20/11/2016 12:03

Le gouvernement annonce une exonération fiscale pour les diffuseurs de presse

La ministre de la Culture Audrey Azoulay a annoncé une exonération de cotisation foncière pour les diffuseurs de presse spécialistes et indépendants dans le cadre du projet de budget 2017.

Depuis deux ans les collectivités locales avaient la possibilité de voter cette exonération mais elle n'a été utilisé que par une vingtaine d'entre elles, selon la ministre.

Le gouvernement propose donc, par un amendement qui sera débattu jeudi ou vendredi, de rendre cette exonération obligatoire pour les collectivités locales.

Cela permettra de renforcer le soutien aux marchands de presse, "maillon le plus fragile et pourtant essentiel de la distribution de la presse", a souligné la ministre lors du débat sur le budget de la mission "médias" à l'Assemblée.

"L'accès de la population à la presse indépendante, dans toute sa pluralité, est en effet un enjeu démocratique de première importance", a-t-elle insisté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de et en vrai
20/novembre/2016 - 15h32

La presse, comme d'hab, à la soupe aux Sous !

 

L'enquête Incroyable de Benjamin Dormann ("Ils ont acheté la presse"), montre que la presse française est la plus subventionnée du monde (> 25%, contre 2% en moyenne en Europe !)

 

Quelle honte ! Finies les nouvelles niches fiscales, sauf pour les toutous de journalistes , qu'ils est toujours bon d'arroser un peu plus avant les élections, et qui  en redemandent, à l'image de Mediapart qui a fait voter un nouvel avantage fiscal pour les sites d'information en ligne, après avoir refusé de payer sa TVA, lui qui se prétend si libre...!

 

Ne pas oublier de donner une prime d'ancienneté à Elkabach, obligé de se coucher tard malgré ses 79 ans pour interviewer papi Juppé