16/10/2015 10:11

Luc Besson et sa société de production Europacorp condamnés pour plagiat

Le site Internet de Libération rapporte qu'hier Luc Besson a été condamné par le tribunal de grande instance de Paris pour plagiat suite à une plainte déposée par John Carpenter.

Celui-ci accuse le cinéaste d'avoir plagié son film "New York 1997", sorti en 1981, pour le long-métrage "Lock Out", en salles en 2012. Une plainte avait été déposée en 2012 contre EuropaCorp après la découverte de cette similitude entre les deux films sortis à trente-et-un ans d'écart.

"Le tribunal rappelle que si les idées sont de libre parcours et que le thème d’un film n’est pas protégeable en soi, il convient de rechercher si la forme n’est pas un élément caractéristique et si sa reproduction est de nature à constituer une contrefaçon, laquelle s’apprécie par les ressemblances et non par les différences", explique le site Légifrance

Après étude de l'intrigue et du développement, "le tribunal relève de nombreuses ressemblances entre les deux films de science-fiction".

"La différence du lieu de l’action, ou le caractère plus moderne de Lock-Out ne saurait permettre d’écarter cette reprise. Le film litigieux apparaît partager la même veine que celle de New York 1997, comme l’ont d’ailleurs relevé plusieurs articles de presse", précise Légifrance.

Par conséquent, Luc Besson et Europacorp sont condamnés à verser la somme de 20.000 euros au réalisateur John Carpenter, ainsi que 10.000 euros au scénariste et 50.000 euros à la société cessionnaire des droits d'exploitation.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de marc92230
16/octobre/2015 - 16h54 - depuis l'application mobile

Bravo , il a bien raison John Carpenter : Besson est une grosse fegnasse qui passe son temps a copier les idées des autres .