16/06/2016 18:50

Fun Radio décide de porter plainte contre Alain Weill, Jean-Paul Baudecroux et Denis Olivennes après leurs propos sur Europe 1

Comme l'a indiqué jeanmarcmorandini.com en exclusivité hier, les groupes de radio Lagardere, Next Radio, Les Indés et Skyrock accusent Fun Radio et en particulier son animateur Bruno Guillon de demander aux auditeurs de mentir à Médiamétrie, en affirmant Fun Radio même à des horaires où ils écoutent une autre radio. 

(Lire notre enquête ICI)

Suite à ces  accusations de trucages  des audiences, Fun Radio vient de réagir dans un nouveau communiqué de presse et annonce avoir engagé une action en diffamation.

"Suite aux propos calomnieux visant Fun Radio, de nature à porter atteinte à la réputation de l’entreprise, tenus ce matin par messieurs Alain Weill, Jean-Paul Baudecroux et Denis Olivennes sur l’antenne d’Europe 1, Fun Radio représenté par son directeur général Tristan Jurgensen a décidé d’engager une action en diffamation, devant le tribunal de paris. ", écrit la station.

De leur côté, les radios privées ont publié ce soir un communiqué de presse:

Des constats d’huissier attestent que des animateurs de la station ont appelé des dizaines de fois leurs auditeurs à fausser leurs réponses s’ils étaient contactés par l’institut Médiamétrie qui est chargé de mesurer les audiences, pour faire in fine gonfler les audiences de Fun Radio. Le CESP, l’organisme interprofessionnel chargé d’auditer et de contrôler les études médias, considère que « la campagne massive de Fun Radio a un double impact sur l’étude 126 000, tant au niveau de la participation à l’enquête qu’au niveau des résultats d’audience ».

Très concrètement, il s'agissait non seulement de demander aux auditeurs de répondre de façon systématique qu'ils écoutaient Fun Radio lorsqu'ils étaient contactés par Médiamétrie, mais également de faire des déclarations au besoin inexactes en indiquant qu’ils écoutaient la station même quand ce n’était pas le cas, de ne pas indiquer qu’ils écoutaient aussi des radios concurrentes (alors que les auditeurs écoutent en moyenne 3 à 4 radios) et de convaincre leur entourage de se livrer aux mêmes comportements. 

La nature des messages délivrés à l’antenne ne relève pas, à supposer l’excuse recevable,  « d’une blague de potaches répétée seulement 3 fois » comme certains voudraient le laisser croire : « Vous pouvez dire Fun Radio même sans nous écouter, vraiment c’est ça le truc », « vous pouvez écouter une autre radio mais par contre quand on vous appelle vous dites que vous écoutez Fun Radio », « Faut mentir », « Ils cherchent à savoir quelle radio vous écoutez : dites Fun Radio, même si ce n’est pas le cas vous vous en foutez »,  « vous dites que Fun Radio. Vous allez pas dire les autres, nos concurrents ».

La diffusion répétée de ces messages coïncide avec une explosion anormale des audiences de Fun Radio, totalement inédite dans l'histoire de Médiamétrie, alors qu'il n'y a pas eu de modification de grille. Les conséquences sont d’une extrême gravité pour les radios concurrentes. Elles sont aussi très graves pour les annonceurs. Le CESP émet ainsi « d’ores et déjà de grandes réserves sur la qualité et la fiabilité des résultats de Fun Radio et de toutes les stations concurrentes issus des trois dernières vagues de l’enquête et de la vague en cours (avril-juin 2016) ».

Les groupes Lagardère Active, NextRadioTV, NRJ et Skyrock ont donc décidé de prendre toutes les mesures qui s’imposent pour faire cesser ce très grave trouble afin notamment que les résultats de Médiamétrie puissent de nouveau être conformes à la réalité des audiences. 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de FAIRWAY77
17/juin/2016 - 17h45 - depuis l'application mobile

Qui a déjà été appelé ?

Portrait de FAIRWAY77
17/juin/2016 - 17h45 - depuis l'application mobile

C'est d'un ridicule... Comme si cela pouvait changer la face du monde...
Il y a des mauvais perdants...

Portrait de leddy
17/juin/2016 - 15h55

1- Pour entendre leur messages, il faut écouter FUN RADIO, donc pas de soucis !!!

2- Merci aux autres radio de faire la pub pour Fun radio et leur remarquable audiance.

3- J'écoute Fun tous les jours et jamais consulté alors s'il y a un pigeon qui dit écouter Fun alors que non, il prend ma place...

Les jalous n'ont rien trouvé de mieux pour les battre !!!

Portrait de delaney
17/juin/2016 - 08h13

elle pue cette histoire !

Portrait de regard exterieur

Dc moi je n ai jamais écouté fun radio dc pas au courant du délire. Mais maintenant que JMM a mis tt le monde au courant il y en a 10 fois plus qui vont délirer qd mediametrie va les appeler... (J ai déjà été sondé 2 fois par le 126 000 ).
C est tellement débile d avoir médiatisé ça .... Que j espère que tt le monde répondra fun radio juste pour montrer aux autres radio qu il faudra être plus intelligente la prochaine fois et ne pas médiatiser ("le plus grand scandale radio...." ...ouai... Pas vraiment non plus ! )

Portrait de Lapin
16/juin/2016 - 21h43

Ce sont les avocats qui doivent être contents.

C'est du bon travail en perspective pour eux.

Portrait de Ronan_Berthelot
16/juin/2016 - 19h10
Diodio3 a écrit :

En fait, la seule chose qui importe c'est la réaction de Médiamétrie.

Soit elle exclue Fun Radio ou prend des mesures en ce sens, soit elle va perdre tous ses clients.

Ca sera probablement ni l'un ni l'autre. Les patrons de stations à la dérive ont juste tenté un coup de com pour justifier à leurs actionnaires les baisses d'audiences du début d'année. On en entendra de nouveau parler lorsque les prochains sondages (probablement catastrophique pour eux, vu les démarches engagés aujourd'hui) seront publiés, et ensuite chacun choisira de fermer les yeux sur la fiabilité de ces chiffres comme ils l'ont toujours fait.

Portrait de Tati Galy
16/juin/2016 - 19h02

ah enfin une réaction saine ! ya des lois dans ce pays ! Ceux qui accusent sans l'ombre d'une preuve jetant ainsi impunément le discrédit sur une personne aux EXTRA-ORDINAIRES pouvoirs consistant à convaincre des auditeurs de pipoter un sondage ... doivent être punis !! Et ceux qui comme vous propagent les propos diffamatoires devraient aussi être punis ...Je n'écouterai plus E1 et j'espère que nous seront bien bien nombreux à ne plus écouter ...!

Portrait de Ronan_Berthelot
16/juin/2016 - 18h59

Je n'ai jamais écouté Fun Radio et je n'avais pas idée que Bruno Guillon pouvait officier sur cette station, mais puisque j'apprécie cet animateur à la TV j'en ai profité pour m'abonner à son émission en Podcast. On verra bien ce que ça donne mais ça ne peut pas être pire que d'entendre Alain Weill, Jean-Paul Baudecroux et Denis Olivennes