03/12/2015 19:12

Europe 1: Malaise dans "Le grand direct de la santé" de JM Morandini après une question sur les pharmacies - Ecoutez

Ce matin, dans "Le Grand Direct de la Santé" sur Europe 1, Jean-Marc Morandini proposait une émission spéciale intitulée "Rhume, grippe, toux : quels sont les médicaments en automédication dangereux ?".

D'après le magazine 60 Millions de consommateurs, près de la moitié des 61 médicaments vendus sans ordonnance sont à proscrire.

"Est-ce que lorsque vous demandez Nurofen Rhume, est-ce que vous savez qu'il y a des contre-indications ?", a expliqué l'un des médecins dans l'émission.

"Ça, c'est la faute du pharmacien !", a répondu Jean-Marc Morandini avant de donner la parole à Hélène Berthelot, pharmacienne et expert auprès de la Haute Autorité de santé.

"C'est le boulot du pharmacien, c'est sûr ! Le pharmacien n'a pas toujours le temps, parce qu'il est pris par des aspects commerciaux. Je dirais que c'est presque le rôle de chaque malade de se prendre en main et de poser des questions à son pharmacien", a-t-elle déclaré.

Et d'ajouter : "Le pharmacien ne connaît pas toujours vos pathologies. Donc parlez avec lui et dîtes lui les pathologies que vous avez ou les médicaments que vous prenez".

Jean-Marc Morandini l'interpelle alors sur une incohérence:

"Je suis désolé : les pharmaciens se battent depuis des années pour les médicaments ne soient pas en vente libre dans les grandes surfaces, et là vous nous dîtes que le pharmacien n'a pas le temps de faire son boulot", a précisé Jean-Marc Morandini.

Des propos qui ont provoqué un long silence embarrassé de plusieurs secondes en studio.

Ecoutez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Philippe75_69_
8/décembre/2015 - 12h39

Je ne sais pas comment vous choisissez vos pharmacies mais moi je suis très content de la mienne. Les pharmaciens me donnent toujours beaucoup de conseils et ont permis d'éviter à ma femme de prendre du Nurofen alors qu'elle était enceinte. 

Pour répondre à un autre commentaire, bonne idée de casser le monopole, donnons à Leclerc une nouvelle source de revenue étant donné que sa multinationale en manque, détruisons nos pharmacies de proximités et soyons obligé d'aller dans des supermarchés pour avoir des médocs! 

Portrait de labelette33
5/décembre/2015 - 18h36

L'information des labos, elle est bien dans les boîtes. Mais si tu la lis, tu risques toutes les maladies du monde en prenant ce médicament : diarrhée ou... .constipation, hypertension ou ..hypotension, somnolence ou ...excitation , j'en passe et des bien plus graves. Le labo est "couvert" et toi tu n'oses plus prendre le médicament !

Portrait de capel38
4/décembre/2015 - 19h06

beaucoup de pharmaciens sont des profiteurs  la pour nous vendre les produits les plus chers non rembourser  par la secu  mais rarement pour nous renseigner!!!!!!!!

Portrait de Bon
4/décembre/2015 - 16h52
Sylvie PARENT a écrit :

Madame Berthelot, vous êtes une honte pour notre profession.

Le pharmacien a toujours le temps pour poser les questions et répondre à celles des patients

Sachez, qu'en plus elle encaisse des honoraires de dispensation de 0.82 cts par boîte + 0.51 cts par tranche de 4 boites

(2.21 cts par boîte de 90 gélules) versés par la sécu justement pour conseiller le patient.

 Voir vos décomptes...

 

Portrait de Bon
4/décembre/2015 - 16h46

A quoi sert l'honoraire de dispensation de 082 cts par boîte + 0.51 cts par tranche de 4 boîtes versé aux pharmaciens ? C'est la sécu, qui supporte et notre caisse complémentaire.

N'y a-t-il pas d'autres dépenses à faire ou tout simplement à économiser que de venir en aide à ces pauvres pharmaciens ?

Portrait de Sylvie PARENT
4/décembre/2015 - 10h08

Madame Berthelot, vous êtes une honte pour notre profession.

Le pharmacien a toujours le temps pour poser les questions et répondre à celles des patients

Portrait de Sylvie PARENT
4/décembre/2015 - 10h07

La prochaine fois, invitez un vrai pharmacien ou laissez parler les invités qui le sont et que vous avez par téléphone.

Je peux vous dire, qu'en tant que pharmacien, et représentant un groupe de très nombreux pharmaciens qui faisons correctement notre métier, nous avons été choqués par de tels propos de la part d'une soit-disant consoeur.

C'est quand même curieux, l'an dernier, on voulait attaquer notre monopole et permettre la vente des médicaments non soumis à prescription en GMS, la population et les pharmaciens s'y sont opposés.

A l'automne dernier, un amendement allant dans ce sens a été rejeté à la quasi unanimité.

Et maintenant, on prétend que les médicaments sont dangereux. C'est bien parce que tout médicament n'est pas anodin qu'il doit rester dans un parcours de soins et non dans un parcours de consommation.

 

Le pharmacien est le seul " commerçant", mais surtout professionnel de santé à avoir le droit et même le devoir de refuser la délivrance d'un produit s'il le juge nécessaire.

Le pharmacien engage sa totale responsabilité pénale et civile pour toute délivrance de médicaments : avec ou sans ordonnance.

Portrait de france66
4/décembre/2015 - 09h26
markbenford a écrit :

Les Suédois ont essayé la vente libre de Paracétamol en grande surface. Au vu du nombre d'intoxications dû au surdosage parfois mortel, ils sont en train de faire machine arrière. À moins que vous ne vouliez diminuer le nombre de retraités pour sauver le régime des retraites, ce n'est pas la solution...

ce sont les utilisateurs les idiots : même pour du paracétamol, on sait bien qu'il ya des dosages à ne pas dépasser : même prescrit par un médecin, ils peuvent dépasser la dose si ils veulent.

 

Portrait de Gumpy
4/décembre/2015 - 01h05

Je suis pharmacien, et je suis déçu d'avoir été défendu par cette personne, qui n'a apparement jamais travaillé dans une pharmacie "normale", c'est à dire autre que ces grosses structures qui ressemblent à des supermarchés et qui se fouttent de leurs clients (et c'est le même problème dans tous les corps de métiers). Je connais très bien les contre indications de ces médicaments et je prends le temps même quand je ne l'ai pas pour l'expliquer et faire mon boulot le mieux possible. Si ce n'est pas le cas dans votre pharmacie, changez de pharmacie. 

Portrait de markbenford
3/décembre/2015 - 23h31

Les Suédois ont essayé la vente libre de Paracétamol en grande surface. Au vu du nombre d'intoxications dû au surdosage parfois mortel, ils sont en train de faire machine arrière. À moins que vous ne vouliez diminuer le nombre de retraités pour sauver le régime des retraites, ce n'est pas la solution...

Portrait de phiphi44
3/décembre/2015 - 21h45

Cassons les monopoles, tous les médicaments sans prescription médicale devraient être en vente libre !!!!!!!!

Portrait de tonino80
3/décembre/2015 - 19h52

Cassééééé!

Portrait de Professor-Chaos
3/décembre/2015 - 19h44

cela aurait un trés bon sujet pour "Face a France", c'est dommage ... 

Portrait de lulu15
3/décembre/2015 - 19h19

Bravo à Jean-Marc qui sait poser les bonnes questions et faire les bonnes réflexions!!