virulent et difficile à maîtriser", selon le représentant de l'État (préfet) de la région de Provence-Alpes-Côte d'Azur Stéphane Bouillon. Cet incendie, à Croix-Valmer, est "extrêmement complexe parce qu'il y a la forêt du conservatoire du littoral, peu de moyen d'y accéder et beaucoup de maisons dans le secteur", a-t-il détaillé. Pour les secours, le Var sera mardi "le département le plus compliqué", où les vents violents ne faibliront pas, selon les prévisions météorologiques.

09h37: A Biguglia, en Haute-Corse, 14 policiers ont été intoxiqués par les fumées, selon les informations de franceinfo. Dans le détail, ce sont dix CRS et quatre fonctionnaires en sécurité publique qui ont été touchés.

09h35: Des incendies sont toujours en cours en Corse et dans le Var. Les pompiers sont parvenus à maîtriser la situation dans le Vaucluse et les Alpes-Maritimes. 

08h23: Dans le Var, trois pompiers ont été légèrement blessés et un autre plus sérieusement a été transféré vers Marseille

05h36: La lutte contre les flammes, attisées par des vents forts, s'est poursuivie durant la nuit, et un risque "exceptionnel" d'incendie est toujours rapporté pour mardi dans certaines zones.

Les sapeurs pompiers du Var avaient averti dimanche d'un risque exceptionnel d'incendies de forêt dans différents massifs du département le lendemain, concernant notamment toute la zone bordant la mer. L'accès du public aux massifs avait ainsi été interdit, par mesure de précaution.

Dès le milieu de journée environ, les pompiers ont, malgré la vigilance accrue, rapporté des départs de feu successifs, sur les communes de Tourves, de Fréjus, à Six Fours, Saint-Julien, puis à La Croix-Valmer, à Saint-Tropez, à Artigues et à Hyères. Si certains foyers ont pu être contrôlés par les hommes du feu, un vent fort a contribué à propager les flammes qui avaient pris en fin d'après-midi sur les collines de Cigaro, à La Croix-Valmer.

Dans la soirée, elles avaient atteint Ramatuelle, ravageant le domaine de la Tourraque, selon le Var-matin, qui parle d'une "soirée d'enfer" sur la presqu'île de Saint-Tropez.

Les images relayées sur les réseaux sociaux et dans les médias sont impressionnantes, les pompiers continuant d'être à pied d'œuvre à la nuit tombée, face à des massifs rougeoyants, parfois assistés de gendarmes armés.

En milieu de nuit, les incendies d'Artigues, dans une "zone très boisée et difficile d'accès" selon Var-matin, et de La Croix-Valmer faisaient encore rage, ayant dévasté plus de 300 hectares et entrainé coupures d'électricité et évacuations, selon les communes. Les pompiers du Var donnent pour instruction de "rester confinés et attendre les instructions des autorités sur place".

03h45: Un autre départ de feu a été signalé à Artigues, en centre Var . Deux hectares sont déjà partis en fumée. La zone est très boisée et difficile d'accès. L'incendie pourrait devenir ravageur.

 

00h21: A la Croix-Valmer, un incendie s'est déclaré à 19h30. "Le panache de fumée poussé par un mistral impressionnant, est visible dans tout le Golfe de Saint-Tropez. Des habitations sont menacées au Mas de Gigaro. Des moyens aériens ont été demandés et 4 Canadairs sont déjà en rotation" selon Var-matin.

23h18: Le feu de forêt et de broussailles qui s'est déclaré à Carros, près de Nice, était "en passe de ne plus progresser", selon la préfecture. Une dizaine de maisons ont été évacuées dans l'après-midi. 

Plus de 270 sapeurs-pompiers ont été mobilisés, ainsi que trois hélicoptères bombardiers d'eau et quatre Canadair, a indiqué le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS). "Des maisons sont menacées", selon le SDIS, qui n'était pas en mesure de communiquer l'étendue des dégâts dans l'immédiat.

18h53: Un incendie qui s'est déclaré lundi à la mi-journée à Olmeta-di-Tuda, en Haute-Corse, a parcouru 1.500 hectares et menaçait dans la soirée des habitations, a-t-on appris auprès des pompiers et du préfet de Haute-Corse. Des maisons, situées à la périphérie de Biguglia, à proximité, ont été évacuées, ont-ils précisé. Une scierie a été touchée et 10 véhicules brûlés.

