21/08/2016 11:08

A partir du 1er janvier, en France, les plats cuisinés devront indiquer l'origine des viandes utilisées

La France expérimentera à partir du 1er janvier 2017 et ce, jusqu'au 31 décembre 2018, l'étiquetage de l'origine des viandes et du lait dans les produits transformés selon un décret paru aujourd'hui au Journal officiel.

Ce décret "rend obligatoire l'indication de l'origine du lait ainsi que du lait et des viandes utilisés en tant qu'ingrédients dans les denrées alimentaires préemballées", détaille le texte.

Cette obligation, une première en Europe, ne vaut que pour les plats contenant plus de 50% de viande ou de lait, précise le texte.

Des arrêtés devront préciser ce seuil pour chaque filière.

Des concertations sont actuellement en cours avec les acteurs concernés, a précisé le ministère de l'Agriculture

.


Ramzy allergique au plat cuisiné dans "C à vous... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Capri
21/août/2016 - 15h16

Combien "coûte" un tel décret inutile (du fait du critère "50 %") à mettre en place ? Faire des lois, ce n'est pas gratuit !

Portrait de starshooter29920

Encore des lois à la cons , je veux bien la liste des plats préparés contenant plus de 50% de viande ou de lait . Encore des ministres qui on du toucher un bacshish des industriels, et qui ne va concerner que les conserveries artisanales qui elles sont mieux garnies en viandes

Portrait de revenge7
21/août/2016 - 12h11
moijoe35 a écrit :

50% de viande dans des raviolis laissez moi rire

 

deja que dans les plats préparés,on trouvent plus de sauce et légumes que de viandes.et que les gens qui achètent ne regarde pas la composition et en plus c'est encore plus cher que fait maison

Portrait de Wouhpinaise
21/août/2016 - 12h10

Pourquoi seulement s'il y a + de 50 % de viande ? Encore un décret inutile !

Portrait de Propre Homme1
21/août/2016 - 11h58

Je ne mange que la viande de mes troupeaux et abattus de mes propres mains !

Portrait de Pierre henry 115
21/août/2016 - 11h58

A mon avis ils ont regardé les chiffres de ventes des plats cuisinés depuis l 'affaire des lasagnes, il n'y a pas eu de baisse significative, du coup aucune raison de changer quelque chose au système et les prolos qui se nourrissent de ça se foutent de ce qu'ils mangent, tout va bien dans le meilleur des mondes.

Portrait de Pierre henry 115
21/août/2016 - 11h54

Pouvoir enfin avoir l'origine de la viande c'était sensé rassurer les "cons"ommateurs suite à l'affaire des lasagnes de chevaux roumains, les lobbies industriels ont encore gagné,la loi a été vidé de sa substance, c'est fou qu'en 2016 on en soi encore là, pathétique.

Les plus vus