07/09/2016 15:01

Fanny Ardant: "Il y a danger de voir arriver des régimes forts, un fascisme larvé"

Fanny Ardant est l'affiche de "Croque-monsieur" au Théâtre de la Michodère (Paris).

A cette occasion, la comédienne a accordé un entretien au Parisien où elle est notamment revenue sur le regard qu'elle porte sur notre époque.

Pour elle, notre temps est "très violent, sale, égoïste".

"Ce qui se passe avec les réfugiés, les attentats et cette peur... ce chacun-chez-soi... Il y a danger de voir arriver des régimes forts, un fascisme larvé", explique Fanny Ardant. 

Et d'ajouter : "Notre bien le plus précieux est la liberté. Si la sécurité passe avant, c'est fini. L'état d'urgence est dangereux. Certains mettent cinq verrous à leur porte, d'autres la claquent. Qui a raison ? Si le voleur veut entrer, rien ne lui résistera...".

L'actrice a confié qu'elle ne se rendra pas aux urnes en 2017 pour la présidentielle.

"Les politiciens se sont déconsidérés, il y a eu une sorte de surenchère pour plaire à l'électorat. Je trouve très bien que les gens votent, mais je ne peux pas. Je n'y crois pas", explique-t-elle.

.


Attentats, grèves, manifestations : La France... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
8/septembre/2016 - 10h58
Elle n'a pas changé Fanny Ardant
Portrait de Planète des singes
7/septembre/2016 - 19h02
guignol a écrit :

Le guignol comme vous dites si élégamment, ne pense pas comme vous, et alors ? c'est une tare de ne pas être un tantinet facho.

Quand on prend guignol pour avatar, faut pas s'étonner de se faire appeler guignol. C'est un excellent choix faut reconnaître. smiley

Portrait de zeltron
7/septembre/2016 - 18h43
Dixit la cruche qui considère le fondateur des Brigades Rouges comme un "héros". Moins risqué de délirer sur le fascisme imaginaire que de critiquer l'islamisme qui massacre à tout va.
Portrait de nwldx
7/septembre/2016 - 18h09

La sécurité doit toujours passer avant la liberté.

On ne veut pas un monde entièrement libre.

Dans ce cas, on admet la liberté de couper des têtes.

il y a des loi, des interdits et c'est très bien ainsi même si cela parait du fascisme pour les artistes.

Portrait de çà est revenu
7/septembre/2016 - 17h19
tobb a écrit :

Si tu t'en fiche de ton avis, imagine ce qu'elle elle pense du tiens :p

La même chose que du tien sans doute. Malgré tout, au prix de moults efforts (ou pas) je crois que j'arriverai quand même à survivre à ce que peut penser de mon avis une mauvaise actrice dont le seul héro est un terroriste d'extrême gauche, fondateur des brigades rouges smiley

Portrait de Laziq
7/septembre/2016 - 16h54
guignol a écrit :

Et alors ? elle a bien le droit de penser ce qu'elle veut, et en plus de le dire, vous le faites bien vous !!

Non, c'est une imbécile. Elle ne propose rien.

 

Quand on est une personnalité publique et que l'on considère que les politiques se sont déconsidérés, on tente de promouvoir un autre système pour sortir de l'impasse, comme par exemple celui des votations.

 

Ah... Zut... J'oubliais que mettre en place des votations c'est permettre au peuple de décider... Chose que ne supporte pas Ardant... Qui nous fait néanmoins une leçon de morale sur le fascisme.

 

En fait, Ardant est bien plus qu'une imbécile. C'est une artiste de gauche.

Portrait de lumelec
7/septembre/2016 - 16h49

il vaut mieux se taire et passer pour un imbécile que de parler et ne laisser aucun doute 

Elle ferait bien de méditer 

Portrait de çà est revenu
7/septembre/2016 - 16h44

Faites votre boulot c'est tout ce qu'on vous demande. Les avis des uns et des autres, je commence à en avoir marre. Surtout quand en plus, elle rajoute qu'elle n'ira pas voter. Puisque vous n'allez pas donner votre avis dans les urnes, fermez-là.