30/09/2015 07:04

La secrétaire d'Etat à la francophonie demande aux Français de réclamer leurs chansons aux radios qui ont décidé de ne pas respecter les quotas de chansons francophones

La secrétaire d'Etat à la francophonie Annick Girardin a demandé aux Français de réclamer leurs chansons préférées aux radios privées, qui avaient décidé de ne pas respecter les quotas de chansons francophones qu'elles sont tenues de diffuser. "Les radios réclament le droit de rabâcher sans cesse les mêmes titres pour façonner les attentes de leur public", estime Annick Girardin dans un communiqué.

"Ce n'est pas à l'Etat de dicter ce que les gens doivent écouter. Mais ce n'est pas aux maisons de disques non plus", juge la secrétaire d'Etat.

"La vraie liberté, c'est l'accès à la diversité: c'est à cela que sert la loi". Annick Girardin a donc invité "les auditeurs à aider les radios commerciales à trouver des chansons françaises de qualité" en envoyant "leurs titres préférés sur les réseaux sociaux" avec le mot-dièse "#AideTaRadioATrouverUneChansonEnFrançais"

Une proposition diffusée sur son compte Twitter mardi soir. Malgré les quotas qui imposent aux radios privées de diffuser 40% de chansons en français, les députés ont relevé que sur certaines antennes, "10 titres francophones peuvent représenter jusqu'à 75% des diffusions francophones mensuelles", ce qui "ne permet plus aux nouveaux talents de rencontrer leur public".

Les députés ont adopté en commission un amendement visant à éviter que les mêmes tubes francophones ne tournent en boucle sur les ondes afin de se conformer aux quotas.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
7/octobre/2015 - 09h10
ninona75 a écrit :
L'Etat totalitaire dans toute sa splendeur.
On subit comme toujours
Portrait de Caramella
7/octobre/2015 - 09h09
Mais on ne l'a pas sonné
Portrait de PseudoIlluZion
7/octobre/2015 - 06h01
katepouk a écrit :

c'est l'anarchie dans ce pays...

Il y a que chez nous en faite
Portrait de PseudoIlluZion
7/octobre/2015 - 06h00
La dictature de la gauche
Portrait de abel1945
30/septembre/2015 - 17h46
sch68 a écrit :
De quoi je me mêle, si les gens ne sont pas contents de la musique que passe une radio, ils zappent sur une autre... On a pas besoin d'une ministre pour le faire...

Ha oui ?  le drame est qu'elles pratiquent toutes le lavage de cerveaux  de RFM à France Bleu et MFM  en passant par NRJ and Co qui détient le   pompom smiley

 

Portrait de bluesman
30/septembre/2015 - 09h44

Je trouve cela tout à fait normal . Les majors font la loi.

Les artistes des petits labels et les autoproduits ne peuvent trouver leur place. Les radios privées commerciales ne font pas leur travail de faire connaître des talents.

 

Eric Dubois

auteur, poète, blogueur "Les Tribulations d'Eric Dubois", revuiste  Web"Le Capital des Mots", chroniqueur et co-animateur dans l'émission Le lire et le dire sur Fréquence Paris Plurielle ( 106.3 fm Paris )

Portrait de Petite Sheila2
30/septembre/2015 - 09h23

N'oubliez pas de demander du "SHEILA" !smiley

Portrait de katepouk
30/septembre/2015 - 08h58

c'est l'anarchie dans ce pays...