20/06/2017 10:45

L'autopsie du corps de l'actrice Carrie Fisher, décédée en décembre dernier, a révélé la présence de plusieurs drogues dures

L'autopsie du corps de l'actrice Carrie Fisher, l'inoubliable Princesse Leia de "Star Wars" victime d'une attaque cardiaque mortelle en plein vol en décembre dernier, a révélé la présence de plusieurs drogues dures (héroïne, cocaïne, ecstasy).

Un rapport de médecine légale dévoilé lundi par la police américaine indique que la comédienne décédée en décembre, qui était bipolaire, avait dans le corps de "de la cocaïne, de la méthadone, de l'alcool et des opiacés".

Les analyses ont démontré "une exposition à l'héroïne" dont "les doses et le moment des prises n'ont toutefois pu être définis" et dont le rôle dans le décès ne peut donc être établi avec certitude, précise le rapport des médecins légistes du comté de Los Angeles.

Les analyses ont révélé que la cocaïne avait probablement été prise au cours des trois jours précédent l'incident en vol, d'après ce rapport.

Les médecins donnent comme cause du décès une apnée du sommeil - un trouble respiratoire - et d'autres facteurs indéterminés y compris une maladie cardiaque et "de multiples prises de drogues".

Rappelons que l'actrice, âgée de 60 ans, avait été emmenée dans un hôpital de Los Angeles le 23 décembre dernier à la suite d'un malaise cardiaque à la fin d'un vol de plus de dix heures en provenance de Londres, et son décès a été prononcé quatre jours plus tard.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Antoine59
20/juin/2017 - 11h18

Malheureusement ça fait longtemps...

Faites une recherche "Carrie Fisher Ongle" sur Google.

Vous verrez que dans "Le retour du Jedi" qu'elle avait gardé un seul ongle très long pour prendre de la coke.