16/06/2017 12:00

Témoignage: La codéine, un anti-douleur en vente libre en pharmacie, nouvelle drogue utilisée par de très nombreux jeunes - Regardez

Depuis le début de l'année, deux personnes ont perdu la vie à cause de la codéine, nouvelle drogue des jeunes très facile à se procurer.

La codéine, utilisée normalement comme un anti-douleur ou sirop contre la toux, est en réalité un dérivé de l'opium qui a des effets particulièrement proches de la morphine.

N'importe qui peut s'en procurer et l'utiliser à des fins récréatives, puisque le médicament se vend sans ordonnance en pharmacie.

Certains jeunes créent des mélanges très dangereux, en associant des fortes de dose de codéine avec de l'alcool.

Pour lutter contre ce fléau, une pétition a été lancée par la mère d'une des victimes afin d'en faire interdire la vente libre. 

France 2 a consacré un reportage ce midi à cette pratique qui inquiète de plus en plus de parents.

Regardez : 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MC26
17/juin/2017 - 11h03

Mais quel ministre a changé la donne...car avant ce n'était que sur ordonnance..le résulta est là ..à force de ne plus vouloir rembourser les médicaments il est fait n'importe quoi..dangereux !!!!

Portrait de Eclipse
17/juin/2017 - 06h01
Comme c'est étonnant
Portrait de valentine89
16/juin/2017 - 21h21

interdire, toujours interdire certes mais les jeunes trouveront autre chose - les parents doivent veiller sur leurs enfants surtout à ces âges si difficiles !

Portrait de fabienne59370
16/juin/2017 - 14h31

c'est désolant ces comportement mais pas nouveau 

en tant que préparatrice en pharmacie mon boulot s'arrête avec le conseil et la posologie rappeler à chaque délivrance ce que les personnes font des produit une fois passé la porte de la pharmacie c'est leur problème s'ils on envie de se suicider avec du simple doliprane c'est possible  il suffit de prendre les 8 g contenue dans la boite c'est la dose létale 

interdire la vente au mineur est impossible car nous n'avons pas le droit de demander la carte d'identitée d'une jeune fille qui se dit mineure pour la délivrance gratuite de la pilule du lendemain  

 je doit avouer que mettre tout les médicament contenant de la codeine sur ordonnance serais tentant mais ça pénaliserait les patients qui n'on besoins que de ça pour leur douleur quotidienne et qui leur éviter d'aller voir leur médecin trop fréquemment  

Portrait de fabienne59370
16/juin/2017 - 14h21
Chris24 a écrit :

Je ne comprends pas. mon mari prend du klipal, ma fille du co-doliprane ou Dafalgan codéiné et JAMAIS ces médicaments nous ont été délivrés SANS prescription médicale et c'est d'ailleurs bien précisé sur les emballages .

klipal et codoliprane existe en deux dosage l'un disponible sans ordo et l'autre avec ordo 

 

Portrait de Filoû02
16/juin/2017 - 12h42
legay a écrit :

"nouvelle drogue"???

 

Euh... je "m'amusais" à ce genre de bêtises il y a 35 ans !!! smiley

moi je me shootais à la fraise tagada smiley

Portrait de Chris24
16/juin/2017 - 12h39 - depuis l'application mobile

Je ne comprends pas. mon mari prend du klipal, ma fille du co-doliprane ou Dafalgan codéiné et JAMAIS ces médicaments nous ont été délivrés SANS prescription médicale et c'est d'ailleurs bien précisé sur les emballages .

Portrait de dicorebel
16/juin/2017 - 12h23

ca toujours ete comme ca, en tant que preparateur en pharma, il y a 30 ans on avait un tiroir special neocodion pour les toxico du coin