15h45: Dans le Vaucluse, attisé par un fort mistral, le feu progressait dans l'après-midi vers le sud-est en direction des rives de la Durance. Aucune habitation n'est menacée, ont ajouté les pompiers. 250 pompiers étaient sur place. Leur nombre devait passer à 500. Six Canadair ont survolé le massif. D'importantes fumées étaient visibles des kilomètres à la ronde. 

"L'A51 (qui relie Aix-en-Provence à Manosque) a été coupée dans les deux sens de circulation : à Cadarache et à Pertuis, les entrées sont interdites et les sorties déconseillées. La ligne SNCF Briançon-Marseille a été coupée entre Manosque et Meyrargues", précisent les pompiers dans un communiqué. La route départementale 973 a également été coupée, ont ajouté les pompiers de Vaucluse sur Twitter.

13h12: Un incendie s'est déclaré vers 10h30 ce lundi matin sur la commune de La Bastidonne, dans le Vaucluse. 

Le feu se propage dans le massif des Trois Frères et la fumée est visible des kilomètres à la ronde.

 Près de 200 pompiers sont mobilisés et d'importants moyens de sécurité civile sont mis en place : "quatre Canadair, un avion Dash, un avion de coordination et un hélciptère" rapporte France 3.

Ce qui inquiète les pompiers : la vitesse de propagation de l'incendie à cause du vent et la proximité avec une usine électrique, qui présente un risque d'explosion.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lucieat
28/juillet/2017 - 20h48

Chacun un plantoir, des sacs de graines, de glands, de pignons de pin,un garde chiourme pour les surveiller et à replanter tout ce qui a été brûlé, à la main, le temps que ça prendra: WE, vacances, ils comprendront ce qu'ils ont fait !

Portrait de Tep81370
28/juillet/2017 - 18h07 - depuis l'application mobile

je relis je relis je relis mais rien a faire, incompréhensible

Portrait de lucieat
27/juillet/2017 - 20h15

L'ennui, c'est que les canadair ne sont plus fabriqués, il n'en reste que d'occasion et âgés,( seuls les porteurs de retardateurs de flammes à plusieurs milliers d€ la tonne sont construits), j'ai entendu à la télé qu'il est question que les pays s'unissent pour faire une grosse commande pour convaincre la boîte de relancer leur fabrication et que pour l'instant il n'y a pas de projets de nouveaux modèles, pourtant, avec les incendies gigantesques de Californie, d'Australie, de partout en fait, ce serait un cas d'urgence, avec le réchauffement, il y aura de + en + de sécheresses donc de feux

Portrait de bob123456
27/juillet/2017 - 11h53

pas d argent pour les canadaires neuf ??? combien vont couter les jeux olympique ?? des milliards , pour un spectacle pour les bobo parisiens?? moi j en veux pas je prefere des canadaires et des pompiers pour proteger

Portrait de Micheldu17.02
27/juillet/2017 - 10h22
Dragon75 a écrit :
Que vient faire Macron dans ce feux? Faut vraiment aller vous soigner!!!

J' ai cru comprendre que c' était une boutade pour amener le sujet sur Holland et la pluie, laquelle a émaillé abondamment son quinquennat smiley....smiley

Enfin, je dis ça.......

Portrait de bob123456
27/juillet/2017 - 09h47

le feux c est un truc plutot "naturel" , quand l homme n etait pas trop la , ca brulait encore plus sans arret ...donc les animaux merci les pompiers , un canadaire c est 25 millions d euro voir plus....argent publique portique ecotaxe abandonné 1 milliard 

Portrait de Dragon75
27/juillet/2017 - 09h40 - depuis l'application mobile
legay a écrit :

Ce pauvre Macron est incompétent en la matière !

 

François Hollande !!!!!!!!!!!!!!!!!! Au secours !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Lui au moins, il aurait été sur place, et Hop !!! en 5 minutes il serait tombé des trombes d'eau, et l'affaire aurait été réglé ! 8)

 

 

 

Que vient faire Macron dans ce feux? Faut vraiment aller vous soigner!!!

