27/06/2016 12:01

Grenoble: Une oeuvre de street art, jugée anti-police, suscite la polémique

Une fresque peinte sur un mur de Grenoble, représentant une Marianne matraquée par deux policiers, suscitait dimanche une polémique d'autant plus vive que l’œuvre a été réalisée dans le cadre d'un festival de street art subventionné par la mairie écologiste.

L’œuvre, due à l'artiste Goin (), représente une femme à terre, tenant un drapeau bleu-blanc-rouge effiloché, frappée par deux policiers anti-émeute.

"Je trouve ceci indigne", a réagi le directeur départemental de la sécurité publique, Patrick Mairesse, cité par le quotidien régional Le Dauphine Libéré.

"Quand la collectivité locale finance, sur l'argent des contribuables grenoblois, une fresque réalisée dans le cadre d'un festival subventionné à hauteur de 25.000 euros, à la vue de tous, dans l'espace public, elle est responsable des messages passés. Par respect pour ceux qui nous protègent, il faut effacer immédiatement cette fresque inacceptable dans le contexte", a souligné l'ancienne ministre socialiste Geneviève Fioraso, qui appartient à l'opposition à la municipalité menée par Eric Piolle (EELV).

Pour Debout la France, cette fresque "de la honte" est "abjecte" et doit être retirée immédiatement par la municipalité.

Dans un tweet, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a affiché son "plein soutien aux policiers qui protègent chaque jour les Grenoblois" et a estimé que ces derniers attendaient du maire "qu'il leur dise ses regrets".

"Nous, en tant que politiques, on s'interdit de vouloir gérer la création artistique", a-t-on répliqué au cabinet du maire, où on relève le "grand succès" du Grenoble Street Art Fest.

"On comprend la réaction de la police et d'autres, mais ça reste une œuvre d'art et l'art peut être subversif", fait-on valoir. "L'art a vocation à créer du débat, voire de la polémique", a-t-on ajouté, avant que le ministre eut fait connaître ses demandes.

Le responsable a précisé que la fresque contestée avait été réalisée sur un mur du quartier de la gare qui doit être détruit "dans les jours ou les semaines qui viennent" dans le cadre de travaux programmés.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de caramel moule
28/juin/2016 - 10h07

la France entière, politiques en tête,  manifeste pour que l'on puisse caricaturer le prophète (chose sacrée chez les musulmans) et les mêmes s'indignent car on affiche sur un mur ce qui se passe maintenant pratiquement chaque semaine en France.

La liberté d'expression c'est bien surtout quand c'est les autres qui sont concernés.

Portrait de zeltron
28/juin/2016 - 08h40

La haine anti-flic, le degré zéro de l’extrême-gauche sénile qui radote, le pire est que cette oeuvre puante est financée par la ville (merci le maire eelv ) , donc  aussi avec les impôts de policiers mais l'artiste est un rebelle n'est-ce pas?

Portrait de gurgle
28/juin/2016 - 06h21

une très belle oeuvre, qui interpelle, de la part d'un artiste engagé, et qui n'a n'a pas peur d'exprimer ses opinions dans ce monde corrompu. merci à morandini pour la pub que vous lui faites! 

 ces détracteurs qui jouent les outrés à la manière d'un puceau devant la vue d'un téton sont ils les mêmes qui ont défilés naguère en scandant "nous sommes tous charlie" "oui à la liberté d'expression" etc... ? mesurent ils l'hypocrisie de leur comportement, de leur jugement à géométrie variable? ce que devient ce pays me fait chaque jour un peu plus peur... 

 

Portrait de Nono75
27/juin/2016 - 21h34
atlantique07 a écrit :

Vous devez donc considerer qu'un artiste peignant un officier nazi emmenant des enfants  à la chambre à gaz est une oeuvre d'art     Si oui consultez au plus vite..........

 

D'habitude ca prend plus de temps...

Je te laisse chercher et comprendre la définition de...

 

La loi de Godwin est une règle empirique provenant d'un énoncé fait en 1990 par Mike Godwin relatif au réseau Usenet, et popularisée depuis sur Internet :

    « Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1. »

Portrait de atlantique07
27/juin/2016 - 18h12
atlantique07 a écrit :

Vous devez donc considerer qu'un artiste peignant un officier nazi emmenant des enfants  à la chambre à gaz est une oeuvre d'art     Si oui consultez au plus vite..........

