14/05/2017 07:45

Le fils de François Hollande, l'avocat Thomas Hollande interpelle Emmanuel Macron sur le dossier Tati

Thomas Hollande, avocat de salariés des enseignes en difficulté Tati et Fabio Lucci, a appelé samedi Emmanuel Macron à s'engager sur ce dossier qui concerne 1.754 salariés, et critiqué un dispositif de la loi Macron sur les licenciements collectifs.

"Le nouveau président a dit qu'il s'investirait sur les dossiers sociaux", a fait valoir le fils de François Hollande, lors d'un rassemblement organisé à Paris par l'intersyndicale CFDT, CGT, CFTC et Unsa du groupe Eram, propriétaire de la filiale Agora Distribution (Tati, Fabio Lucci).

"On l'a vu dans le dossier Whirlpool, où il y a 290 salariés. Dans le dossier Tati il y a plus de 1.700 salariés", a ajouté Thomas Hollande.

"Dès que le nouveau gouvernement sera nommé, on l'interpellera sur ce dossier, surtout que c'est la loi Macron qui a supprimé l'obligation pour les groupes de financer les PSE de leurs filiales en redressement judiciaire", a-t-il taclé, à la veille de la passation de pouvoir à l'Elysée.

Cette loi "pousse des groupes à abandonner leurs filiales, à les mettre en redressement judiciaire pour ne pas assumer leurs responsabilités", a-t-il ajouté. Agora Distribution, en redressement judiciaire, compte 140 magasins et 1.754 salariés travaillant dans les enseignes Tati, Fabio Lucci, Gigastore et Degrif'Mania.

Thomas Hollande est l'avocat de l'une des trois structures qui composent Agora Distribution. "On espère bien que le nouveau gouvernement va se mobiliser et faire pression sur le groupe Eram pour éviter les licenciements", a-t-il ajouté.

Cinq offres de reprises ont été déposées pour Agora Distribution de la part de Foir'Fouille, Centrakor, Stockomani, Maxi Bazar et Gifi, dont aucune "ferme", selon Me Hollande.

.


Campagne de publicité pour les magasins Tati par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Vannes56
29/mai/2017 - 00h23
sam93 a écrit :
Et son père on n'en parle???
Il s'est enfuit smiley
Portrait de Vannes56
29/mai/2017 - 00h23
Talion a écrit :

T'as interpellé ton père de cette manière ? A croire que la lâcheté est héréditaire.

Bien d'accord avec toi
Portrait de Vannes56
29/mai/2017 - 00h22
Il n'y a pas que Tati
Portrait de dg59
14/mai/2017 - 14h01 - depuis l'application mobile

Et sur ses pool party â la lanterne aux frais du contribuable ??
Il dit quoi le fils à papa ??

Portrait de Talion
14/mai/2017 - 11h21

T'as interpellé ton père de cette manière ? A croire que la lâcheté est héréditaire.

Portrait de bengalister
14/mai/2017 - 09h29
Moilyon a écrit :
Et ses pool party à la Lanterne avec nos impôts on en parle ? Il va se faire du fric en allant défendre les salariés que son père a mis à la rue avec les lois Macron et El Komri ... Décidément bon sang ne saurait mentir.

Bien sûr c'est de la faute aux lois Macron et El Komri s'ils en sont là...ce qu'il ne faut pas lire.

Tant que les Français refuseront les réformes que d'autres pays ont fait il y a 20/30 ans, aucun président/gouvernement ne résoudra le problème du chômage et le déclin économique.

Portrait de sam93
14/mai/2017 - 09h17 - depuis l'application mobile

Et son père on n'en parle???

Portrait de Filoû02
14/mai/2017 - 09h16

Et ses parties fines à la lanterne, on en parle des doss' ? smiley

Portrait de Le Doudou
14/mai/2017 - 08h50

Il faut arrêter de dire n'importe quoi...

Ça fait 20 ans que Tati est au bord du dépôt de bilan. Avec une cessation de paiement en 2003..., pour remédier à ça qu'on fait les dirigeant ?

Des Emprunts pour financer leur extension....

Ouvrir plein de magasin dans toutes la France, à chaque centre commercial son Tati... Sans Parler de Tati Or, Vacances, Mariage, Phone et consort qui ont été des gouffres financier...

 

Portrait de Moilyon
14/mai/2017 - 08h49 - depuis l'application mobile

Et ses pool party à la Lanterne avec nos impôts on en parle ?
Il va se faire du fric en allant défendre les salariés que son père a mis à la rue avec les lois Macron et El Komri ...
Décidément bon sang ne saurait mentir.

Portrait de BoboPS
14/mai/2017 - 08h49 - depuis l'application mobile

Et rien contre son père ?
Encore un fils de ....

Portrait de Laziq
14/mai/2017 - 08h13

Qu'est-ce qui a bien pu passer dans la tête de ces salariés pour qu'ils prennent comme conseil ce charlot qui se réveille aujourd'hui et dis pis que pendre sur la loi Macron ?

 

Il est bien le fils de son père. Tout aussi faux-derche, vicelard et malhonnête.