20/02/2017 12:39

François Busnel, qui a reçu le chroniqueur du Bondy Blog qui fait polémique, s'explique: "Ces propos sont odieux !"

Ce week-end, une polémique a enflammé les réseaux sociaux après la découverte d'anciens tweets postés par Medhi Meklat.

La semaine dernière, ce dernier faisait la Une des "Inrocks" aux côtés de Christiane Taubira et était invité de "La Grande Librairie" de France 5 à l'occasion de la sortie du livre "Minute".

Le Figaro en a listé quelques uns des messages :

"Marine Le Pen («Je vais t'égorger selon le rite musulman»),

la journaliste Caroline Fourest («grosse race maudite»),

Charlie Hebdo ( «Charb , j'ai juste envie de l'enc**** avec des couteaux Laguiole»).

Il s'est également fait remarquer pour des propos antisémites («faites Entrer Hitler pour tuer les juifs») homophobes ou misogynes («venez on enfonce un violon dans le c** de madame Valls») ainsi que par des propos à la limite de l'apologie du terrorisme («Je trouve la phrase ‘Moi la mort, je l'aime comme vous vous aimez la vie' de Mohamed Merah, troublante de Beauté», «Ben Laden me manque»). "

Valeurs Actuelles revient également sur cette affaire en affirmant:

"Depuis quelques jours, plusieurs personnalités se sont étonnées que Christiane Taubira, l'ancienne Garde des Sceaux, ait pu partager une couverture avec ce personnage.

Hier, François Busnel, le présentateur de l'émission littéraire, a tenu à réagir après avoir reçu le chroniqueur du "Bondy Blog".

"Je découvre, comme tout le monde, au lendemain de l'émission du 16 février dernier, les tweets de Medhi Meklat", explique-t-il sur Twitter (voir ci-dessous).

Et d'ajouter : "Ces propos sont odieux et inacceptables. Ils discréditent totalement leur auteur. Rien, à la lecture du livre ou sur le plateau de jeudi soir, n'indiquait l'idéologie contenue dans ces tweets".

"Si j'avais eu connaissance, avant l'émission, de l'existence de ces tweets, je n'aurais bien évidemment pas invité leur auteur", conclut le présentateur.

.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nwldx
20/février/2017 - 12h49

François busnel a bien fait de lui dire qu'il n'avait pas sa place dans son émission.

Dieudonné est un enfant de cœur à coté de ces déclarations.