11/09/2015 07:28

Jean-Marc Pastorino prend la tête de Nice Matin à la place de Robert Namias qui a démissionné

Jean-Marc Pastorino, actuel directeur général de Nice-Matin, repris il y a neuf mois sous la forme d'une coopérative par ses salariés, a été nommé jeudi président du directoire en remplacement de Robert Namias, qui a démissionné.

"Les 16 membres, salariés actionnaires et personnalités extérieures, qui composent le conseil de surveillance, ont choisi Jean-Marc Pastorino", 59 ans, jusqu'à présent directeur général et directeur industriel, pour présider le directoire, a annoncé le président du conseil de surveillance, le journaliste Jean-François Roubaud.

M. Pastorino sera associé, dans une gouvernance collégiale, à trois directeurs généraux: Alain Cantone, actuel directeur logistique et commercial, Denis Carreaux, actuel directeur des rédactions, et Pascal Jacquesson, responsable des systèmes informatiques, qui était déjà directeur général.

"Il s'agit d'une gouvernance transitoire et il est prévu de faire un point d'étape le 30 janvier 2016", a précisé M. Roubaud.

La nouvelle direction doit "remettre à plat les comptes de l'entreprise pour voir où l'on en est exactement", a-t-il expliqué.

La crise avec M. Namias, ancien directeur de l'information de TF1, qui ne sera resté aux commandes du quotidien que neuf mois, "trouvait son origine dans le fait que sa gestion ne nous apparaissait pas assez transparente", a insisté M. Roubaud.

Elle doit aussi "établir une vraie stratégie d'entreprise pour, tout en restant un journal, trouver des leviers de diversification".

M. Namias avait été nommé après la reprise en novembre 2014 du quotidien en difficulté par la coopérative des salariés du journal, soutenue financièrement par Bernard Tapie.

Il cumulait les responsabilités de président du directoire, directeur des publications et directeur des rédactions.

Ailleurs sur le web

Vos réactions