19/07/2015 14:03

Football / Scandale de corruption: L'ex-président de la Fifa Jeffrey Webb plaide non coupable

L'ex vice-président de la Fifa Jeffrey Webb a plaidé non coupable samedi à New York, dans le cadre du scandale de corruption massive de l'instance mondiale du football, et les autorités ont accepté sa remise en liberté contre une caution de 10 millions de dollars.

Jeffrey Webb, 50 ans, qui a la double nationalité britannique et des îles Caïman, avait été extradé de Suisse mercredi.

Il a dû laisser ses passeports au FBI, et va être assigné à résidence dans un appartement qui devra être validé par le FBI, dans un rayon de 32 km maximum autour du tribunal fédéral de Brooklyn.

Sa femme américaine, ses parents et une grand-mère ont signé les documents de libération sous caution au tribunal. Six autres membres de sa famille élargie vont aussi les signer.

Ancien vice-président de la Fifa et ancien président de la Concacaf (la Confédération d'Amérique du Nord, centrale et des Caraïbes), Jeffrey Webb est le premier des septs dirigeants de la Fifa arrêtés le 27 mai à Zurich à comparaître à New York. Leur arrestation avait bouleversé le monde du football.

Jeffrey Webb, qui vit aux Etats-Unis avec sa femme et leur fils, avait accepté son extradition le 9 juillet.

Ailleurs sur le web

Vos réactions