Portrait de luciep
26/juillet/2017 - 23h13
étonnée a écrit :

vous croyez vraiment au mégot jeté ?    pas moi, il s'agit souvent de zone verte qui sont incendiées pour des constructions futures 2 voir 3 ans après l'incendie, je ne crois pas à l'incendie accidentel c'est tout de même bizarre que le mégot déclenche un incendie par fort mistral et pas en temps normal

Je dois reconnaître aujourd'hui que vous avez certainement raison, malheureusement, car c'est encore pire lorsque c'est criminel !

Portrait de Planète des singes
26/juillet/2017 - 16h40
nina0669 a écrit :
pour les incendies de bormes les mimosas demandez vous si ce n est pas bizarre que pleins de feux soient d origine accidentelle ? attentats ?

Je me suis posée la question en effet, d'autant plus que celui-là aurait démarré en pleine nuit d'après ce que j'ai compris au JT de 13 h. J'ai rarement vu un feu qui démarre tout seul comme ça la nuit sans raison apparente... smiley

Portrait de Filoû02
25/juillet/2017 - 17h39

Ne l'avais je pas écrit il y a quelques semaines que cette année serait terrible en termes d'incendies ? J'avais raison hélas.. tout crame !

Portrait de pierjean
25/juillet/2017 - 17h12
étonnée a écrit :

vous croyez vraiment au mégot jeté ?    pas moi, il s'agit souvent de zone verte qui sont incendiées pour des constructions futures 2 voir 3 ans après l'incendie, je ne crois pas à l'incendie accidentel c'est tout de même bizarre que le mégot déclenche un incendie par fort mistral et pas en temps normal

Je partage votre analyse

Portrait de pierjean
25/juillet/2017 - 17h10
atlantique07 a écrit :

Nous en sommes à demander de l'aide   ? Comme un pays du tiers monde   ?

La France est au bord de la faillite smiley

Portrait de pierjean
25/juillet/2017 - 17h09
POCKSY a écrit :

Quelle tristesse et désastre chaque année c'est pareil. Je pense beaucoup à tous ces animaux qui périssent dans ces feux...

Oui vous avez raison en ne parle pas des animaux qui meurent carbonisés dans les incendies , tortues, chevreuils , lapins, etc..........

un désastre 

Portrait de atlantique07
25/juillet/2017 - 14h03

Nous en sommes à demander de l'aide   ? Comme un pays du tiers monde   ?

Portrait de étonnée
24/juillet/2017 - 17h00
luciep a écrit :

Et ce n'est pas fini, nous ne sommes que le 24 juillet... Sincèrement je préfère ne pas habiter dans ces régions, à devoir scruter l'environnement en permanence tout l'été, à craindre tout le temps qu'un imbécile de vacancier ne balance un mégot, non merci, j'aime encore mieux la verdure, certes un peu humide en ce moment, de mon environnement.

vous croyez vraiment au mégot jeté ?    pas moi, il s'agit souvent de zone verte qui sont incendiées pour des constructions futures 2 voir 3 ans après l'incendie, je ne crois pas à l'incendie accidentel c'est tout de même bizarre que le mégot déclenche un incendie par fort mistral et pas en temps normal

Portrait de luciep
24/juillet/2017 - 16h49
luciep a écrit :

Et ce n'est pas fini, nous ne sommes que le 24 juillet... Sincèrement je préfère ne pas habiter dans ces régions, à devoir scruter l'environnement en permanence tout l'été, à craindre tout le temps qu'un imbécile de vacancier ne balance un mégot, non merci, j'aime encore mieux la verdure, certes un peu humide en ce moment, de mon environnement.

Portrait de luciep
24/juillet/2017 - 16h47

Et ce n'est pas fini, nous ne sommes que le 24 juillet... Sincèrement je préfère ne pas habiter dans ces régions, à devoir scruter l'environnement en permanence tout l'été, à craindre tout le temps qu'un imbécile de vacancier ne balance un mégot, non merci, j'aime encore mieux la verdure, certes un peu humide en ce moment, de mon environnement.

Portrait de Planète des singes
24/juillet/2017 - 16h10

Ohlala quel désastre cette année. smiley