09/09/2015 16:41

Elizabeth II va battre le record de longévité sur le trône britannique

Procession sur la Tamise, volées de cloches, coups de canon: le Royaume-Uni célèbre mercredi Elizabeth II, qui entrera vers 16h30 GMT dans l'Histoire en devenant la souveraine britannique au règne le plus long, un record qu'elle compte fêter sans faste particulier.

Elizabeth II dépassera à ce moment-là les 63 ans, 7 mois et 2 jours sur le trône de sa trisaïeule, la reine-impératrice Victoria, au pouvoir entre 1837 et 1901.

Le moment précis du passage de témoin reste impossible à déterminer, faute de savoir exactement quand son règne a véritablement commencé, son père le roi George VI étant décédé à une heure non déterminée dans la nuit.

A l'échelle mondiale, le record du règne le plus long est toujours détenu par le roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej, âgé de 87 ans, souverain depuis 1946.

Née le 21 avril 1926, Elizabeth est, elle, montée sur le trône le 6 février 1952, à une époque où Winston Churchill était au pouvoir au Royaume-Uni et Staline en Russie. Et six décennies plus tard, tous les spécialistes s'accordent à dire que la reine, toujours alerte à 89 ans, n'abdiquera jamais.

Pour célébrer son record de longévité, la reine n'a prévu aucune cérémonie publique officielle. "No fuss" ("pas de chichi"), a-t-elle décrété, selon son entourage.

Les Britanniques auront quand même l'occasion d'apercevoir leur souveraine, et d'exprimer leur enthousiasme, lors de l'inauguration en Ecosse d'une nouvelle ligne de chemin de fer. Accompagnée de son mari le prince Philip, elle prendra place à bord d'un train à vapeur pour faire le trajet d’Edimbourg jusqu'au village de Tweedbank, à la frontière avec l'Angleterre.

A l'arrivée, spéculent les médias britanniques, elle pourrait même se fendre d'une petite déclaration, un geste rarissime de sa part. Elle doit ensuite dîner dans sa résidence d'été de Balmoral en compagnie de son petit-fils, le prince William et de son épouse Kate.

Si la reine a choisi la sobriété, un peu à l'image de son règne marqué par la retenue, de nombreuses célébrations sont en revanche prévues tout au long de la journée pour fêter celle que les Britanniques considèrent comme leur "plus grande reine", selon un récent sondage YouGov.

Le règne d'Elizabeth II "sera vu comme un accomplissement incroyable, pour être parvenue à rester si solidement sur le trône tout au long d'une période marquée par tant de changements sociaux et économiques majeurs", souligne le journaliste et écrivain Andrew Gimson.

Le Premier ministre David Cameron a d'ores et déjà salué le "record extraordinaire" qu'elle s'apprête à battre.

"Au cours des 63 dernières années, Sa Majesté a été un roc de stabilité", déclare le dirigeant conservateur dans un communiqué. "Son abnégation et son sens du devoir lui ont valu l'admiration, non seulement des Britanniques, mais aussi du monde entier".

Les députés interrompront le travail parlementaire vers 11h30 (10h30 GMT) pour lui rendre hommage, tandis qu'à la même heure, les cloches de l'abbaye de Westminster résonneront au coeur de Londres.

Sur la Tamise, la barge royale Gloriana mènera une procession de bateaux, dont le passage sera salué par les coups de canon du HMS Belfast, navire de guerre transformé en musée.

En levant le nez, les Londoniens pourront également lire le message "Puisse-t-elle régner longtemps" au sommet de la tour BT.

Signe de l'excitation ambiante, des équipes de télévision ont été autorisées, pour la toute première fois, à s'installer sur les pelouses du palais de Buckingham.

Le record a également donné lieu à moult initiatives, comme celle de l'artiste Quentin Devine, qui a réalisé le portrait de la reine avec 1.952 pièces de un penny. Comme 1952, l'année du début de son règne.

Dans ce concert de louanges, quelques voix discordantes se sont fait entendre. L'organisation anti-monarchiste Republic a ainsi lancé une campagne sur Twitter avec le mot clef #stopthereign (mettons fin au règne), estimant qu'au lieu de célébrer leur reine, les Britanniques feraient mieux de réfléchir à "une réforme démocratique radicale".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cameron67
10/septembre/2015 - 08h57
Dr Dutreuil a écrit :

Elle a fait pacte avec Satan,sans cela elle serai morte depuis bien longtemps,mais cela n'a qu'un temps ,le Diable va réclamer son dû,préparez vos mouchoirsmileys

misérable connard

Portrait de Dr Dutreuil
9/septembre/2015 - 17h22

Elle a fait pacte avec Satan,sans cela elle serai morte depuis bien longtemps,mais cela n'a qu'un temps ,le Diable va réclamer son dû,préparez vos mouchoirsmileys