19/09/2016 16:26

L'animatrice de France 2 Carinne Teyssandier condamnée pour avoir employé illégalement une gouvernante mauricienne

L'animatrice de France Télévisions Carinne Teyssandier et son mari ont été condamnés lundi à six mois de prison avec sursis et 5.000 euros d'amende chacun, pour avoir employé illégalement pendant huit mois une gouvernante mauricienne.
La chroniqueuse culinaire de "Télématin" (France 2) était jugée à Créteil (Val-de-Marne) dans le cadre d'une procédure de "plaider coupable" et était poursuivie pour "emploi d'étranger sans titre de travail", "travail dissimulé par dissimulation de salarié" et "aide au séjour irrégulier d'un étranger en France".
Avec son mari, elle a employé chez elle à Villejuif (Val-de-Marne) une gouvernante mauricienne dans l'illégalité entre janvier et août 2015. Le couple l'avait recrutée fin 2014, en passant une annonce dans un journal de l'île Maurice.
La victime de 38 ans devait s'occuper de leur bébé, faire les courses et le ménage, contre 700 euros par mois payés en liquide. Sur le papier, elle avait été embauchée comme "assistante opérationnelle" par la société de production de Carinne Teyssandier, pour un salaire de 1.300 euros en théorie.
Un contrat que l'employée a expliqué avoir signé "sans le lire", seulement une fois débarquée en France. Arrivée avec un visa touriste, elle n'avait de toute façon pas le droit de travailler.
"On est dans un dossier d'esclavagisme moderne. (...) La CRPC (procédure de "plaider coupable", accordée par le parquet, ndlr) dans ce type de dossier, je trouve ça scandaleux", a tonné l'avocate de la plaignante, Anne-Constance Coll, en assurant que sa cliente travaillait "13 heures par jour" au lieu des 20 heures par semaine prévues dans son contrat.
Le parquet n'a toutefois pas retenu d'infraction reflétant la soumission à des conditions de travail ou d'hébergement indignes.
"C'est tout sauf un dossier d'esclavagisme", a rétorqué Denis Jacquin, l'un des avocats du couple, en contestant les horaires travaillés et en évoquant les "cadeaux" et les "largesses" du couple, qui assure avoir offert entre autres à sa gouvernante un ordinateur et une guitare.
"On n'a jamais eu l'intention de lui nuire, de l'exploiter", a juré Carinne Teyssandier devant le juge.
En marge de l'audience, l'animatrice a assuré qu'elle traitait sa gouvernante "comme une membre de la famille", avoir tenté de faire régulariser sa situation et proposé de lui payer un billet retour. Une offre refusée par la gouvernante. 
Mais "elle était chez moi, elle n'avait pas de papiers, je ne peux pas le contester", a-t-elle admis, en reconnaissant son "laxisme".
L'affaire n'est pas terminée. L'ancienne employée compte réclamer des indemnisations financières "d'environ 40.000 euros" devant les prud'hommes, selon son avocate. L'audience civile doit avoir lieu le 26 septembre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pb71
20/septembre/2016 - 14h10

Et dire que l'on est en 2016 !!!!! Aux dires de Madame, pas eu l'intention de

l'exploiter ... Payé en liquide et par la société de Madame . Pourquoi passer une annonce dans un journal mauricien ?? Y a pas de gouvernante en France ?????

Portrait de progmushroom
20/septembre/2016 - 14h02

S'il faut quelqu'un pour la réconforter, je me porte immédiatement volontaire !! smiley

Portrait de DOODOO
20/septembre/2016 - 12h13

C'est bien fait pour elle et son mari. 

Portrait de kitof
20/septembre/2016 - 12h11

Voilà, Carinne cuisiné par la justice !!!!

Portrait de Tilloy27
20/septembre/2016 - 10h53

ces gens étaient fait pour se rencontrer, d'un côté un couple sans morale et de l'autre une personne qui arrive sans papiers avec des prétentions assez démesurées

Portrait de MARMOTTE 31
20/septembre/2016 - 08h25

Plus aucune envie de suivre ses recettes de cuisine

et W.Leymergie qu'en pense-t-il ?

Portrait de Ptibreizh
20/septembre/2016 - 05h11

C peu cher comme sanction pour de l esclavage au 21eme siècle!

Portrait de 1AmieQuiVsVeutDuBien
matlef19 a écrit :

700 euros par mois c'est peu ! On est d'accord. Mais si elle était logéé et nourrit, ca change un peu la donne. Parce que combien vaut la location d'une pauvre chambre de bonne à Paris ? 600-700 euros par mois ? Donc ca fait l'équivalent d'un 1300/1400 euros par mois. Plus que ce que beaucoup de personnes vivant à Paris gagnent.

En effet les conditions ne sont pas idéales et on peut remettre en question la morale du couple Teyssandier, qui n'aurait pas dû employer une personne en irrégularité de papiers.

Histoire très difficile à juger sur papiers. Il faudrait savoir dans quelles conditions elle travaillait et était logée pour être certain de justifier cette situation d'esclavagisme moderne. 

Certes elle était nourrie et logée... Mais je doute fort qu'elle était aux 35h... Elle était très probablement à leur disposition 24h/24, 7j/7. Et dans ce cas-là, ça change beaucoup la donne ! Mais bon, comme vous le dites si bien, il faudrait en savoir davantage sur la situation, en connaître tous les détails, tous les tenants et les aboutissants de cet "emploi", pour pouvoir juger de tout cela... Je vous l'accorde !

Portrait de 1AmieQuiVsVeutDuBien

Vraiment une grosse tass-pé celle-ci... Jamais pu la piffer ! Et maintenant je comprends pourquoi mon feeling était bon... !!

Portrait de étonnée
19/septembre/2016 - 19h16

c'est bien fait pour le couple aller recruter dans un journal de l'ile Maurice prouve les intentions du couple alors  qu'ils ont probablement des revenus substantiels cependant 700 euros nourrie et logée comment cette mauricienne peut prétendre à plus, je serais bien curieuse de connaître son train de vie dans son ile paradisiaque et maintenant elle réclamerait pour 8 mois de travail 40.000 euros non mais de qui se moque-t-on

je redis, bien fait pour ce couple la façon de recruter veut en dire long....

 

mais cela veut aussi dire de ne pas faire confiance à une catégorie de personne qui, dans son pays, vit dans la misère et arrivée sur le sol Français en veut + que les autres

Portrait de loulou2717
19/septembre/2016 - 17h11

Oui mais le parquet n'a pas retenu d'infraction reflétant la soumission à des conditions de travail ou d'hébergement indignes. Elle était donc bien logée cette Mauricienne donc pourquoi elle se plaint? Faut pas déconner quand même!!!

Je reconnais bien là la générosité, la compassion de nos animateurs peoples et autres chroniqueurs. Bravo pour tout Mme Teyssandier et je vous propose dans votre bonté d’accueillir chez vous un réfugié Syrien ou Irakien, il parait qu'ils sont fort pour les travaux manuels!

Désolant. Je suis sur qu'elle aurait été capable de nous donner des leçons de morale cette cruche!

Portrait de klipax
19/septembre/2016 - 16h44 - depuis l'application mobile

en même temps elle a plaidé coupable donc bon...logique

Portrait de Petitpatapon75
19/septembre/2016 - 16h36 - depuis l'application mobile

Ca se joue les nenettes souriantes, belle, radieuse, jolie, pimpante mais ce sont des filles "pourries" de l'intérieur.
J'espère qu'une mise au placard sera honoré par mr lemeyrgie ! Elle comprendra peut être ce que c'est de toucher faussement un salaire !