Portrait de atlantique07
27/juin/2016 - 18h08
utopiste a écrit :

C'est une oeuvre d'art, que le terme plaise ou non, c'en est une....une oeuvre-d'art adjecte si vous voulez mais une oeuvre d'art.

Et que des policiers aient été malheureusement tués par un terroriste ou que la grande majorité sert à notre protection et notre bien vivre. il n'empéche qu'il y a eu à un moment donné une tentative d'ordre  à la police  d'interdire cadrer et étouffer la liberté d'une manifestation, cette fresque est une métaphore de quelque chose qui a bien failli exister . il faut prendre cette oeuvre tel quel. Elle dénonce avant tout.

Surtout que ce n'est pas la police qui est visé c'est le gouvernement par le biais du "49-3" inscrit sur le bouclier. une façon de montrer que c'est le gouvernement qui se sert de la police comme de pantins pour faire passer leur loi du travail. il faut reflechir au dessin avant de le juger.

Mais vous savez il y a un tas d'oeuvres que tout le monde considére comme des chefs d'oeuvres aujourd'hui, qui, au moment de leur parution, ont été traité d'abjectes ...parcequ'à cet instant là, elles n'étaient pas encore considérées comme des chefs-d'oeuvres mais comme des oeuvres à bannir parcequ'elles dérangeaient . ;)

Portrait de atlantique07
27/juin/2016 - 17h15
utopiste a écrit :

Combien de fois faudra-t-il expliquer qu'une oeuvre d'art, ça se discute, ça interpelle, ça peut choquer, voir dégouter, horripiler ou fasciner, c'est fait des fois pour provoquer, choquer , peut faire réflechir ou dénoncer..

MAIS en aucun cas, une oeuvre-d'art, aussi déplaisante soit-elle, doit etre interdite!

Jamais.

Cette fresque n'est en aucun cas une oeuvre d'art   , juste une provocation à la haine.........N'oubliez jamais les deux policiers massacres a leur domicile la mère égorgée devant son enfant de 3 ans.  Ce n'est pas de l'art juste une abjection ..........

Portrait de Micheldu17.02
27/juin/2016 - 16h58

D' où nous pourrions conclure.....

qu' un policier sur deux est gaucher ...smiley..........smiley........Intéressant....smiley

Portrait de Nono75
27/juin/2016 - 14h22

En même temps c'est une fresque light.

Il n'y a pas de sang, on ne voit pas de coups en train d'être portés, Marianne n'est pas blessée, etc.

Tout est laissé à l'imagination de celui qui regarde.

 

Par contre pourquoi avoir choisi de symboliser l’État par des policiers ?

Bof.

Personnellement je pense que cela aurait été plus couillu s'il avait dessiné à la place des deux policiers nos gouvernants avec quelques députés juste à côté.

 

"L'artiste" a ajouté le titre sur la fresque après le début de la polémique afin de guider la compréhension, la photo d'origine se trouve sur son site à l'adresse goinart point net.

 

Mais on est quand même très loin de la Liberté guidant le peuple, n'est pas Delacroix qui veut...

Portrait de MOIDU13
27/juin/2016 - 14h04

Nul cette soi disant oeuvre

Portrait de Cray38
27/juin/2016 - 13h34 - depuis l'application mobile

"Œuvre" défendue par la municipalité écologique de Grenoble.. Toujours là pour défendre les idées de l"extrême gauche les ecolos. C"est bien dommage.

Portrait de atlantique07
27/juin/2016 - 13h22

Une oeuvre   ? non de la propagande  indigne après  le meurtre de deux policiers à leur domicile........ Indigne et abject......

Portrait de Joebarteam
27/juin/2016 - 13h21 - depuis l'application mobile

Si la Police passe à l'action c'est parce qu'ils en sont obligé, souvent pour leur propre sécurité, car beaucoup de manifestants dépassent les bornes et mérites bien plus qu'un coup de matraque !!! Force et Honneur à notre Police Française